FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Les avions secrets américains

Voici les avions qui ont contribué ou contribuent à la domination des Etats-Unis sur les autres puissances dans les domaines de l'espionnage et des vecteurs d'attaque.


Quelques précisions tout d'abord :
Contrairement aux avions conventionnels, ceux-ci ne sont pas vendus aux autres pays.
J'entends par « secret » qu'ils ont chacun à leur époque été développés dans la plus grande discrétion et que les solutions techniques qu'ils emploient ne sont pas divulguées.
Ils n'ont pas d'équivalent dans les autres puissances.
Au cours de leur service ils sont régulièrement perfectionné au gré des évolutions de la technologie.
Ils doivent emporter une quantité de carburant importante, souvent supérieure à leur propre poids (imaginez faire le plein de votre voiture avec 1000 litres d'essence).
Les caractéristiques et performances ne sont pas garanties exactes à 100%, certains chiffres sont des moyennes de tout ce que j'ai pu trouver sur les sites et les livres que j'ai consulté.


Lockheed U-2

Cet avion est une sorte de grand planeur propulsé par un petit réacteur, ce qui lui permet d'utiliser au maximum la portance de l'air et d'économiser le carburant.
L'U-2 entra en service en 1956, sa mission consistait à assurer la surveillance et la reconnaissance d'une zone donnée à très haute altitude et par tout les temps.
Il se révéla une machine remarquable bien que controversée : le 14 Octobre 1962, c'est lui qui permit de détecter les installations de missiles nucléaires effectuées par les soviétiques à Cuba, mais à coté de ça quelques-uns ont été abattus lorsqu'ils survolaient la Russie.
Il n'est probablement plus en service aujourd'hui mais difficile de savoir exactement car apparemment cet appareil reste encore très secret.

Catégorie: Avion de reconnaissance de haute altitude
Vitesse maxi : 750 Km/h (Mach 0.65)
Plafond opérationnel : 21 000 m
Masse à vide : ?
Masse maximum au décollage : 10 tonnes
Envergure 24,38 m
Longueur 15,24 m
Autonomie : 10 000 Km
Armement : aucun, juste une panoplie de caméras et de capteurs
Prix : ?


Lockheed SR-71 Blackbird

Entré en service en 1966, il a été conçut pour prendre la relève de l'U-2 pour la reconnaissance stratégique. Jusqu'en 1990, date de sa mise à la retraite, il effectua des centaines de missions au dessus de divers pays tels que la Russie, la Chine, la Corée du Nord, Cuba ou l'Égypte, et ce sans qu'aucun appareil n'ai jamais été abattu. Ses performances exceptionnelles (et qui officiellement n'ont toujours pas été égalées) lui permettaient en effet une totale impunité, puisque aucun appareil n'était en mesure de l'intercepter.
Pour soutenir une vitesse continue à Mach 3, le SR-71 a été construit en titane, résistant à un degré d'échauffement cinétique de l'ordre de 300°, et à cause de l'altitude à laquelle il évolue les 2 membres d'équipages sont vêtus d'une combinaison spatiale qui les protège des effets de la compression et de l'embolie.
Les 32 SR-71 produits sont aujourd'hui exposés dans les musés de l'aviation américains.

Catégorie: Avion de reconnaissance de haute altitude
Vitesse maxi : 3500 Km/h (Mach 3.05)
Plafond opérationnel : 26 000 m
Autonomie : 5000 Km à vitesse maxi, + possibilité de ravitaillement en vol
Masse à vide : 27 tonnes
Masse maximum au décollage : 77 tonnes
Envergure : 16.94 m
Longueur : 32.74 m
Armement : aucun, juste une panoplie de caméras et de capteurs
Prix : ?


Lockheed F-117 Night Hawk

Destiné au bombardement nocturne, il répond à une demande exprimé en 1974 pour un avion dit "furtif", donc pratiquement indétectable par radar. Le premier a volé en 1977 mais ce n'est qu'en 1988 que l'US Air Force confirma l'existence du F-117, alors que les recherches sur la furtivité avaient été lancées dès 1970.
Son profil à facettes et son traitement de surface (revêtement noir, ultra-secret) lui confèrent une « surface équivalente radar » identique à celle d'une mouette, mais sa forme de fer à repasser ne le rend pas plus maniable qu'un avion de ligne. Pour éviter les dégagements de chaleur qui le feraient repérer par les détecteurs infrarouges, le F-117 n'est pas supersonique.
Il s'est illustré pour la première fois pendant la guerres du Golfe en 1991 durant laquelle il a assuré diverses missions de bombardements avec une précision remarquable.
On estime le nombre de F-117 en service dans l'US Air Force à environ une soixantaine.

Catégorie: Avion d'attaque "furtif"
Vitesse maxi : 1050 Km/h (Mach 0.9)
Plafond opérationnel : 14 000 m
Envergure : 13.70 m
Longueur : 20.10 m
Masse à vide : 14 tonnes
Masse maximum au décollage : 25 tonnes
Autonomie : 1200 Km, + possibilité de ravitaillement en vol
Armement : deux bombes guidées laser de 1000 kg
Prix : 45 millions de dollars


Northrop B-2 Spirit

En 1978, l'US Air Force souhaitant trouver un remplaçant à son bombardier lourd B-52 lança l'étude d'un bombardier stratégique à long rayon d'action capable de traverser les défenses ennemies et surtout soviétique (on est alors en pleine guerre froide) pour délivrer une faible charge nucléaire ou conventionnelle.
Le B-2 est une aile volante qui fait appel à des techniques ultramodernes en matière de conception, de structures et de moteurs, destinées à réduire sa signature thermique, radar, sonore, et même visuelle. Il utilise des méthodes de furtivité différentes de celles utilisées sur le F-117 (pas de profil à facette) mais plus efficaces puisque sa « surface équivalente radar » est la même que celle d'un moineau (!) . Selon l'US Air Force, il représente à lui seul la capacité offensive d'environ 50 avions conventionnels.
Le premier prototype décolla en 1989, quelques mois après que son existence ait été révélée au public, et le premier appareil a été livré en 1993.
Il a été utilisé pour la première fois en 1999 au Kosovo : parti de leur unique base du Missouri, les deux B-2 déployés ont bombardé leurs cibles puis sont revenus se poser d'où ils étaient partis, après une trentaine d'heures de vol non-stop.
Les Etats-Unis ne possèdent « que » 21 bombardiers B-2 malgré les 132 exemplaires commandés au départ, du fait du démantèlement de l'Union Soviétique et des restrictions budgétaires qui suivirent.
Mais le plus grand mystère est peut-être son prix puisque le B-2 coûte plus chère que son poids en or.

Catégorie: Bombardier stratégique "furtif"
Vitesse maxi : 1050 Km/h (Mach 0.9)
Plafond opérationnel : 15 000 m
Envergure : 52.40 m
Longueur : 21 m
Masse à vide: 46 tonnes
Masse maximum au décollage : 170 tonnes
Autonomie : 12 000 Km, + possibilité de ravitaillement en vol
Armement : 30 tonnes de bombes divers
Prix : 2 milliards de dollars


Aurora

Beaucoup d'observateurs et de scientifiques s'accordent à dire que l'armée de l'air américaine possède depuis plus de dix ans, un appareil opérationnel ayant des caractéristiques extraordinaires.
En effet, au début des années 1990, les services Russes ont révélé le fait que les USA ont testé sur l'une de leur base aérienne un avion prototype "ultra secret" que les USA appelle "Aurora", en honneur à déesse de l'aube. On lui attribue ce nom parce qu'il a été accidentellement publié dans une proposition de budget pour l'année 1985, sur une ligne budgétaire entrant dans la même catégorie que l'U-2 et le SR-71: 80 millions de dollars ont été affectés pour 1986, 2,27 milliards de dollars pour 1987, puis la ligne a disparu les années suivantes. II remplacerait le SR-71 et serait un complément à la constellation des satellites de reconnaissance américains. Les satellites permettent une observation précise mais pas très souple car il faut obligatoirement attendre que l'un d'eux survole la zone cible, pas question de le faire changer de trajectoire, d'où l'intérêt de posséder un avion capable de se rendre rapidement sur place.
Ainsi Aurora est supposé pouvoir rallier n'importe quel endroit de la planète en 2 heures maximum, prendre ses photos ou larguer ses bombes, et rentrer à sa base, le tout sans pouvoir être détecté et encore moins intercepté, et en volant à 60 Km d'altitude.
De telles performances semblent tout simplement impossibles à la plupart des gens mais la technologie pour y parvenir est déjà connue par certains scientifiques, il n'y a rien d'extra-terrestre là-dedans, simplement cela demanderait pas mal de temps, d'expérimentation, et de fric pour y parvenir.
Une photo d'Aurora est encore plus rare qu'une photo d'ovni, et il existe des soi-disant projets expérimentaux qui reprennent son allure générale sans les vraies solutions technologiques, de quoi semer le trouble et décrédibiliser la présomption d'existence d'un appareil opérationnel, une ruse bien connue des américains.
Rien d'établi ne permet d'affirmer avec force que cet avion existe mais il y a des pièces à convictions et des indices administratifs allant en ce sens, même le dernier Science & Vie spécial aviation (juin 2003) l'évoque en parlant du SR-71, je cite : « Cet avion construit à base de titane aurait été remplacé au sein de l'US Air Force par un avion hypersonique furtif dérivé du projet de recherche Aurora. » (c'est pas une preuve mais il s'agit quand même d'un magazine grand public qui y accorde un certain crédit).

Catégorie: ?
Vitesse maxi : + de 10 000 Km/h (Mach 8.7)
Plafond opérationnel : + de 60 000 m
Envergure : ?
Longueur : ?
Masse à vide: ?
Masse maximum au décollage : ?
Autonomie : 40 000 Km, + possibilité de ravitaillement en vol
Armement : ?
Prix : ?


Aujourd'hui, il paraît acquis que les américains ont pris plus de 20 années d'avance dans le domaine militaire sur quiconque dans le monde.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (10)
Re: Les avions secrets américains
Posté par ludowan le 20/08/2004 07:53:06
pas mal ce site!!! d'ailleurs c'est bien drole cette image http://www.ifrance.com/aviaweb/Mil/Divers/Full/KC-135_11.jpg an enlevant comme d'hab tous les espaces dans l'adresse.
Je l'ai trouvé le KC135 !!! et devine sur quoi? sur un site qui parle d'aurora...
http://aurorapage.tripod.com/technical/ahistory.html
4ème paragraphe (en anglais)
Ok pour les avions ayant servi... j'avais pas vu ça sous cet angle!
Re: Les avions secrets américains
Posté par alvarez le 20/08/2004 07:53:06
Ok, bon là je voulais parler de ceux qui ont fais des missions et qui ont servi, parce que y a pas mal de prototypes mis au point juste pour valider des solutions techniques, sinon l'article aurai été très long. J'avais déjà vu le Tacit Blue mais il m'avait pas interpelé plus que ça vu qu'il a servit à tester certaines méthodes de furtivité employées sur le B2. Enfin c'est bien de le cité.

Sinon l'autre avion sur la photo est un Boeing KC-135, voici une adresse pas mal qui en parle: http://www.ifrance.com/aviaweb/Mil/Divers/KC-135.HTM (avec "aviaweb" attaché)
Re: Les avions secrets américains
Posté par ludowan le 20/08/2004 07:53:06
ah oui, au fait, il y a plein d'autres avions espions que ceux qui son mentionnés dans ton article, yann. Meme s'il est très bon, et que le but n'étit sans doute pas de faire une liste exhaustive...
Il y a donc en complément le Tacit Blue, et le TR3A ainsi que d'autres projets ou avions n'existant que sous forme de rumeurs...

Pour la photo, j'arrive pas à savoir par contre ce qu'est l'autre avion, le Boeing.
Re: Les avions secrets américains
Posté par alvarez le 20/08/2004 07:53:06
Bonne observation bobby drake. De toute évidence d'après la forme c'est un avion équipé d'une voilure à géométrie variable. A ma connaissance il en existe au moins deux : le F-14 et le F-111. Le premier est actuellement en service dans la navy et le deuxième n'est effectivement plus en service. Apparemment c'est bien un f-111, mais de toute façon la photo est sensée avoir été prise en 1989 lors d'une phase de test.
Re: Les avions secrets américains
Posté par ludowan le 20/08/2004 07:53:06
bon d'accord... passe toujours pas... les mots doivent pas pouvoir faire plus de 25 lettres, alors forcément, l'adresse est coupée en deux. Vous avez donc juste à enlever l'espace ou le "%20" au milieu de "dod-101" dans l'adresse que j'ai mise juste avant...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (10)
Publié le 21 juin 2003
Modifié le 21 juin 2003
Lu 10 505 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143