FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Les Maladies sexuellement transmissibles

Désolé de vous parler de ça, mais sachez que les MST sont de plus en plus présentes en France, et le SIDA est loin d'être la seule existante...


Définition : Les MST (ou maladies vénériennes) sont des maladies infectieuses transmises principalement à l'occasion de relations sexuelles (certaines de ces maladies, comme le SIDA ou les Hépatites, peuvent aussi être transmises par le sang). La plupart des MST sont bénignes si elles sont traitées à temps.. En revanche, certaines comme le SIDA sont extrêmement graves. Le nombre de personnes contaminées est en augmentation constante( 350 millions de nouveaux cas de MST chaque année dans le monde, dont plusieurs centaines de milliers en France). Les plus touchés sont les 20-24 ans.
Quelles en sont les causes : Les MST sont causées par des infections diverses contractées lors de rapports sexuels non protégés. Une plaie des muqueuses favorise la contamination.

A la fin des années 80, la peur du SIDA avait favorisé l'utilisation des préservatifs et s'était accompagnée d'une baisse des maladies sexuellement transmissibles. Aujourd'hui, on constate, dans toute l'Europe comme aux Etats-Unis, un relâchement de la prévention et un retour d'affections qu'on croyait disparues.

Quelques MST :
Nous allons seulement vous parler des neuf maladies les plus répandues, mais il y en a beaucoup plus.


1) Les trichomonases :
Elle a une incidence de 120 millions de personnes (par an).
Il s'agit d'une des plus grave et des plus mortelle des MST hormis le Sida.
Cette maladie bactérienne se traduit par différentes manifestations cutanées jusqu'a des affections des systèmes cardiaques et nerveux.
Elle est parfois asymptomatique chez les femmes.
Le seul traitement est l'administration de pénicilline.

2) Les gonococcies :
Elle a une incidence de 52 millions de personnes (par an).
Appelée aussi blennorragie (ou « chaude pisse »), la gonococcie touche les deux sexes.
Chez l'homme, elle se déclare, 1 à 6 jours après les rapports sexuels, par une urétrite purulente jaune ou verdâtre douloureuse. Chez les femmes, elle se traduit par une vulvite et des écoulements. Les complications peuvent donner lieu à une infection du sang, de l'arthrite, une infection cardiaque ou une méningite.
Elle est traitée par antibiotiques.

3) Infections chlamydiennes :
Elle a une incidence de 32 millions de personnes (par an).
Cette infection bactérienne n'entraîne généralement pas de manifestations cliniques évidentes. La maladie apparaît en 10 à 15 jours. Dans le cas où l'infection à la chlamydia n'est pas diagnostiquée, elle peut entraîner la stérilité chez certaines femmes, la transmission de l'infection d'une mère à son enfant lors de l'accouchement, entraînant une conjonctivite ou une inflammation oculaire chez le nouveau-né, et chez les hommes une urétrite pouvant entraîner une infection des canaux déférents et des testicules. Le germe responsable de cette maladie (Chlamydia Trachomatis) est intracellulaire.

4) Infection à papillomavirus :
Elle a une incidence de 25 millions de personnes (par ans).
L'agent infectieux est un virus appelé HPV (qui signifie humain papillomavirus ).
L'infection se manifeste par des excroissances ressemblant à des verrues sur les organes génitaux, parfois invisibles à l'oeil nu. La maladie peut se compliquer dans certains cas par un cancer du col utérin chez la femme, et un cancer de la verge chez l'homme. Le papillomavirus peut vivre dans la peau sans provoquer de lésions cutanées. La transmission de la mère à l'enfant est possible mais très rare. La période d'incubation du virus est parfois assez longue. Elle peut aller de trois semaines à un an. Le virus peut aussi ne jamais se manifester et même ne pas être transmit lors des rapports si le système immunitaire est efficace.

5) L'herpès génital :
Elle a une incidence de 20 millions de personnes (par an).
Les symptômes ne sont présents que dans 10% des cas. Ils sont très douloureux au niveau du site de l'infection. Chez la femme, ça commence par des démangeaisons, des brûlures et des picotements. Des douleurs peuvent être ressenties au passage de l'urine. Il se forme des cloques chargées de virus qui se rompent, provoquant de petites plaies, parfois très douloureuses. Elles cicatrisent au bout de 2 à 3 semaines. Chez l'homme, les symptômes sont souvent moins douloureux et la guérison plus rapide(une dizaine de jours). Les zones touchées se situent en général sur le pénis et le prépuce. Il est particulièrement gênant et long à cicatriser lorsque les lésions se trouvent sûr les testicules.
Une fois le virus contracté, il reste à vie dans l'organisme, caché dans un ganglion nerveux au bas du dos. Sous l'influence de facteurs déclenchant propre à chaque individu(stress, fièvre, fatigue...)Le virus va se réactiver et se multiplier. Il migre du ganglion vers la surface de la peau. La maladie peut être transmise de la mère à l'enfant lors de la grossesse ou lors de l'accouchement.

6) La syphilis :
Elle aune incidence de 12 millions de personnes (par an).
Aussi appelé vérole, la syphilis est une des MST les plus grave (hormis le SIDA). Cette maladie bactérienne est devenue rare. La maladie apparaît une vingtaine de jours après le contact.
Elle se traduit par des manifestations allant d'éruptions cutanées jusqu'à des affections du système nerveux ou cardiaque. C'est l'administration de pénicilline ou d'antibiotiques qui aide à la destruction des bactéries en causes.

7) L'hépatite B :
Elle a une incidence de 10 millions de personnes (par an).
Cette maladie est souvent asymptomatique, mais elle peut se manifester par une fatigue, des symptômes évoquant le virus de la grippe ou des symptômes et des signes de l'hépatite (jaunisse, prurit généralisé, urine foncée, selles décolorées...). S'il n'y a pas eu guérison, et que l'infection s'est développée sous la forme d'une hépatite chronique, elle peut, dans certains cas, se compliquer par un cancer du foie. La prévention passe par la vaccination et l'utilisation de préservatifs. C'est la seule MST pour laquelle il existe un vaccin.

8) Le chancre mou :
Elle a une incidence de 3 millions de personnes (par an).
Le chancre mou est une MST rare, liée à un bacille que l'on retrouve en Afrique noire. Il touche plutôt l'homme et passe inaperçu chez la femme. Le chancre mou se traduit par un ulcère et un ganglion qui perce la peau.

9) Le SIDA :
SIDA, signifie : Syndrome de l'ImmunoDéficience Acquise.
Elle a une incidence de 2.5 millions de personnes (par an).
Le SIDA est la MST la plus connu à cause du nombre de morts qu'elle cause chaque année, et du fait qu'il n'y a pas de traitement. Elle est causée par un virus de l'immunodéficience humaine (VIH). Cette maladie n'a pas de symptômes. Elle affaiblit le système immunitaire pour laisser la place à des maladies opportunistes. Seul les symptômes des maladies opportunistes peuvent être affaiblit, voir détruit. Il n'y a aucun vaccin connu.

Généralités :

Les MST sont presque toutes transmissibles de la mère à l'enfant(durant la grossesse ou l'accouchement).
Elles touchent aussi bien les pays industrialisés que les autres.
Le seul moyen efficace contre les MST est le préservatif. Dans la plupart de ces maladies, les symptômes se font plus ressentir chez les femmes. Les symptômes ne se font pas ressentir tout de suite. Il faut parfois attendre des années(comme pour le SIDA par exemple) avant que les symptômes apparaissent.

J'espère qu'après avoir lu cet article, vous n'hésiterez plus à sortir le préservatif...

Bien sur si vous avez des questions, vous pouvez me les poser dans les commentaire, j'essayerais d'y répondre au mieux.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (3)
Re: Les Maladies sexuellement transmissibles
Posté par atchoom le 20/08/2004 07:47:48
erou, pour répondre à ta question, oui. je m'explique : lors de la fellation ou d'un cunni, le sperme est en contact avec les muqueuses qui peuvent etre endommagées ( aphtes ou morsures).
Voilà, si tu as d'autres questions, n'ésites pas...
Re: Les Maladies sexuellement transmissibles
Posté par abi le 20/08/2004 07:47:48
C'est précis c'est complet c'est serieux et il y a des recherches la dessous. Continu.
Re: Les Maladies sexuellement transmissibles
Posté par quanta le 20/08/2004 07:47:48
L'article en lui même n'est pas super mais ce qui le rend pompeux c'est cette énumération non exhaustive des différentes MST. Répétition "Elle a une incidence de 20 M de pers /an" en plus cela ne veut rien dire, on ne dit pas "de" mais sur. Pourquoi ne pas faire un véritable article structuré ?
Bref, je vois que tu as 15 ans donc ce n'est pas trop grave mais relis toi avant de poster un article. Sinon bonne idée d'en avoir écrit un sur ce type de sujet !
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (3)
Publié le 24 juillet 2002
Modifié le 24 juillet 2002
Lu 7 400 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143