FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Les kilos en trop ne signifient rien

Les gens s'arrêtent souvent à la plastique des gens et pas à ce qu'ils sont. Pourquoi ne pas donner sa chance aux gens qui entre guillemet ne rentrent pas dans la norme ?? Voilà mon histoire. Comment vivre quand on est "gros" et que les gens rient de vous.


Le poids est devenu en quelques années, le problème de bon nombre de personnes à travers le Monde. L'image que l'on renvoie aux autres est très importante dans diverses situations (rencontrs, travail...). Alors comment faire dans notre société quand on est une personne "forte". Moi-même je suis une personne forte et je peux vous dire que l'on en souffre beaucoup surtout à l'âge de l'adolescence, quand les premiers petits copains arrivent... Pour nos copines évidemment pas pour nous. Pourtant, nous aussi sont des êtres humains mais dès qu'on sort de la norme ce n'est plus pareil.

A l'enfance, les gamins sont méchants même monstrueux entre eux et c'est là qu'a commencé mon calvaire. Je me rapelle que dès l'école primaire, j'avais le droit à la "grosse vache", la "barrique" et des insultes encore plus méchantes. Evidemment tout le monde rigolait sauf moi, je me suis renfermée sur moi-même en me promettant de ne jamais me laissé faire. Toute petite déjà, j'avais un très fort caractère et je pense que ces insultes m'ont encore plus fortifiés le caractère. A l'adolescence, ça ne s'arrange pas, on grandit et les kilos affluent encore plus. Beaucoup vont dire qu'il existe des régimes mais pour en avoir fait j'en ai fait mais rien ne marchait; on s'est apercu que c'était un problème génétique et que l'on pouvait rien y faire. Je suis rentré en sixième en sachant que jamais je ne pourrais changé ce corps qui me faisait tellement souffrir. Le temps avait arrêter les insultes mais à l'entrée au collège, tout a recommencé. Je me sentais déjà mal dans ma peau, je ne m'acceptais plus telle que j'étais et les moqueries des autres ne m'aidaient pas, elles m'enfonçaient encore un plus dans un puit dont je ne pouvais plus sortir la tête.


Il m'a fallu presque trois mois pour accepter la réalité et je peux vous dire que les moqueurs s'en sont pris plein la tête, je ne voulais plus être une victime. Alors moi aussi, je trouvais leur défaut et leur gracher à la figure comme ils me crachaient mon poids à la tête. Tout s'est très vite arrêtait. Ils se sont apercus que je n'étais plus la même et que je ne serais plus jamais la petite fille sur qui ont pouvé s'essuyer les pieds. Grâce à ce caractère que je m'étais forgé, les gens ont changé de regard sur moi, maintenant j'avais des amis et des vrais. Les garçons qui avant ne voulaient jamais m'approcher ce sont mis à me connaître et nous sommes devenus amis.

Je croyais mon calvaire fini pour de bon en sixième mais au début de mon année de terminal pourtant ça a recommencé. Un petit "connard" (désolé pour l'expression) s'est foutu de moi mais je ne me suis pas laissé faire. Il était avec ces copains et il croyait que je n'allais rien dire mais manque de bol pour lui je suis allé le voir, moi aussi j'ai monté le ton et je lui ai mis une claque. Il a eu honte devant ces copains et jamais je ne l'ai revu au lycée.


Si moi, j'ai pu réagir comme ça face à mon problème à qui l'on donne beaucoup de nom (surcharge pondérale, obésité, surpoids...), tout le monde n'est pas comme moi et beaucoup en souffre. Ce n'est pas parce qu'une personne est différente de vous qu'elle n'est pas pour autant aussi intéressante qu'un "fil de fer" et que ces filles mannequins. Il y a souvent dans les coeurs des "gros" comme vous aimez les appelés beaucoup de chose, de tendresse, d'humour, d'amitié et d'amour car nous ommes des personnes comme les autres : DES ETRES HUMAINS qui ont aussi un coeur !!! Faites attention à vos remarques dirigées contre les autres car elles peuvent plus blesser que faire rire...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (13)
Re: Les kilos en trop ne signifient rien
Posté par yan995 le 20/08/2004 07:51:32
Je suis un emc mais j'ai eu le meme genre de problème pas génétik mais famillial mon poid n'a été une chose ke je n'ai pu que très recemment resoudre (rupture du cercle familiale avec la vie active).
Et pour l'avoir vécu je pense ke d'un coté ca nous forge le caractère et je sais aussi que si on me parle de poid même si maintenant je n'en ai pu en trop, je prend la mouche direct.
C'est un calvaire, et toute mon enfance je me suis battu contre se prejugé, j'était gros mais j'était grand et fort, j'ai allier la violence de mes coups à la violence verbale pour me faire respecter.
Le lycée college et autres sont un calvaire, il n'y a qu'arrivé en fac que j'ai pu vivre simplement pour ce que j'était pas ce a quoi je ressemblais, les enfant sont rudes entre eux :'(
Re: Les kilos en trop ne signifient rien
Posté par julie`` le 20/08/2004 07:51:32
Ton article est très émouvant , moi même il y a kelkes années j'était "un peu au dessus de la moyenne" mais j'ai perdu des kilos et maintenant je me sens bcp mieux !! J'ai aussi souffert des insultes a partir de la primaire jusqu'a la 6e, mais personnelement je n'aimais pas repondre a se genre d'insultes... comme si ce qui te traite était parfait pff..
Enfin bon bravo pour ton article
Ciao Julie ;)
Re: Les kilos en trop ne signifient rien
Posté par méli-mélo1 le 20/08/2004 07:51:32
ton texte est super bon je comprend ce que tu as écrit car moi meme je suis ds ce groupe comme les autre dise pour moi cest tres dure car je suis ds mon adolescence et tous le monde me renit a cose que je suis `grosse`comme il dise eu mais sa na po empêcher deux fille qui sont maigre detre mes amis ce nest po tous le monde qui est comme cela ceux qui sont comme moi ne sont pas tjs heureux mais il faut si faire comme je commence a mit faire jai 3 amis et il maime bcp en tk courage tout le monde xxx
Re: Les kilos en trop ne signifient rien
Posté par lysou38 le 20/08/2004 07:51:32
Je pense qu'il ne faut pas tenir compte de ce que disent ou pense les gens : dans ma classe y a un gars (coucou Michael si tu me lis) qui est un peu grassouillet, et tout le monde l'appelle " le gros " et dans cette même classe il y a une fille super mince (ok elle est grave maigre) et ils l'appellent "mitraillette" ou " fil de fer".
Et quand les moqueries ne seront pas sur ton poids, elles le seront sur ton nez, ta bouche, tes fesses, tes dents........
Donc tu les emmerdes !
Re: Les kilos en trop ne signifient rien
Posté par elann le 20/08/2004 07:51:32
tout d'abord: bravo pour ton article!
Mais c'est vrai que des personnes ne peuvent pas suporter les insultent des autres!Je parle en toute connaissance de causes, j'était moi-même forte dan smon plus jeune âge et à cause d'insultes, de regars et de ton même parfois sur lequel on te parle, j'ai maigri, je ne m'en plaint pas mais j'ai maigri à cause des autres car je n'avait pas le caractère suffisant et quand j'ai commencer à avoir une caractère plus fort(à m'affirmer quoi), le poids n'était plus là , mais je subissait quant même les insultes à cause de mon fort caractère, comme quoi les gens sont vraiment très bizarres!!!!
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (13)
Publié le 31 juillet 2003
Modifié le 31 juillet 2003
Lu 1 452 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143