Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Les produits bio : pour ou contre ?

Depuis quelques années maintenant, on entend de plus en plus parler des produits bio et des méfaits des pesticides : mais où sont ils cultivés et que veut vraiment dire bio. On commence à comprendre que les aliments ont une influence sur la santé. D'ailleurs depuis toujours on dit; qu'on creuse sa tombe avec sa fourchette...


Pour mériter la dénomination "biologique" un produit agricole doit avoir été cultivé, conservé et transformé sans produits chimiques de synthèse et en phase finale, c'est un organisme certificateur qui décidera si, oui ou non, le produit à droit à la mention "issu de l'agriculture biologique".


Qu'est ce qu'un produit bio ?

Un produit issu de l'agriculture biologique est soit un produit agricole, soit une denrée alimentaire. Pour avoir cette dénomination, il doit résulter d'un mode de production agricole exempt de produits chimiques de synthèse (engrais chimique, herbicides, insecticides, fongicides...) Il peut être fabriqué avec des arômes d'origine naturelle et toute utilisation d'additif est rigoureusement limitée par la réglementation. Contrairement à une idée assez largement répandue, l'Agriculture Biologique n'est pas une agriculture simpliste. Au contraire, elle emploie des méthodes souvent élaborées et plus complexe pour un rendement inférieur à ceux d'une agriculture traditionnelle. D'ou des écarts de prix parfois importants entre un légume dit "normal" et un autre bio.


Mais comment reconnaître un produit BIO ?

Peut on être sûr d'acheter bio sans nous faire avoir ? Aujourd'hui, les produits bio sont clairement identifiés et répondent à une règlementation stricte en matière d'étiquetage :
La référence à un organisme de contrôle (Ecocert, Qualité France, Ulase, Agrocert, ou Aclave) est une réelle garantie. Elle est obligatoire et figure systématiquement sur le produit, accompagnée de la mention "Agriculture Biologique".
Les mentions du type "raisonné", "naturel", "produit fermier"... N'ont donc rien à voir avec l'Agriculture Biologique et n'impliquent ni une certification à chaque étape de la filière, ni la garantie de la non utilisation de produits chimiques.
Le logo AB ou le logo européen permettent un repérage plus facile. Si vous rencontrer ces logos sur un quelconque produit, ils vous garantissent que celui-ci est issu de l'agriculture biologique.


Consommer des fruits et légumes de saison

Manger des fruits et légumes de saison; c'est aussi faire attention à l'environnement de manière détournée. On y pense pas toujours mais privilégier des achats de saison, c'est participer à la réduction de l'effet de serre. Une fraise en hiver ? Certes c'est bon, mais quand on sait qu'un kilo de fraises nécessite près de 5 litres de gasoil pour arriver dans son assiette, c'est tout de suite moins bon. Selon des études du WWF, un fruit importé hors saison par avion consomme 10 à 20 fois plus de pétrole que le même fruit produit localement et acheté en saison...


Conclusion

Consommer bio veut dire deux choses : santé (meme si des études sur le sujet sont en cours) mais aussi respet de l'environnement
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (4)
Re: Les produits bio : pour ou contre ?
Posté par ushiwa.sasuke le 02/05/2007 15:25:24
Article plutot intéressant...j'ai appris un ou deux trucs pas mal ^^
Re: Les produits bio : pour ou contre ?
Posté par mr bibi le 30/04/2007 14:28:19
Seulement ce cahier des charges exclut certains produits considerés comme non toxiques tel le metaldéhyde, le cuivre, ou le roténone (qui favorise l'apparition de troubles comme la maladie de parkinson) qui a forte dose peuvent avoir un effete sur la santé à long terme... et justement dans l'agriculture bio, afin de contrebalancer l'absence des pesticides interdits usent et abusent de ces produits.
De plus la non utilisation de pesticides permet parfois à des mycotoxines de se develloper sur les cultures (aflatoxines principalement) aussi toxiques que cancerigènes.
Pour les animaux issus d'élevages bio, c'est encore pire, les parasitoses dues à la non utilisation de produits chimiques tueurs de bacteries et de parasites entraine des épidémies (cas du varron, une hyperdermose). Agriculteurs qui refusent de vacciner leurs animaux et utilisent l'homéopathie (bon c'est des cas rares ça quand même, mais des cas sacrement allumés :p)
Donc bon le bio bon pour la santé mon cul hein XD

Je dis pas hein, l'agriculture bio a aussi ses avantages, et ils sont principalement écologiques, l'absence de nitrates dans le sol, la destruction mécanique (et non chimiques) des mauvaises herbes etc... mais le "manger du bio" ça à rien à voir avec la santé, ça a à voir que le bio, ça se vend 2 à 3 fois plus cher alors que ça coûte à peine plus à produire que les produits issus de l'agriculture conventionnelle. faut pas se leurrer, la "mode" du bio et son omniprésence a plus à voir avec la rentabilité économique qu'elle entraîne qu'avec une prise de conscience écologique de ses distributeurs...
Re: Les produits bio : pour ou contre ?
Posté par 23h26 le 30/04/2007 13:38:24
Le véritable produit biologique répond à un cahier des charges très exigeant et doit être composé à 95 % d’éléments bio. Concernant les cultures, tout emploi de produits chimiques (pesticides, herbicides, fongicides, engrais de synthèse…) est totalement interdit. Seuls les engrais naturels, engrais verts (à base de graminées), compost et fumier sont autorisés. Donc y'a surement des abus mais un vrai produit bio ne doit pas être plus (ou autant) polluant qu'un produit issu d'une agriculture "standard" ..
Re: Les produits bio : pour ou contre ?
Posté par grocake le 30/04/2007 10:12:36
Les produits biologiques sont peut être bon pour la santé (celà reste à confirmer, notamment face aux problèmes de mycotoxines dans les céréales) mais d'après une sérieuse étude menée par le GRAB (groupe de recherches en agriculture biologique), il a été démontré que l'agriculture biologique n'est pas la plus respectueuse pour l'environnement.
En effet, l'abus de cuivre, de soufre et de roténone (produits non chimiques) pollue les sols et réduit la biodiversité dans les vignes, vergers.
L'agriculture la plus respectueuse serait l'agriculture intégrée, savant mélange entre le chimique et le biologique (utilisation de produits chimiques de synthèse, mise en place d'auxiliaires de cultures,...)
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (4)
L'auteur : L'ouverture d'esprit n'est pas une fracture ... Du crâne !
38 ans, Paris (France).
Publié le 30 avril 2007
Modifié le 17 avril 2007
Lu 4 364 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲