FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Les gothiques : un peu d'histoire

Alors le gothisme qu'est c'que c'est ? Et bien ce sont des gens comme tout le monde déjà, ils sont justes plus mélancoliques, ils aiment se promener dans les cimetières, pas par irrespect mais par nostalgie d'un monde mort et oublié, cela ne les empêche pas d'aller aussi dans les Pubs ou les Bars pour s'amuser.


Le "mouvement Gothique", est apparut dans les années 70, alors que le punk déferle sur l'Angleterre, un embryon d'atmosphère, sombre, morbide et mystérieuse " comme au Moyen Age" fait sont apparition avec l'album de Kraftwerk "autobahn" cold et électronique... Puis à Londres, Throbbing Gristle invente la musique industrielle, il porte des vêtements militaires et impose une esthétique froide basée sur les camps de concentrations, les usines désaffectées et les produits manufacturés les plus austères. Des fusions s'opèrent avec le mouvement punk, qui assimile la froideur et la dureté des premiers groupes industriels.
- 1978. Un rythmes secs, une basse lourde et omniprésente, dépourvue d'artifice : on l'appel la Cold-Wave "Killing joke, Joy Division, Siouxsie end the banshees, The cure, Public image poseront les fondements de la cathédrale gothique, avec des titres lourds et denses, des pochettes et des disques noirs et austères comme "Thrée Imagineriy boys des Cure"



Gothisme = art funéraire

titre secondaireL'art funéraire, hé oui !!! Ne porte pas son nom pour rien. Il a sa beauté propre, particulière et fascinante pour qui sait ouvrir les yeux. Seulement, la proportion des gens y prêtant une attention quelconque est infime, et les tabous apportés par la culture occidentale ne facilitent pas les choses.
Une autre caractéristique des Goths, c'est l'individualisme... Aucun Goths ne se ressemble (peut-être a part les "Pseudo-Goths"...) et ça, sur un plan aussi bien physique (façon de s'habiller, coiffure etc...), que mental (façon de penser, spiritualité...). On peut résumer en disant qu'il y a autant de gothisme, que de Goths, car chaque Goth est un être encore plus différent des autres personnes et c'est pourquoi il est si dur de définir ce qu'est le gothisme... Toutefois nous devons, quand même suivre des règles de conduite qui malheureusement ont tendance à se perdre. Galanterie, savoir-vivre et politesse en sont quelques exemples rassurant, de voir que ces valeurs n'ont pas totalement disparu !


Pour finir

Mais pour vous ? C'est quoi un vrai gothique ? C'est le petit ado qui est passé à coté de vous et qui frimait car il portait un T-shirt Manson ? Ou bien celui qui met 3 tonnes de fond de teint blanc sur la face et du rouge à lèvre noir qui dégouline de partout ? Si c'est ça pour vous le gothisme vous avez tout faux ! Certains pensent que s'ils écoutent du métal (du genre slipknot, korn, manson, pleymo ou autres) ils sont goths. S'ils pensent que aimer satan et faire le ptit rebelle c'est être goth y a encore tout faux ! Mais s'ils pensent ne pas l'etre tant mieux pour eux, ça sauve l'honneur des vrais goths... (je vous dit tout de suite je ne suis pas goth, j'suis une skateuse mais je connais des goths je parle en connaissant commème).


D'après moi, le gothisme ne s'arette pas sur une façon de s'habiller. C'est plutôt une façon de penser, de vivre. Les vrais goths, (pas les ptits rebelles de 14/16 ans) ont tendance à se refermer sur eux-mêmes et sur leurs sentiments. Ils aiment la tristesse, la souffrance, les rêveries, la solitude et ça leur plait. Euh... Dites-vous bien une chose, ce n'est pas pcq vous aimez la déprime ou pcq vous aimez les contes que vous êtes forcément goth !
Sachez aussi que tous les gothiques sont différents !!! Et ils ne portent pas que du NOIR !! Ils mettent du violet et aussi du blanc. Vouala.

. Pour finir sachez que les gothiques sont plus réalistes des problèmes et des choses qui ce passe dans le monde, ils ne croient pas tout ce qu'on leur dit à la télé, ou des les journaux, ils recherchent la vérité ailleurs, ce ne sont pas des montons ils ne veulent pas suivre un guide (télé, président, etc.). En plus les médias en ce moment, jettent sur eux un discrédit en faisant passer à la télé des gamins qui donne une idée honteuse de ce qu'ils sont.

Le serveur mySQL "master" est injoignable, aucune mise à jour, insertion ou suppression ne peut se faire.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (26)
Re: Les gothiques : un peu d'histoire
Posté par senfiana le 28/03/2006 11:39:33
de plus..... le but du gothisme aussi c'est de n'avoir aucunes limites culuturelles ....

la libérté artistiques,de soi,de sa vie
Re: Les gothiques : un peu d'histoire
Posté par senfiana le 28/03/2006 11:38:08
:[ je trouve le petit récapitulatif sympa par contre cracher sur la nouvelle génénration gothique c'est moin bien... on est gothique à ca sauce!!!! les p'tit jeunes de 14/16 ans sont les futurs gothiques, métaleux et autres ... alors cetes cela modofie peut à peut l'idéolgie de départ mais c'est l'écolution des choses .....de toute façons il y a teelment de diversité dans ce mouvement que les traditions seront respectée par certains et d'autres transformerons le gothisme pour que ca leur correspondent ....c'est come la poésie on a créer les fondmeent et ensuite deux groupes se sont formés les concervateurs(l'art pour l'art) et les innovateurs avec les formes libres mais la poésie est toujours rspectée!!!!
Re: les gothiques : un peu d'histoire
Posté par mystique_777 le 24/10/2005 18:06:33
Pour le coup qu'ils sont fêtard et aiment la bonne bière, a été dit de façon humouristique sous le trait d'une caricature et rien d'autre.
A part ce détail, je n'ai rien à redire sur ton commentaire.

Modifié le 24/10/2005 18:08:08
Re: les gothiques : un peu d'histoire
Posté par remureur le 23/10/2005 11:55:40
Voilà bien la lubie de nos sociétés : vouloir être différent des autres, se croire original.
"Etre gothique, c'est envisager le monde autrement que comme on nous le décrit, l'envisager à sa manière, se faire une opinion sur tout et sur rien, être curieux des choses taboues (la mort, la Mort, les ténèbres, le néant, le destin de l'homme, les cimetières...)
Je suis gothique, mais d'une certaine facon ce n'est pas moi qui ai choisi, j'ai certaines idées sur le monde qui font que je ne suis pas comme tout le monde."
Si c'est ça être gothique, alors beaucoup le sont : qui n'a pas une conception propre du monde dans lequel on vit? Qui n'a pas des opinions sur tout et sur rien? Depuis quand des valeurs telles que la politesse ou la galanterie sont-elles des valeurs exclusivement gothiques? Qui ne s'est jamais intéressé au mystérieux, au tabou (quel qu'il soit)?
En outre, je voudrai demander à schwarzer schmetterling en quoi la mort, le destin de l'homme ou les cimetières (je vois pas non plus ce que viennent faire les cimetières ici) sont tabous?
Enfin toujours à propos du message de schwarzer-etc., pourquoi denigres-tu le classement des jeunes en catégories faites d'archétypes imbéciles (comme tu le dis si bien) alors que toi-même tu acceptes de te ranger dans une de ces petites cases?
De nos jours l'originalité est un conformisme. Chacun cherche à se démarquer, à se différencier des autres, plus ou moins consciemment, et perd de vue l'essentiel : être soi-même, ce n'est pas être différent. Et apprendre à se connaître, découvrir qui l'on est vraiment est une entreprise sans fin, car chacun est doté d'un personnalité trop riche, trop changeante, trop complexe pour être véritablement connue : c'est un peu puéril que de se dire "je suis comme ceci, j'appartiens à tel groupe, et je ne veux pas changer".

Modifié le 23/10/2005 11:59:07
Re: les gothiques : un peu d'histoire
Posté par schwarzer_schmetterling le 22/10/2005 16:24:03
Les gothiques s'habillent aussi avec du rouge et de l'argenté ^^
Etre gothique, c'est envisager le monde autrement que comme on nous le décrit, l'envisager à sa manière, se faire une opinion sur tout et sur rien, être curieux des choses taboues (la mort, la Mort, les ténèbres, le néant, le destin de l'homme, les cimetières...)
Je suis gothique, mais d'une certaine facon ce n'est pas moi qui ai choisi, j'ai certaines idées sur le monde qui font que je ne suis pas comme tout le monde.

'Ce sont de gros fêtards, ils aiment la bière' --> qu'est-ce qu'il faut pas entendre... Chaque gothique a sa personnalité, et ils ne sont pas tous extravertis. Je suis plutôt solitaire et la fête, ca va un moment, mais sans plus, juste histoire de regarder les interactions sociales changer avant et après la boisson.

Et ca me fait bien rire, les gothiques de la télé, qui mettent une bague au pouce et se croient sataniques.

Les valeurs des gothiques, politesse, galanteries, tiennent toujours bien entendu, mais aujourd'hui malheureusement, trop de gens croient que l'habit fait le moine. D'ou apparition des pseudo-goths, pseudo-racailles et autres.
Laissez-leur le temps de trouver leur personnalité.

Et ne classez pas les jeunes dans des tiroirs 'Gothique', 'Skatteur', 'Racaille', 'Intello' et autres imbécilités que j'ai entendues.

Nous courons à notre perte.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (26)
Publié le 04 mars 2005
Modifié le 06 février 2005
Lu 4 345 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143