Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Les pièges de la mixité scolaire

Faut-il considérer la mixité comme une règle fondamentale de l'ordre scolaire ?


Egalité des sexes : un constat d'échec

L'enquête de Michel Fize part d'un double constat d'échec de la mixité :
- Les garçons travaillent moins bien à l'école que les filles mais ces dernières n'accèdent toujours pas en masse aux filières scientifiques et sont victimes du sexisme inconscient des professeurs.

- La mixité n'a pas mis fin, loin de là, aux violences sexistes voire sexuelles des garçons sur les filles.

Pour Michel Fize, le grand tort de l'Education nationale est de ne pas avoir "pensé" la mixité, d'avoir cru qu'il suffisait de mettre garçons et filles ensemble pour assurer l'égalité des chances.

Alors faut-il pour autant revenir en arrière ? Donner un grand coup de canif à la loi Haby du 11 juillet 1975 qui rend la mixité obligatoire en France ?


Ecoles unisexes aux Etats-Unis, cours de travaux ménagers en Finlande

Les Etats-Unis, premier pays à avoir rendu la mixité obligatoire, ont choisi cette option surtout pour endiguer la violence. Résultat : 400 000 enfants du privé sont concernés par la séparation des sexes et il existe 47 écoles publiques qui la pratiquent.

L'efficacité est-elle prouvée ? Michel Fize reprend une étude anglaise réalisée par D. Spender au début des années 1980 : "Lorsque les garçons sont dans une classe non mixte, ils ont tendance à désigner un garçon comme bouc-emissaire (généralement celui qui présente des signes de moins grande virilité). En revanche dans ces classes, ils se montrent aussi souvent plus studieux et performants".

La Finlande a fait un tout autre choix. Lorsqu'elle a adopté la mixité dans les années 1970, elle a en même temps lutter contre les préjugés avec par exemple l'obligation de suivre pour tous les élèves trois heures de cours hebdomadaires de travaux ménagers.
De même les comportements "machos" sont interdits et sanctionnés.


Les "y'a qu'à"

Michel Fize ne donne pas de solutions miracle dans son livre, seulement des pistes de réflexion. Il les appelle les "y'a qu'à" :

- L'école doit s'ouvrir aux préoccupations que les élèves ont en dehors des heures de cours.
- Mieux adapter les matières enseignées aux exigences de la vie moderne.
- Relier les savoirs à l'actualité.
- En finir avec l'entité "élève", mais s'intéresser à la singularité et à la maturité propre aux enfants, aux adolescents, aux filles et aux garçons.
- Ou encore établir une vraie parité hommes-femmes dans le corps enseignant.

En somme le propos de Michel Fize n'est pas de faire l'apologie des classes unisexes mais de dire que "l'existence d'une crise de la mixité est une chose. Sa remise en cause globale en est une autre". Et que "Ne rien changer serait aussi condamnable que de tout changer".
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (5)
Re: Les pièges de la mixité scolaire
Posté par appelez-moi-jadka le 20/08/2004 07:54:35
je n'ai pas dit qu'il ne fallait pas, j'ai simplement dit qu'on ne pouvait pas. C'est vrai que j'airait du dire que c'etait plus difficile
Re: Les pièges de la mixité scolaire
Posté par appelez-moi-jadka le 20/08/2004 07:54:35
je n'ai jamais eu un prof qui donne l'impression de faire une différence entre les filles et les garçons
Mais il est vrai que je viens d'un bahut tres sélect
dc peut-etre que sa fausse mon jugement
en tout cas je suis contre les écoles non mixtes: comment peut-on respecter ce que l'on ne connait pas?
Re: Les pièges de la mixité scolaire
Posté par link886 le 20/08/2004 07:54:35
...reac...!!
Re: Les pièges de la mixité scolaire
Posté par ann so le 20/08/2004 07:54:35
je ne pense pas que les professeurs font inconsciemment du sexisme vis à vis des filles. En effet, de nombreux profs ainsi que de nombreux lycées encouragent les filles à se lancer dans des filières scientifiques au risque de délaisser les filières dîtes plus "littéraire".
il y a de plus en plus d'éleves en S et de moins en moins en ES et en L. ce n'est peut-être pas partout pareil mais en tout cas dans mon lycée c'est le cas.
Quoi qu'il en soit, il est vrai que ton article est intéressant.
Ann'So
Re: Les pièges de la mixité scolaire
Posté par lady.m le 20/08/2004 07:54:35
merci, cet article m'a beaucoup intéressé! quel est le titre du livre de Michel Fize ?
en plus ton article est clair et je le trouve assez bien structuré.
je crois que la mixité est une question sur laquelle beaucoup vont commencer à se pencher. il y a déjà quelques émissions qui relatent les différences expériences notamment aux Etats Unis
personellement je pense que la mixité est essentielle à un certain équilibre, mais elle semble pourtant avoir certaines limites. et ta conclusion est bien en ce sens: ne rien changer ou le faire radicalement serait vraiment mauvais...
voilà ! @+ sur FJ peut être
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (5)
Publié le 12 février 2004
Modifié le 12 février 2004
Lu 2 054 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲