FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Les consoles septième génération ou le pléonasme du piratage

Les consoles de septième génération sont les plus évoluées technologiquement, mais avec ce surpassement technologique, l'anti- piratage aurait-il été mis de côté ?


Le 11 mars 2005, la toute première console de septième génération fait ses premiers pas sur notre continent, il s'agit de la Nintendo
DS. S'en est suivi de la Playstation Portable, de la Xbox 360, de la Nintendo Wii et enfin de la Playstation 3. Le point commun entre ces consoles de
jeux est qu'elles peuvent toutes accepter des jeux téléchargés illégalement sur internet. Bien que les précédentes générations pouvaient également
être piratées, ce phénomène de piratage n'a jamais été aussi grand qu'aujourd'hui. Par quels moyens peut-on accéder à ce piratage, et comment
les trois grandes enseignes font-elle pour lutter contre ce piratage ?


Deux méthodes de piratage

Les deux consoles à être les plus piratées sont les deux consoles portables, la Playstation Portable de Sony et la DS de Nintendo. Même rivales,
elles trouvent le moyen d'être piratées différemment. La championne incontestée du piratage, la PSP possède une méthode de crackage qui
consiste à "downgrader" la PSP, c'est à dire faire une démise à jour de la version du système de la PSP. En effet, le système pouvant être mis à
jour a un jour trouvé une faille dans un jeu permettant de l'exploiter et ainsi downgrader sa PSP. Depuis, la PSP reçoit des logiciels pirates
permettant d'exploiter toutes ses capacités comme les jeux téléchargés ou encore des jeux faits maison couramment appelés "homebrews". C'est
également ce système, à savoir, piratage de la console qu'utilisent la PS3, la Wii et la Xbox 360.
La Nintendo DS en revanche, bien qu'utilisant une technique appelée "flashage", est passée à une méthode infiniment simple : il suffit d'acheter un
"linker".
Ce linker permet d'exploiter la Nintendo DS et d'en faire une console multifonction en pouvant inclure un lecteur de musique, d'images et de jeux
téléchargés. Des linker se trouvent facilement en vente sur internet mais ne se trouve dans aucune boutique, leur méthode d'exploitation étant
illégale.


Sony en tête de l'anti-piratage

Bien que la PSP soit la console la plus piratée au monde, Sony, par ses quatre versions de la consoles, tente de combler ses lacunes. En effet,
seules la première et une partie de la deuxième versions sont mondialement exploitées pour leur piratage. La PS3 se lance dans le même système
avec sa nouvelle PS3 Slim. A contrario, la Wii, la DS et la Xbox 360, bien que ces deux dernières comportent plusieurs versions commercialisées,
peinent à lutter contre le piratage et cela ne risquera plus de venir avant les consoles de huitième génération.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (0)
L'auteur : Alexandre Pillon
25 ans, Bernay (France).
Publié le 23 octobre 2009
Modifié le 18 octobre 2011
Lu 3 037 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)

Commander sur Amazon.com
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143