Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Les joyaux de l'écologie (04/05/2059)

Quand les métiers d'arts viennent au secours des écosystèmes en perdition, on obtient l'improbable symbiose du luxe et de la biodiversité, c'est en tout cas l'expérience, qui se veut unique, proposée par les "Sanctuaires du Monde".


Quand les métiers d'arts viennent au secours des écosystèmes en perdition, on obtient l'improbable symbiose du luxe et de la biodiversité, c'est en tout cas l'expérience, qui se veut unique, proposée par les "Sanctuaires du Monde". Ce que le grand public sait moins, c'est que ces Sanctuaires ne sont pas à destination de nos seuls faunes et flores, de nos seuls écosystèmes en voie de disparition. La simple sauvegarde alimenté par le sentiment de culpabilité ou par la nostalgie était loin d'être suffisante pour justifier et financer ces zoos du dernier espoir !

Si l'envie vous prend et, surtout, si vous en avez les moyens, vous pouvez vous isoler dans un Sanctuaire et y vivre des moments de luxes rares de nos jours.

Il faut prendre le temps de la visite du Sanctuaire de Paris. Il est constitué de neuf unisphères (contraction d'univers et sphère). Chacune de ces unisphères, à la forme fort élaborée selon l'écosystème qu'elle porte en son sein est le siège d'un univers particulièrement équilibré au point de tendre vers l'autarcie. Chacun des unisphères s'imbrique élégament dans l'ensemble de huit autres unisphères. Les parois des unisphères faites de verre nanoT sont photo-actifves (photo-électrosynthèse, photo-absorption de polluants...),

Parmi les joyaux perdus, les concepteurs du Sanctuaire parisien ont sélectionnés les lagons des Seychelles, la forêt primordiale de Bornéo, les bords du Gange, un désert Dogon, un glacier et son alpage, les palétuviers de Floride, la savane d'Afrique équatoriale, une banquise et un haut plateau himalayen.

L'heureux client des Sanctuaire, au cœur de ces unisphères, au cœur de ces écosystèmes miraculeusement sauvegardés et reconstitués, au cœur de la ville où, souvent, il travaille sans compter, il peut jouir d'une hôtellerie de luxe dans un mobilier fruit d'un artisanat d'art qui bénéficie directement de la sauvegarde de l'écosystème dont il est issu. Marqueterie et travail de l'os, du cuirs ou de la pierre, tissus et draperies, joaillerie et orfèvrerie, ébénisterie et menuiserie... Ce que les artisans d'art du monde entier font de mieux se trouve à portée de la main du consommateur fortuné moderne. Pour les bourses les moins bien loties, l'expérience pourra n'être qu'un promenade dans l'un de ces microcosmes afin, tout simplement, de retrouver le goût de la solitude ou le plaisir de s'interroger : "Suis-je seul ? " tout cela sans risque !

"Le luxe réinventé ! " s'exclame le directeur du Sanctuaire de Paris, Képhas Quasguet qui compare son établissement aux thermes de Monaco ou à des complexes hôteliers tels que celui du Normandie-Deauville avec des capacités écologiques que n'atteindront jamais ces lieux sélects mais désuets en terme de conceptions.

Les opposants aux Sanctuaires existent. Ils doutent des intentions altruistes du milieu du luxe, s'opposant farouchement aux formules "zoos à bas prix" dans lesquels le grand public est cantonné à la franche de ces univers clos pendant que les nantis bénéficient d'un luxe inaccessible sous couvert de protection de la biodiversité ! Mais la mode est lancée... Le marché, une fois encore fait sa loi.

Ecrit avec la collaboration de Simon Gasquet

© http://www.futurhebdo.com
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (4)
Re: les joyaux de l'écologie (04/05/2059)
Posté par futurhebdo le 27/06/2009 12:20:47
Ciervo,

En ce qui concerne les méthodes, elles sont en effet multiples !
donc :

BIEN SUR que FuturHebdo est ouvert à toute contribution :

Je ne préconise que peu de chose :
- essayer de parler comme si l'auteur était dans le futur qu'il décrit,
- essayer de rester autour des 2 à 3000 signes (l'internaute est un butineur...)
- essayer de d'écrire au plus prêt du quotidien...


Rendez-vous sur : http://avenir.youvox.fr/ecrire
Créez un compte,
Proposez vos textes...

Et hop !
Olivier

Modifié le 27/06/2009 12:21:29
Re: Les joyaux de l'écologie (04/05/2059)
Posté par ciervo le 27/06/2009 12:06:47
Olivier,

Je sais bien que finalement nous avons les mêmes horizons, comme (presque) tous les hommes, nous voulons vivre heureux sur une planète où la nature a sa place. Pourtant, nous n'avons pas les mêmes méthodes...

Laissez-vous une place, dans votre journal, pour les projets qui proposent des solutions pour le futur ?
Re: Les joyaux de l'écologie (04/05/2059)
Posté par futurhebdo le 27/06/2009 10:26:00
Ciervo,
Vous avez parfaitement bien compris le propos de FuturHebdo : nous faire réagir maintenant pour que notre avenir soit différent de celui décrit dans FuturHebdo. Ce ne sont pas des opinions personnelles qui président à la rédaction des articles mais une certaine probabilité en fonction de l'actualité présente.
J'espère, pour moi-même et mes enfants, que le monde sera tout autre qu'un monde dirigé par le mercantilisme, l'hyper technologie et l'esprit scientiste pure.

Merci de votre réaction entière,
Olivier
Les joyaux de la connerie (in)humaine
Posté par ciervo le 27/06/2009 08:50:09
Bonjour à tous,

Quelle tristesse de voir un journal qui est censé parler du futur, ou d'un futur (idée intéressante) en ne voyant pas beaucoup plus loin que le bout de son nez.

On n'y entend parler de clonage opéré par une secte, d'une conquête de la lune (est-ce pour nous habituer à l'idée que la terre sera détruite ?), d'implants dans le cerveau, de football contre des robots... et ici de sanctuaires du Monde.

Bref, toutes les illusions que tentent de nous faire passer certains manipulateurs, sur des avancées technologiques qui ne sont que des expériences de petit chimiste inconscients de la nature et des conséquences de leurs actes, et des visions pseudo-apocalyptiques d'un monde qui se persuade de toucher à sa fin (c'est plus confortable de croire que tout est perdu).

Les journalistes de FuturHebdo sont-ils conscients de se faire le relais d'informations ayant pour seul but d'habituer le consommateur aux immondités de demain ? Pas si sûr... Peut-être trouvent-t-ils que leurs écrits défendent des valeurs, en prenant une syntaxe "cool", adaptée aux jeunes... BeurKKK

Dans mon futur, les hommes ont réussi à reprendre des modes de vies respectueux de la bio-sphère, je me bats pour cela tous les jours. De toute façon, le futur sera respectueux de la nature ou ne sera pas...

Pour la note, j'ai mis 1 parce qu'il n'y avait pas 0.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (4)
L'auteur : Olivier Parent
48 ans, Paris (France).
Publié le 19 juin 2009
Modifié le 24 mai 2009
Lu 1 223 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲