Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Les Dingodossiers : L'Intégrale

"Mâtin, quelle intégrale ! Un seul et épais volume pour redécouvrir la totalité des fameux Dingodossiers, voilà bien une mesure de salubrité publique... "


"Mâtin, quelle intégrale ! Un seul et épais volume pour redécouvrir la totalité des fameux Dingodossiers, voilà bien une mesure de salubrité publique. Publiés dans Pilote de 1965 à 1967, ces drôles de dossiers inspirés par le magazine américain Mad, écrits par René Goscinny et dessinés par Marcel Gotlib, sont l'ancêtre de la future Rubrique-à-brac. Dans " Dingodossiers ", il y a " dossiers ". Il sera donc question ici de sujets on ne peut plus sérieux, comme la meilleure manière de calmer bébé ou de finir les restes d'un repas. Mais il y a aussi " dingo " – autrement dit, esprits chagrins, passez votre chemin ! Car quand Goscinny et Gotlib décryptent la société de leur temps, ils se font moins sociologues qu'humoristes (tiens, ça rime avec " c'est pas triste "). En prime, cette réédition est augmentée de trente-deux pages inédites. Bref, il faudrait être un peu dingo pour laisser passer l'occasion de s'offrir une belle poilade, comme dirait Gotlib." (Présentation Dargaud)






Quoi de mieux dans ses temps un peu moroses, qu'une compilation des gags du maître de l'humour en BD. C'est un vrai petit bonheur de pouvoir se replonger dans l'univers totalement délirant de Gotlib et Goscinny. Certains diront que les gags sont un peu datés (rappelons que les deux trublions sévissaient au milieu des années 60, d'où la présence dans ses cases des téléphones à cadran, d'une deux chevaux...). Mais finalement rien n'a vraiment changé dans ce bas monde, et leur humour reste toujours aussi corrosif. De plus, Goscinny et Gotlib constituent une alliance de scénarios décapants de dessins virtuoses.






Les auteurs s'attachent à nos vices et nos bêtises qui sont éminemment risibles. Il part d'un fait tout simple, des stéréotypes culturels, d'un moment de la vie quotidienne, d'une coutume. Prenant la chose établie, très connue, institutionnalisée, ils la montent en épingle, la poussent au bout de ses contradictions internes jusqu'à en dégager l'ossature, qu'ils s'acharnent alors à mettre à bas. Mêlant le délire à l'ironie, la folie à la satire, ses gags aboutissent à l'absurde le plus absolu. Au niveau graphique, cela se traduit en un fourmillement de petits détails, qui apportent chacun plus de croustillant aux cases. Au fil des pages, les auteurs pratiquent le pastiche (notamment les détournements d'Astérix et Obélix et autres personnages de BD, des personnages historiques, etc.) mais aussi l'auto ironie. Goscinny et Gotlib ne manquent pas de se représenter sur les couvertures des tomes 2 et 3, et à l'intérieur de certains strips (comme à la page 93 de l'intégrale où Gotlib se demande comment Goscinny est devenu rédacteur en chef du journal Pilote).




Pour finir, maître Gotlib nous dévoile sa technique pour une planche réussie : "J'aime bien les bandes très découpées, avec beaucoup d'expressions de visages. Je trouve que les gags avec une énorme chute, ne sont pas intéressants, sauf cas exceptionnel. Le gag est grillé d'avance, car le lecteur feuillette le journal avant de le lire, et tombe bien sûr sur le grand dessin final sans avoir lu ce qui précède. Je n'aime pas non plus les grosses lettres. Je préfère écrire les phrases les plus marrantes en tout petit. Au moins, l'effet de surprise est certain. Le lecteur découvre le gag au moment où il faut qu'il le découvre. "



Titre : Les Dingodossiers, l'intégrale
Auteur : Goscinny - Gotlib
Editeur : Dargaud
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (0)
L'auteur : Lorna Lorna
33 ans, Angers (France).
Publié le 01 novembre 2005
Modifié le 02 novembre 2005
Lu 3 747 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)

Commander sur Amazon.com
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲