Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Les Beatles : plus que de la musique ?

Les Beatles sont considérés comme le groupe phare des années 60. Seulement derrière leur univers musical n'y aurait-il pas autre chose qui disposerait également d'une influence considérable ? N'y a-t-il que leur musique qui est importante ?


Les Beatles sont considérés comme le groupe rock le plus influent de notre époque. Mais cependant, y a-t-il seulement une influence grandement musicale de leur part ? C'est ce que je vais essayer de vous présenter rapidement et il est possible que cela se fasse en plusieurs articles.


Les Beatles ou un groupe mais pas seulement

Les Beatles, on le sait, ont tout au long de leur existence intégré un certain nombre de styles et d'influences musicales. Ce sont en quelque sorte des universalistes musicaux mais ce terme pourrait s'avérer encore plus vrai lorsque l'on évoque leurs paroles.
Les Beatles ont écrit pour les gens qui les écoutaient, et leur but a toujours été de pouvoir transmettre leur énergie à leur public.
Mais ce qui est assez original avec ce groupe c'est que chaque album dispose de son thème, ainsi par exemple, dans un sergent pepper's lonely heart club band vous vous retrouvez dans un univers assez cosmopolite avec un assez large panel de sons et d'instruments, et bien sur de paroles en corrélation avec le thème de l'étrange, de l'exploration, de la découverte, du constat et parfois même de l'avenir...
Pour en revenir à mon sujet on peut dire que les Beatles sont on ne peut plus inhérent à nos sociétés et à la façon dont on peut les percevoir car ce groupe s'inscrit au titre d'un fait social.
Je m'explique, notre cher ami Emile Durkheim avait défini le fait social comme une manière d'agir, de penser et de sentir extérieur à l'individu et doués d'un pouvoir de coercition en vertu duquel il s'impose à lui. Pour simplifier c'est donc un comportement, une règle, un sentiment qui s'impose à l'individu sans qu'il en ai conscience.
Que l'on aime ou non les Beatles, on ne peut contredire le fait que ce groupe s'est imposé au monde de la musique, il peut donc être pris comme une contrainte mais il apparaît comme quelque chose de nécessaire et d'immuable.
En effet les Beatles sont un fait social et non pas un événement ou un phénomène. D'ailleurs parlons un peu de cette beatlemania pour mieux la comprendre.


La beatlemania : une grossesse non désirée de la part du groupe

Donc venons en à la beatlemania par rapport à notre fait social. A partir de 1963 le groupe commence à être mondialement connu et les 4 garçons de le vent sont confrontés de plus en plus à des masses de foules hystériques. On pourrait donc se dire que tout allait au mieux pour les 4 garçons cependant ce n'était pas toujours le cas.
Ils avaient très vite compris qu'un phénomène de masse implique de nombreux risques et dangers. A partir de ce début de beatlemania ils avaient compris que beaucoup de pressions pèseraient sur eux, ils ont quand même tenu 3 ans et donc, à partir de 1966 ils décidèrent d'arrêter les concerts pour se consacrer aux albums studios uniquement.
Mais le plus important est surement le fait que pendant cette période de folie ils ne pouvaient plus vraiment toucher leur public avec le même impact. Quand vous devenez une entité vulgarisé on n'attend plus de vous que ce que vous représentez : pour les Beatles : 4 garçons bien habillés, chic, polis et avec un humour souvent décalé. Un comble pour un groupe qui justement à toujours voulu faire des choses nouvelles.
Ainsi, ils ont été "condamnés"et c'est ce qui à du provoquer un début de rupture entre le public et le groupe. Pour votre information les Beatles avaient débutés principalement à Hambourg (Allemagne), habillés de vestes en cuir et jouant un rock beaucoup plus électrique et survolté, se fut un de leur producteurs qui par la suite leur imposa de dégager une image de jeunes moins rebelles.
Ceci à l'époque avait déjà marqué le groupe et notamment John Lennon qui dit lui même que "Ce que nous avons fait de meilleur n'a jamais été enregistré. Nous étions des performers... " Le fait d'être sur scène était donc quelque chose d'important pour ce groupe qui se disait parfois "inégalable" tellement leur envie de partager de vrais valeurs avec leur public était immense.
Quand on devient quelque chose d'irréversible on en paie parfois les conséquences. La beatlemania a donc en quelque sorte amené un vrai malaise dans le groupe.
A suivre.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (0)
L'auteur : Gaëtan Bogaert
26 ans, Pecquencourt (France).
Publié le 17 décembre 2009
Modifié le 17 décembre 2009
Lu 1 408 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)

Commander sur Amazon.com
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲