Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Les plaies de la passion

Peut-on se noyer dans un verre que l'on a rempli soi-même ? Peut-on mourir d'une blessure infectée que l'on a jamais soigné ? Peut-on s'attacher soi-même à des chaînes dont on a tant rêvé ?


Lisa souffre. Il lui ment, elle le sait. Une plaie qui s'étend du menton à la tempe droite, fissurant ses lèvres, contournant son nez. "Encore un carton. Il contenait du verre. Si je casse, ça tranche". Louis travaillait pour une entreprise de cuisine dont le nom n'a pas besoin d'être mentionné. Chaque soir, il revenait écorché, parfois même en sang. Chaque soir, Lisa, appeurée, l'interrogeait " que s'est-il passé ? ". "J'ai mal porté". Même la personne la plus naïve au monde ne croirait pas un tel mensonge. Même Candide en serait troublé.


Le silence qu'ils cotoient

Lisa s'inquiète, elle le harcèle. Il s'énerve. Finalement, elle le panse en silence.
Lisa voudrait tant l'aider. Mais elle l'aime à mourir, et pour le pire. Même pour le silence qu'ils avaient l'habitude de cotôyer désormais. Certes la peur la rongeait, mais dés qu'elle intervenait, elle le froissait. Il se renferme, se tait, se glace. Son sang coule. Ses larmes le démangent. Son coeur devient trop lourd.
Quant à Lisa, elle n'ose le bousculer. C'est l'amour de sa vie. Du moins, c'est ce qu'elle a pensé quand elle l'a vu la première fois.


C'était il y a 2 ans...

A cette période, Lisa avait 20 ans. Elle cherchait l'amour désespérément. Elle avait échoué à ses examens, ses amis la délaissaient, sa solitude sentimentale l'accablait. Ainsi, le bleu à l'âme, elle quitta l'université. Puis elle avait rencontré Louis, dôté d'une sensibilité exacerbée. Ils s'étaient aimés. Seuls, tous les deux. Ils étaient partis en stop sans prévenir personne. Ils avaient échoués au bord de la mer. La passion pour unique règle de vie.
Mais la maturité les avait rattrapés. Ils revinrent dans leur ville d'origine. Lisa reprit ses études. Louis travaillait.
Maintenant, elle était prise au piège. Enchaînée. Par des chaînes dont elle avait toujours rêvé.


Une solution ?

Bien que Lisa s'est promis de ne jamais révéler un mot de tout cela, elle ne peut se résoudre à immerger complétement. Tous les deux ne doivent pas se laisser entraîner dans las abîmes de la déchéance. Elle se confie.
Son amie Solange lui suggère de le suivre pendant ses soi-disant heures de travail. Lisa sait que ce serait le trahir mais peut-être qu'au fond il n'attend que ça. Son silence est peut-être un appel au secours. Qu'en pensez-vous ? Que doit-elle faire ?

Le serveur mySQL "master" est injoignable, aucune mise à jour, insertion ou suppression ne peut se faire.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (1)
Re: Les plaies de la passion
Posté par karica le 16/04/2007 23:15:59
Le suivre ne servira a rien sinon a engendrer sa colere
Si vous etes bloqué dans le mutisme, le probleme il est la. Tout simplement. Un couple ne survit pas sans communication ou si, tant bien que mal, il y arrive, il (le couple) en souffrira énormément. Il faut parler, communiquer, avoir des échanges verbales, appelle ca comme tu veux, mais c'est la base, la seule base solide sur laquelle on peut se tenir car c'est grace a elle qu'on obtient la confiance entre autre.
Parle lui, et s'il reste toujours muet, pars, ne souffre pas sans comprendre pourquoi
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (1)
L'auteur : Maryne Offday
27 ans, Lyon (France).
Publié le 10 avril 2007
Modifié le 12 avril 2007
Lu 675 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲