FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Les jeunes, l'amour, l'alcool

Qui Jeunes dit fête et qui dit fête dit souvent alcool ! L'alcool ne faciliterait-il pas les relations amoureuses ? Tentons de réponde à la question...


L'alcool*, présent dans de nombreuses fêtes entre jeunes, permet le plus souvent de détendre l'ambiance. En effet, sous son influence nous avons tendance à nous décontracter et à aller plus facilement vers les autres. Après quelques verres de trop, nous accostons avec encore moins de difficultés. Notre faculté à nous confier n'est elle aussi que plus grande.

Au cours d'une fête, pendant les vacances de décembre 2003, un ami à moi n'a pas su ou voulu contrôler l'alcool qu'il consommait. Il a rapidement commencé à nous donner son avis sur les filles de la classe. Il se trouve qu'il s'est conduit en séducteur avec la plupart des filles qui étaient présentes. C'était un véritable Dom Juan cherchant à mener plusieurs relations en même temps et à tirer un maximum de chacune d'entre elles. Il les a couvert d'une multitude de qualificatifs assez élogieux comme par exemple "paroxysme de la féminité". Ce qui est d'autant plus surprenant c'est que le garçon en question n'est pas spécialement un séducteur dans la vie de tous les jours... Je me pose quelques questions qui restent sans réponse : Ne serait-ce pas sa vraie personnalité qui est ressortie ? Ne faudrait-il pas voir l'envie mais la peur de séduire (dans un état normal) ?

Dans la suite de la soirée, alors que son état s'empirait, il n'a pas hésité à faire venir un garçon très près de lui. Enfin, à ce que je sache il ne s'est rien passé. Le surlendemain, c'était le réveillon et nous avons à nouveau fait la fête en comité restreint. Le scénario a recommencé et il a essayé de séduire les deux filles libres de la soirée...

Il ne faut cependant pas oublier le préservatif avant toute relation sexuelle. Quand on a bu, on a tendance à oublier de prendre et ses précautions et là le pire peut arriver !
N'hésiter pas à réagir sur l'amour et l'alcool si vous avez déjà connu une tel situation.

* L'abus d'alcool est dangereux pour la santé
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (12)
Re: Les jeunes, l'amour, l'alcool
Posté par sexy06 le 20/08/2004 07:55:57
je m'apele coralie g 14 ans sa mais ariver hier soir ... j'été ac ma mere mon meilleur pot et un copin a mon pot on est aller acheter un bouteil de vodka et on a bu a bouteill a deux et je sui sortiu de la voiture en couran dan une coline je sui tomber plein de foi et a apartir de la je me rapelle plu de rien mon meilleur pot et ma mere mon expliquer la suite ma mere et aller acheter un cafer et kan on est revenu j'ete a poil et je coucher ac lui mon meilleur pote je sen ai meme pa apercu on ete tt les deux dan un eta secondaire pui je me sui mi a vomir o moin deux litre ma mere vouler pa que je rentre cher moi car mon pere morai tuer si il me voyer com sa je me sui retrouver le matin dan le li dun mec que je conner a peine dan tt sza je me rapelle de rien mai ce que sur c kil a mi la capote jen veu bocou a ma mere de ns avoir pa separer sa ma donner une lesson L'ACOOL C'EST BIEN MAIS AVEC MODERATION !!!!!!
Re: Les jeunes, l'amour, l'alcool
Posté par peter mac kalowey le 20/08/2004 07:55:57
Il est évident que l'on n'a absolument pas besoin de boire pour avoir envie de vivre et de s'amuser, car ce serait bien malheureux. Il est encore évident que l'on ne prend aucun plaisir à dégueuler à Minuit le jour de l'an. Si cela arrive c'est qu'à ce moment tu n'es plus conscient, tu ne te contrôles plus, car franchement ce n'est pas drôle d'être complétement bourré (mais tu ne t'en rends même pas compte!). Car l'alcool te fais perdre toute conscience, et tu es emporté par une sensation qui te dépasse complétement.
Enfin, si tu bois, ce n'est pas pour palier un manque d'amusement, et c'est là où je veux en venir, c'est que tu atteints un état où tu ne sens plus rien, où tu te mets à aimer le monde mais à aimer le monde avec une force (faut avoir été bourré pour comprendre) et ce n'est pas plus que d'habitude, c'est un truc différent et hyper tripant.
Quand tu vas à Space Mountain à Disneyland pour la première fois et que tu ressens une putin de sensation, tu as envie de faire un autre tour, tellement tu hallucines. Et puis après le 2ème encore un autre tellement la sensation est forte. Ceci dit tu peux très bien ne pas aller à Disneyland.
Re: Les jeunes, l'amour, l'alcool
Posté par max17s le 20/08/2004 07:55:57
L'enfoiré...c'est moi ! Tout d'abord c'est la première fois que cet article parait et je remercie les nombreux lecteurs ! En effet, je n'ai jamais été bourré...j'aime l'alcool mais avec une grande modération ! Je voudrais quand meme relever deux ou trois choses. Je crois qu'il est malheureux d'avoir besoin de boire pour avoir envie de vivre et de s'amuser !!! La vie est déjà belle comme ça et personnellement meme sans alcool j'ai envie de vivre, de m'amuser, de draguer... C'est vrai que l'alcool lève les barrières que la pudeur ou la société impose meme sans etre bourré !!!Quel plaisir de dégueuler à minuit pour le nouvel an et de dormir après ?? Enfin je crois pas qu'il soit nécessaire d'etre bourré pour faire la fete mais ça ne tient qu'à moi ! Je dis peut etre cela parce que j'ai cotoyé de près pendant une 10aine d'année une personne alcoolique qui aujourd'hui est morte ! Cela donne un regard différent sur les choses et sur les dangers de l'alcool ! Ca n'est pas pour autant que je refuse boire quelques verres pendant une soirée mais je ne cherche pas à etre bourré! @@++ et bon débat
Re: Les jeunes, l'amour, l'alcool
Posté par peter mac kalowey le 20/08/2004 07:55:57
Je suis le gars concerné par cet article. Cet enfoiré de Max n' a pas pu s'empécher de publier son article une seconde fois. Hé bien moi je vais pouvoir vous répondre à toutes ces questions. Max ne peut pas y répondre puisqu'il n'a jamais été bourré de sa vie et il n'a jamais beaucoup bu d'ailleurs. En fait je crois que c'est tout simplement par peur, peur de révéler une face cachée de sa personnalité ?
Pour en revenir à moi, j'aimerais préciser que quand tu es bourré tu es cool, mais alors cool (pour ce que je m'en souviens), mais tu n'es pas completement toi-meme, tu perds un peu les pédales. Bien bourré tu ne vas pas te priver d'aller "essayer de draguer" les filles à côté de toi, souvent assez jolies d'ailleurs. Alors est-ce que cela est révélateur de la personnalité ? A mon avis peut-être un peu mais pas en grande partie ça c'est sur. Et puis, la schizophrénie n'est m'est pas totalement étrangère...
En dehors de tou ça, boire pour rigoler ya aucun probleme et puis ça fait une putin de sensation tellement cool ! t'as envie de vivre et de t'amuser ! Ceci dit le lendemain t'as moins envie de faire le con.
Re: Les jeunes, l'amour, l'alcool
Posté par bichounette07 le 20/08/2004 07:55:57
Mais a bas les orgies pov'couillon! non mais ton pote pred vrément les meufs pour de la viande....boire pour rigoler ia pas de prob.......mais boire pour se faire des meufs C ridicule!!!
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (12)
Publié le 05 mai 2004
Modifié le 05 mai 2004
Lu 3 164 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143