FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Les lois de l'attraction

James VanderBeek (Dawson) et Jessica Biel (7 à la maison) dans un film ou sexe, alcool et drogue font exploser les codes des films pour ados. Le casting réunit la fine fleur des jeunes acteurs américains en manque de sensation, désireux de se détacher de leurs images d'ados crétins dans les séries TV.


Les Lois de l'attraction. De Roger Avary (d'après le roman de Bret Easton Ellis) avec James Van Der Beek (Sean Bateman) Shannyn Sossamon (Lauren Hynde) Ian Somerhalder (Paul Denton) Jessica Biel (Lara) Clifton Collins Jr. (Rupert) Faye Dunaway (Mrs. Denton) Thomas Ian Nicholas (Mitchell) Kip Pardue (Victor) Eric Stoltz (Mr Lance Lawson)...





L'histoire suit trois étudiants sur le campus de Camden College. Ils écument toutes les fêtes, et sont beaucoup plus intéressés par la découverte de nouvelles sensations que par leurs études. Le sexe et ces nombreuses variantes sont même au centre de leurs préoccuations. Ainsi Lauren, sollicitée par la moitié des garçons de l'école en pince pour Lara sa voisine de chambre. Sean, garçon déséquilibré, collectionne les aventures avec un certain sadisme. Ses sautes d'humeur assez violentes le font parfois passer pour un véritable psychopathe (Sean Bateman est le jeune frère de Patrick Bateman, héros psychopathe d'American Psycho, tiens, tiens...) quant à Paul, il assume sa bisexualité mais a la tendance très facheuse de s'accrocher dès qu'il sent que la relation est impossible. D'ailleurs ce garçon qui le repousse ne serait pas le prochain dont il va tomber amoureux ?


Avant même sa sortie en France, le 12 mars, le film Les Lois de l'Attraction est précédé d'une odeur de souffre. Aux Etats-Unis, ce film a provoqué scandale sur scandale et déclenché la colère des ligues de vertus. Tout a commencé quand Roger Avary (réalisateur de Killing Zoe et scénariste de Pulp Fiction ) annonce qu'il va adapter le roman sulfureux Rules of atraction de Bret Easton Ellis publié en 1987. Il faut dire que le livre avait déjà provoqué des remous et que la première adaptation cinéma d'un des titres du romancier (American Psycho) annonçait au moins le même niveau de subversion... effectivement !!! Les premières images, et l'affiche des Lois de l'Attraction (qui représente de gentils nounours en peluche dans toutes les positions du Kama-Sutra) furent tout simplement interdites dans certaines villes et salles de cinéma américaines.




Le choix des acteurs provoqua lui aussi quelques grincements de dents dans les chaumières de l'oncle Sam. En effet, James Van Der Beek (le gentil Dawson), et Jessica Biel (la gentille Marie Camden dans 7 à la maison) étaient jusque là de dignes représentants de l'Amérique lisse et bien pensante. En voulant se détacher de cette image rose bonbon pour aller se vautrer dans la luxure et l'alcool, l'Américain moyen a pris peur, craignant que son bambin décérébré par la télévision suive leur mauvais exemple. Les thèmes du libertinage, de l'homosexualité, de la drogue et de l'alcool ne sont pas spécialement en vogue outre atlantique...





Les fans de Dawson et autre crétinneries acidulées du même genre risquent d'être déçus... ici, les bons sentiments, le remord n'exsistent pas. Faye Dunnaway (Jeanne d'Arc), Thomas Ian Nicholas (American Pie 1 et 2), Eric Stolz (Pulp Fiction), Kate Bosworth et Ian Somerhalder (venus de la série avortée Yougs Americans) complètent le casting. A noter que Roger Avary, adaptera en 2004 un autre roman de Bret Easton Ellis avec Glamoramaqui aura pour héros le personnage de Victor, déjà présent dans Les Lois de...






Roger Avary a voulu avec ce film acide et trash mettre un bon coup de pied à tous ces films pour ados américains ou les étudiants comptent fleurette dans les jardins des campus. Le film parle de drogue, d'alcool, oui c'est vrai ! Mais il reflète (assez ironiquement quand même) beaucoup plus la vie des étudiants. C'est à cette période de la vie que les jeunes ont envie de tout essayer avant de s'installer dans la vie. Espérons que la France réserve un meilleur acceuil au film, car évidement il a fait un bide aux States... (tiens c'est bizarre, non ?...)
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (11)
Re: Les lois de l'attraction
Posté par hollywood-world le 10/04/2006 20:27:07
Il aura fallu près de 15 ans à Roger Avary, scénariste de Reservoir dogs et Pulp fiction, pour mettre en scène Les lois de l'attraction, adaptation du roman de Bret Easton Ellis. Provocateur, osé, Les lois de l'attraction se révèle rapidement être un film hors-norme qui casse littéralement l'image donnée à la jeunesse américaine dans les teenage movie style American Pie.
A travers une narration alternée, trois portraits de jeunes étudiants sont dépeints : Sean Bateman, plus préoccupé par le sexe et la drogue qu'autre chose (pour la petite anecdote, Sean Bateman n'est autre que le petit frère de Patrick Bateman, le golden boy psychopathe de American psycho, toujours de Bret Easton Elis), Paul Denton, fils à papa homosexuel désespéré par un cruel manque de partenaires et Lauren Hynde, élève studieuse en apparence dont la virginité ne sera bientôt qu'un simple souvenir... Trois histoires en perpétuels contacts obéissant aux lois de l'attraction, du désir corporelle. On y découvre une vie estudiantine plongée dans une débauche de sexe et de drogue, bien loin de l'impression donnée dans les comédies potaches made in United states. Retranscrit par la vision d'Avary, ce récit signé Easton Ellis se révèle être une critique virulente d'une société juvénile aisée, blasée et par dessus tout nihiliste. Pour captiver au mieux, le cinéaste use de tous les moyens et nous offre ici une mise en scène tout simplement géniale. Entre retours en arrières, split screen, ralentis, focalisation interne traduite par la pensée des principaux protagonistes, rare auront nous vu mise en scène si innovante. Etant autant comique que dramatique, une petite touche poétique s'élève de ce fatras de sexe et de drogue.
Le casting se compose lui de jeunes acteurs peu connus ou sortis de séries TV, évoquons ainsi les prestations de James Van Der Beek tout droit venant de la série Dawson et Jessica Biel, interprète de Mary dans 7 à la maison, tous deux loin de leur personnage gentillet que grand nombre de téléspectateurs admiraient il y a encore peu de temps.
Pendant près de 1h50, le spectateur est transporté dans cet univers tantôt malsain tantôt léger et aboutit à une fin à première vue décevante. On se demande alors si le film suit un but tellement l'impression d'avoir tourné en rond est grande. Mais Les lois de l'attraction n'est il pas à l'image de ses personnages, la plupart paumés, une expérience déroutante, imprécise ?
En bref, Les lois de l'attraction est un film à double tranchant : déluge inintéressant de sexe, drogue et alcool ou chef d'œuvre sur le mal être d'une société douteuse ? Pour moi, tout simplement un chef d'œuvre.



Critique de hollywood-world.skyblog.com
Re: Les lois de l'attraction
Posté par entre_mes_dunes le 15/09/2004 09:12:17
Excellent film qui ose (evidemment, quand c'est tiré d'un livre de Bret Easton Ellis...). La jeunesse americaine (et, avouons le, la jeunesse en general, car le comportement drogue/sexe a tendance a se generaliser partout ds le monde) y est depeinte dans tous ses travers...

Reste plus qu'a attendre la sortie du prochain film de Roger Avary, encore d'apres Brest Easton Ellis: Glamorama.
Re: Les lois de l'attraction
Posté par maniboy le 20/08/2004 07:50:22
Avec des scènes chocs, des scènes drôles et des scènes terribles, ce film est une véritable révélation. Le tout dans un tourbillon d'images, de couleurs et de musique. Un chef-d'oeuvre impérissable mené par une main de maître (celle de Roger Avary) sur une jeunesse américaine en chute libre... Ceux qui n'aime pas l'AMERICANISME AIGU seront servis!!! Ce film c'est une condamnation totale de ce genre de débauche! Et de nombreuses scènes impressionnantes sont là pour le montrer...
Heureusement, le film comprend de nombreuses scènes hilarantes (ma préfèrée : le pétage de plombs en direct de Paul et "Nick" sur le lit!!!).
Et quel bonheur cette bande-son du film!!!
Re: Les lois de l'attraction
Posté par spiky star le 20/08/2004 07:50:22
Cool j'ai trop envie de voir le film et de lire cet auteur du coup ! Merci de m'avoir fait connaître ce film Eric ;)
Juste un bémol pour l'expression : "crétinneries acidulées."
Re: Les lois de l'attraction
Posté par quillhill le 20/08/2004 07:50:22
le prb avec la grosse artillerie d'Hollywood c'est qu'ils prennent les jeunes pour des obsédés, des bons à rien, des fouteurs de m..., ou alors ils enferments les ados dans leur concept de "cité" (dealers, tournantes....). C'est vrai que le pire dans tout ça c'est que ça plait au public. Les realisateurs ne sont pas betes : ils visent un public jeunes, qui auront envie de s'identifier aux gens trop cools qu'ils mettent en scene. Je ne sais pas s'ils ont vraiment cette vision de le jeunesse, ou si la jeunesse amricaine ne montre que de pitoyable exemple, mais il ne faut pas enfermer tout le cinéma dans ce debat. De trés bons films sur la jeunesse ont fait un tabac, et ils ne stereotypés pas ainsi les jeunes...heu, bizarrement je n'ai pas d'exmple qui me viendrait à l'esprit...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (11)
Publié le 25 février 2003
Modifié le 25 février 2003
Lu 2 627 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)

Commander sur Amazon.com
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143