Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Les flics de Londres

Hier soir, j'ai encore été épaté par Londres.


J'attendais mon bus quand, tout à coup, un van se gare à pleine vitesse sur l'arrêt du bus, une poignée de bonhommes du genre hooligan sortent et courent après un mec dans la rue en bloquant la circulation, ils prennent la rue adjacente et j'entends des insultes etc les gens devant moi parlent d'une baston... J'ai à peine le temps de voir que les gars retournent tout droit sur nous... (pour retourner dans le van en fait)
Tout le monde marche calmement comme si de rien n'était (ils sont peut-être 6-7, on est 4 dont une femme) là, deux flics arrivent à vive allure à côté du van... Mais ne s'arrêtent pas (le van est pourtant garé sur un arrêt réservé au bus)
On peut donc penser que les gars sont des flics en civils (et que les flics sont dans le coup)
Ensuite deux gars sortent, l'un part à droite, l'autre devant à la rencontre des flics, il leur donne un truc et continue sa route.
Alors que les flics retournent sur leurs pas (ils sont devant le camion) il n'y a plus personne de visible à l'avant du van, après que les policiers ne sont plus en vue, trois gars sortent du van et partent en courant vers derrière.
Perplexe, je regarde dans le van et je vois comme un rideau qui bouge derrière les sièges avant... Mon bus étant là, je monte.

... Dans le bus, je demande le numéro des flics à quelqu'un et j'appelle avec mon portable...

Ahaaaaaaa un portable Français cache le numéro... Donc les gars refusent d'écouter quoi que ce soit et commencent par me demander pourquoi mon numéro est caché et quel est mon vrai numéro. Ensuite ils me demandent où je suis... Grâce à ça, le standardiste contacte le bureau de police correspondant, il reste avec moi au téléphone pour me dire que ça va répondre bientôt pendant 3minutes (faut pas être en danger de mort quand même)
Je finis par arriver à la police en question (qui a parlé avec le standardiste) je lui explique donc directement la situation :
"- je voudrais signaler un van blanc Ford suspicieux
- attendez, je ne comprends rien à ce que vous dîtes, c'est quoi votre numéro de téléphone ?
- ... Hugmmmf 00336... Etc.
- et votre nom ?
- Sylvain Lavergne"

C'est alors qu'elle se décide à me demander ce qu'il se passe, après lui avoir tout expliqué, elle me répond, "sauf votre respect, qu'y a t-il de suspicieux dans ce van ?"

euh, voyons voir, il pile sur un arrêt de bus, une poignée de mecs sortent en furie pour poursuivre, la bave aux lèvres, je sais pas qui puis ils partent se planquer quand la police arrive et ressorte en courant quand elle est sortie et il y a encore quelqu'un à l'intérieur alors qu'il est 11h30 du soir (peut-être que les Anglais font du camping dans leurs vans remarque, j'en sais rien)

donc elle a fini par se décider à envoyer du monde... Et moi je me suis fait chier à passer pour un abruti devant tout le monde...



Ah oui tiens regardons le journal du portable : durée dernier appel : 8'55 pas maaaaal !
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (2)
Re: Les flics de Londres
Posté par catburglar le 12/09/2006 09:50:14
moi je l'aime bien ton article mon nhéros :p
Re: Les flics de Londres
Posté par chandlermbiing le 02/09/2006 14:12:51
Bon, je m'excuse pour la pauvreté de cet article.
C'était juste un coup de gueule et j'avais que 20 minutes pour le taper...

toujours est t'il qu'en ayant écrit ça, j'étais en train de penser: "tiens si bientôt on apprend à la télé qu'un gros coup vient d'être démonté, ça me ferait bizarre"

...
le lendemain aux infos on déjouait les attentats terroristes aux aéroports de Londres

oui je sais je suis un héros
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (2)
L'auteur : Chandler Bing
34 ans, Rennes (France).
Publié le 29 août 2006
Modifié le 14 août 2006
Lu 1 132 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲