Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Les femmes victimes des hommes ?

Des femmes maltraitrées il y en a toujours eu...qu'en est-il aujourd'hui?


Etre violée, battue, tuée ou insultée parce qu'on est une femme ne devrait pas susciter de la tristesse mais de la révolte, du dégoût et de la consternation. Seulement, de nos jours beaucoup de gens ferment encore les yeux sur cette violence.

La mort de Marie Trintignant bien que boulversante vu les circonstances, n'est qu'une parmi tant d'autres. En France, chaque mois six femmes meurent de violences conjugales ! Toujours dans notre pays, une femme sur dix subit ces violences aussi bien sexuelles, physiques ou morales. Des statistiques mondiales montrent que toutes les dix secondes une femme est maltraitée et que chaque jour quatre femmes sont tuées par leur conjoint.

Ces femmes qui sont tombées amoureuses d'un homme, qui se marient, et un jour survient la première gifle ou injure. Elles se persuadent alors que c'est de leurs fautes et trouvent toujours une excuse à leur conjoint qui malgré elles devient de plus en plus violent. Cela peut durer des années. Après avoir lu plusieurs témoignages de femmes battues, j'ai pu voir que ces femmes... ces victimes se sentent déshumanisée, elles ne sont plus que des objets pour celui qui les bat. Elles ne sont plus elles-mêmes, elles n'arrivent donc pas à prendre des décisions, comme le quitter par exemple. Même des femmes avec un caractère fort ne sont incapables de réagir et de se révolter. Elles se sentent coupables, coupables d'avoir choisi un mari violent. Souvent elles restent pour leurs enfants.
Mais aujourd'hui dans les centres d'accueils on voit arriver des femmes de plus en plus jeunes, souvent avec leurs enfants, parfois enceintes. Elles commencent à comprendre que c'est illégal de battre sa femme et que bien plus qu'illégal, c'est ne pas la respecter.
Le drame touche des femmes de toutes les catégories sociales, aucune ne fait exception. Plus d'un million et demi de femmes seraient en danger à leur domicile. On sait trés bien que les violences morales sont aussi destructrices que les violences physiques. On retrouve cette violence quotidienne dans l'intimité des couples mais aussi dans la rue, les transports en commun ou dans les autres lieux publics, où les femmes ne sont pas à l'abri d'atteintes physiques et morales.
Sur le lieu de travail, le harcélement moral et sexuel est aussi présent et les victimes sont généralement des femmes. Certaines en sont détruites car ces situations très dégradantes durent longtemps. Et cela dans toutes les catégories socioprofessionnelles.

Dans un pays où on prône la parité homme femme, car l'égalité des sexes ne semble pas être systématique. On laisse encore les femmes à l'écart des responsabilités en général. On sait même que le chômage touche en premier les jeunes femmes. Leur image même si elle tend à changer est toujours celle de la mère et de l'amante.
Les violences sexistes font l'objet d'un long combat dans lequel "les femmes sont souvent les pires ennemies des femmes".

Il existe de nombreuses associations et centres d'accueil partout en France pour les victimes de violences conjugales.

Voici deux liens :
Le planning familial
SOS femmes
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (19)
Re: Les femmes victimes des hommes ?
Posté par judydasilva le 03/12/2006 21:27:01
FEMMES absentes dans l'avenir ou perdus dans le passé ? Souffrir, c'est rester à tout jamais dans la même position....
Toutes les forces se perdront dans l'oubli, comme les larmes sous la pluie... Et bien heureux celui qui jamais ne s'y perd. La peine et la souffrance n'ont rien d'agréable.
Nous ressentons tous, un jour ou l'autre, de la tristesse et de la nostalgie quand la douleur étreint le coeur et le corps.
FEMMES qui voit ses moyens physiques et psychologiques décliner a tout un chemin de deuil du passé à parcourir. Aux douleurs physiques s'ajoute la peine morale.
On dit que les yeux reflètent l'âme mais reflètent-il la douleur ? Ce malaise qui prend au plus profond de soi, ce besoin de savoir, de comprendre « le pourquoi » pour apaiser l'âme qui fait plus mal que le corps.
Le temps passe et laisse des marques qui ne sont pas que des honorables rides, mais aussi des maux lancinants, qui ne se calment pas toujours avec les médicaments.
Judy Da Silva ( écrivain)
Les hommes victimes des femmes ?
Posté par jocelyncharles le 01/12/2006 21:58:57
Il est quand meme bon de rappeler que les statistiques de violence faites au femme est gonflés par des femmes qui pour cause de divorce au tort de l´homme provoque une violence de celui ci.
Les hommes battus existent mais le plus souvent on ne les croit pas ou on les presentent comme des faibles.
J ai fait ma petite experience, chaque fois que j evoque les hommes battus a des femmes, beaucoup pretendent que c est faux, que les hommes sont plus fort que les femmes, que c est une invention.
Cette affirmation est d ailleurs c onfirmes par les chiennes de garde qui considrent que la violence est inherente qu aux hommes et que la reaction de violence des femme envers les hommes seraient du au fait qu auparavant c est lui qui aurait eu des violences sur la femme.
je me suis fait taper dessus plusieurs fois par mon ex, vers la fin j ai failli avoir droit au couteau et je vous garanti d une chose, je ne l avais jamais tape avant.
Et n oublions pas les violences mentales, les femmes ne sont pas moins faiblkes que les hommes a ce niveau....
Re: Les femmes victimes des hommes ?
Posté par judydasilva le 01/11/2006 08:56:43
Dans le cadre de la journée internationale contre les violences conjugales le 25 novembre, Je viens de réaliser un guide pratique sur les violences conjugales; « Le Harcèlement Conjugal » ( Comment se sortir des Violences Conjugales).
il apporte toute la lumière nécessaire à toutes les personnes qui sont victimes de violences conjugales, à mieux leur faire comprendre la spirale infernale des violences.
Il est également constitué de nombreux conseils permettant à chaque victime de mieux comprendre les violences dans le couple et d’avoir une prise de conscience des effets destructeurs qu’elles peuvent subir.
Il donne également à toutes les personnes fragilisées les étapes à franchir pour s’en sortir d’une situation de violences.
Bien sur la volonté de s’en sortir reste l’élément déterminant d’une thérapie réussie.
Judy Da Silva ( écrivain)
Re: Les femmes victimes des hommes ?
Posté par unreal_purity le 20/08/2004 07:54:13
jsuis pas vraiment d'accord avec toi amrami.sihame

c sur ke c pas évident de le prouver mais c'est pas impossible et faut pas oublier qu'il n'y a pas que les femmes qui sont victimes de ça, on parle tous le temps des femmes maltraitées mais jamais des hommes, et pourtant il y en a...

une femme a beaucoup plus de facilité pour dire qu'elle est victime de son mari qu'un homme.
si un homme dit "ma femme me bat" tout le monde va lui rire au nez...
tandis que si une femme dit "mon mari me bat" tout de suite on va lui conseiller d'aller voir la police.

enfin jvoulais juste dire que c'est pas facile pour une femme de le dire et de le prouver mais encore moins pour un homme, et ça rare sont les personnes qui y pensent... malheureusement...
Re: Les femmes victimes des hommes ?
Posté par kant1 le 20/08/2004 07:54:13
Bon article. Effectivement, la viloence des hommes sur les femmes est dégueulasse. Comme toutes les violences d'ailleurs. Il ne faut pas baisser les bras. J'ai beau etre un mec, je défends les femmes. Pour ceux que çà inéresse, écoutez donc la chanson de Léo Ferré : "Vous les filles"
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (19)
Publié le 06 septembre 2003
Modifié le 06 septembre 2003
Lu 1 719 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲