Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Les relations amoureuses

Qu'est-ce que l'amour ? Pourquoi la souffrance ? Les relations hommes - femmes ? Les grandes différences dans les relations amoureuses ? Les relations saines


Ceci n'est qu'une ébauche de texte qui vise à vous faire apprécier les différentes facettes de l'amour. Ce texte cherche surtout à permettre aux hommes et aux femmes de mieux se comprendre, et de se débarrasser de quelques mythes, ça et là...


Qu'est-ce que l'amour ?

Qu'est-ce que l'Amour ? Probablement la question la plus difficile à répondre.

Alors, je vais chercher à donner mes propres définitions, qui sont issues de quelques expériences personnelles, et de mes propres travaux "pré-scientifiques" sur l'amour.

L'Amour s'appuie sur des formes : Ce sont des façons d'aimer qui sont différentes : Par exemple, la douceur. Ou la passion. Ou la romance.

L'amour s'appuie sur des organisations aussi : Des émotions, des sensations, des sentiments, plus d'autres qui n'ont "pas de noms connus" mais que je ressens néanmoins.

Les formes d'amour s'appuie sur des intensités : La passion peut être vécue, de façon très fusionnelle, mais aussi très destructrice ou au contraire très salvatrice.

La douceur (ou la tendresse) lorsqu'elle est d'une intensité trop faible est "la mollesse" ou "le laisser aller"; Lorsqu'elle est forte, elle fait "les femmes fortes, sans excès".

Donc quand quelqu'un dit "je vous aime", même si vous savez que c'est vrai, ça ne veut rien dire. Si : ce qu'est l'autre à ce moment T.


Le début...

Ca y est : Vous êtes tombé (e) amoureux (se). Et l'autre aussi. Bingo !

Ca part bien, très bien; Les sensations les plus merveilleuses se dessinent, les petits papillons grouillent dans le ventre, les idées sont survoltés...
(Moi, quand je suis amoureux, mon QI monte encore plus... Et je suis pas vraiment dans la moyenne, alors imaginez...)
Vous aimez tout le monde, vous vous réconciliez avec votre "copine qui vous a volé votre mec", même vos parents sont adorables, et votre voisin, vous auriez presque envie de l'embrasser...

Tout ceci quand "le champ amoureux de l'un rencontre "un autre champ amoureux"...
(Je vois les champs amoureux comme des nuages gazeux chargés plus ou moins forts et denses...)

Et démarre un amour passion, fusionnel qui est merveilleux et puis...

Quelques jours, mois, années

Et puis quelques mois (souvent, mais ça dépend des individus) ou 2 ou 3 ans, le désir s'émousse...

L'envie d'être avec l'autre n'est plus aussi fort. Les premières disputes ont pointé à l'horizon. Ce qui était "pas grave" comme défaut chez l'autre devient "insupportable" ou "détestable"...

Il ne vous regarde plus comme avant. Elle devient trop collante.
Vous la pensiez intéressante, elle ne l'est pas. Son rire est vulgaire. Elle est un peu "flasque" au lit ;-) Finalement, il est plus mauvais coup au lit qu'il ne le prétend ;-)
Etc...

Vous vous mettez à douter "Est-ce l'homme de ma vie ? " ou "Est-ce que je vais me marier avec lui, avoir 3 enfants, et acheter la petite maison dans la prairie que j'ai trouvé sur Internet, celle qui a une piscine aménagée avec des barrières qui sont équipés de sirènes stridentes pour lorsque le petit dernier tombe dans l'eau, nous puissions le rattraper à temps ? "
(hélas, dans cette histoire, le père avait oublié de brancher l'alarme...)

Pourquoi ça ne dure pas ?
La durée n'est pas signe d'accomplissement, ni un signe de qualité : jsute que vous êtes tous 2 plus proches et que ça va bien pour vous 2 ou qu'au contraire, vous vous cachez de cruelles réalités (souvenez vous de ces générations où "ils vivaient ensemble pour la vie"; Lorsque vous creusez, vous en apprenez des vertes et des pas mûres : l'homme qui trompait sa femme et qu'elle ne disait rien, la femme qui ne désirait pas son mari, etc...). En fait, ils étaient ensembles, mais comme des collègues de travail peuvent être ensemble car ils sont sous le même toit d'entreprise.


1er mythe amoureux : ou l'amour fusion révélé

Plus que dans toute autre activité humaine, l'amour possède ses mythes. Mais pourquoi tous ces mythes ? Est-ce que l'humain serait idiot ? Est-ce que l'amour rend aveugle ?

Pourquoi après quelques mois, la personne change subitement et devient insipide, détestable ou insupportable alors qu'elle était merveilleuse auparavant ?

Dans la première partie, je vous ai parlé des différentes formes d'amour. Et je vais vous parler de quelques compréhensions, qui ne seront pas exhaustives, mais qui vous permettront de d'apprécier à sa "juste valeur" chaque forme d'amour...

La première fois où nous vivons l'amour, de fait, la plupart des personnes vivent "en état fusion", une forme d'amour particulièrement forte, intense, mais intemporelle (excessivement rapide...) ; Cet état fusionnel n'est pas sensé durer car cet amour n'est pas censé durer non plus; C'est une forme d'amour, juste pour vous révéler l'autre et vous même.

Cet amour est très puissant, très lumineux, ce qui est explique "l'aveuglément passager"; De plus, il est très autoritaire et sans aucun recul; Il se vit, c'est tout.
Et il peut donner cette fameuse sensation "d'amour pour l'éternité" qui ne résiste pas à l'expérience réelle...

Et parfois (souvent), vous ne voyez pas l'autre tel qu'il (elle) est réellement !!!


2ème mythe amoureux : l'homme de ma vie

Un mythe plus souvent existant chez les femmes que chez les hommes... "l'homme de ma vie" ou "l'âme soeur"...

"il ne comprend pas, c'est mon âme soeur, et il s'en va"...

"C'est l'homme de ma vie, je l'ai trouvé, hiiiiiiii", puis quelques mois après "je croyais que c'était l'homme de ma vie... Mais il m'a quitté"

"Comment je sais que c'est l'homme de ma vie ? " ou "Comment je sais que je ne me suis pas trompé ? "

Ce mythe repose sur une existence historique, appuyé par la religion, qui visait à entretenir la fidélité, mais aussi "arrêter la femme pêcheresse" et quelque part, enchainer les femmes de façon à ce qu'elles ne puissent pas vivre aussi librement leur amour. Une histoire de pouvoir sans doute...

C'est ce qui explique, sans doute, que les femmes (pas celles des générations des années nées à partir des années 1970 environ) ont eu du mal à trouver leurs nouvelles marques et oscillent entre des comportements sexuels-amoureux complètement désordonnés (qui visent à vivre "comme les mecs") ou des comportements sexuels-amoureux presque psycho-rigides de "je resterai vierge jusqu'au mariage"... Ou "je vais avec un garçon si c'est pour la vie"

Les femmes ont évolué et le principe de "l'homme de ma vie" n'existe plus ou pour quelques personnes rares qui sont presque identiques ou très peu évolués "psychiquement" (des personnes avec des très faibles niveaux intellectuels, etc...).

Il y aura donc "plusieurs amours de vie" donc plusieurs "homme de ma vie" qui seront comme des briques de construction à "une vie amoureuse parfaite". Je parlerai du problème complexe des âmes soeurs dans un autre article...

Donc pas 1, mais 3,4 ou 7 ! (voire plus, si vous avez un solide compte en banque, que vous avez une intelligence bonne mais pas trop, et que vous êtes canon comme... Claire Keim ou Monica Bellucci...)


3ème mythe amoureux : l'amour fait souffrir...

L'amour fait souffrir est un mythe répandu. Oui, je sais, vous avez souffert de votre dernière rupture. Ca m'est arrivé aussi ;-) Putain, que c'est douloureux ;-)

C'est réel. Mais est-ce l'amour que vous avez vécu ou plutôt l'attachement à la personne qui se détache de vous alors QUE VOUS NE LE DESIREZ PAS.

L'Amour ne fait pas souffrir, c'est une forme d'amour (que j'appelle douceur et qui sert aussi à attacher sous certaines conditions) qui vous fera souffrir.

Une façon de ne pas souffrir : ne pas projetter sur l'autre, vos besoins, vos envies, ne pas penser que cet amour est éternel (que ça soit le départ de la personne... Dans toutes les occasions...).

Attacher vous à l'autre TOUT EN LE LAISSANT LIBRE. Pas facile. Oui, je sais.

Attention à vos désirs "implicites" qui pour vous sont connus de l'autre et vont donc être réalisés : grosses souffrances par la suite...

Ne vous fermez pas si vous avez beaucoup souffert. Si vous considérez, d'un autre point de vue, la relation amoureuse vécue, vous verrez que c'est stupide; Par exemple : relation amoureus de 2 ans : Passion sur plusieurs mois, beaucoup de joie, puis séparation donc douleur. Mais la douleur, elle ne dure pas 2 ans (si c'est le cas, allez voir un psy, pour vous faire soigner de votre dépendance affective). Elle dure quelques jours à quelques semaines (pour les mordus de l'attachement et les gros planificateurs "tout azimut"). Ce qui fait un rapport "bonheur-joie/souffrance" qui est tout de même bien intéressant en terme de bonheur.


4ème mythe amoureux : l'amour se suffit à lui même...

Ca, ça serait plutôt un mythe ou une non connaissance plus des hommes que des femmes.

Les femmes savent que "l'amour est aussi construction", en clair, que "c'est pas juste en se regardant dans les yeux" (même si c'est très agréable) ou en pensant à l'autre de temps en temps, que ça se construit.

Comme disait Saint Augustin "L'amour n'existe pas, il n'existe que des actes d'amour".

La passion passée, le désir d'être ensemble (de vivre ensemble) quelque temps, ceci "ne se fait pas sans raison" et la construction doit s'établir sur des bases "connues".

Construire repose, surtout au début de la relation amoureuse (de quelques jours à quelques années) à poser des ACTES.

Les femmes ayant peu d'imagination, elles demandent tout naturellement aux hommes d'en avoir !
Alors, soyez imaginatifs ! Tout ce qui sort "du contexte où la femme vit" est imaginatif...


Les différences hommes - femmes

Ici, je ne parle que des "exemples les plus courants", ça n'indique nullement que étant une femme ou un homme, vous obéissez à ce critère systématiquement. Les généralités ne sont pas mon fort, ça n'indique nullement qu'il n'existe pas des tendances, des sortes de lois...

Les hommes sont plus visuels, les femmes plus auditives; En clair, les hommes vous diront "je t'aime" avec les yeux, alors que les femmes avec la voix.
Evidemment, ces incorrigibles bavardes vous cerneront automatiquement dans les hommes qui n'expriment pas leurs sentiments... Si
a) Vous ne leur parlez pas suffisamment
b) Vous ne les écoutez pas suffisamment

A propos de l'écoute : c'est une écoute féminine, c'est à dire une écoute de compassion ou de "je laisse parler", ne répondez pas aux questions, sauf si vous devez le faire ! En clair, si vous écoutez dans le sens "je m'intéresse à toi, pour ce que tu es", je vous promets de longues soirées torrides et des regards suffisamment évocateurs qui me feraient rougir...

Ces comportements, qui montrent des différences fondamentales (qui sont pour moi biologiques) se sont répercutés sur le téléphone portable avec le SMS "Mais pourquoi il ne me répond pas à mes 48 SMS que je lui ai envoyé aujourd'hui ? Il ne m'aime plus ? "

Les femmes privilégient, pas mal, le toucher, les hommes sont souvent un peu "gauches" avec cet expression... Mais les femmes aiment les hommes qui ont des faiblesses, ce qui les fait craquants ! (mais pas de trop !) ; Evidemment, ce critère est très culturel, si vous êtes anglo saxon, vous touchez beaucoup moins que si vous êtes séfarade !

Les femmes aiment la sexualité, beaucoup, mais amoureuse et évitent (après expériences) donc les hommes "schizophrènes de l'amour, c'est à dire qui sépare sexualité et affectivité"...
Soyez UN avec l'AUTRE.

Ce qui est très juste de point de vue spirituel : Ne faites l'amour avec une personne QUE SI VOUS L'AIMEZ.

La vie vous donnera PLEINS D'OCCASIONS pour aimer, donc prenez votre mal en patience. Il vaut mieux faire l'amour, dans une vie, avec 7 filles que vous aimez, qu'avec 378 dont 374 que vous n'avez pas aimé. Assumez vos différences avec les bonobos : vous n'êtes pas que des animaux !

Les femmes aiment parler "de tout et de rien"; Je vous avoue, j'ai encore du mal, à ne pas parler "utile", mais bon... Je m'adapte... Quoique... Non !

Si vous arrivez à parler "futilités", et bien... Vous pourrez pousser les vieux sex symboles tels qu'Usher ou leonardo et créer votre propre légende personnelle.
En fait, j'ai une table d'équivalence : vous remplacez "ballon de foot" par "tailleur 3/4", le ballon de foot doit prendre de nombreuses nuances de couleur, vous devez l'associer avec le maillot du capitaine de l'équipe (mais pas n'importe comment ! Bande de salopards !). Si vous pouvez parler aussi de crème sisheido, Biotherm (Nivéa, si vous avez pas de tunes...) et de détailler de l'onctuosité, de la douceur et de l'odeur de ces crèmes, vous êtes... Un DIEU.

Le don, le cadeau différe là aussi pour les hommes et les femmes : Une femme sera contente avec un petit cadeau, même un petit mot ou une petite attention (qui peut être un sourire, un toucher ou une pensée "quand elle a été faire pour la 756ème fois quelques achats car "elle n'avait rien à se mettre""). Si vous avez la chance d'être un virtuose de la poésie, comme moi, n'hésitez pas; Mais il vaut mieux des actes qui viennent du coeur, que des actes "raisons" posés "comme des techniques" ou des trucs pris chez les autres.


J'ai 42 ans. Elle en a 19. Est-ce que ça va marcher ?

Des questions du même accabit "Je suis catholique. Il est musulman". Ou "j'ai un QI de 170. Elle a un QI d'huître". Ou "Il est ouvrier" et "j'ai un DESS de management et un DEA de marketing". "Je suis française et il est sénégalais. " etc...
SI vous êtes tombé amoureux ou amoureuse d'une personne avec qui vous avez des contacts, vous avez probablement des choses à apprendre, à comprendre, à construire. Les grandes différences, quelqu'elles soient, sont des difficultés, mais portent en leur sein de très grandes richesses.
L'amour n'a pas de frontières et se fout des "lois religieuses et sociales"; Ces lois sont restrictives du point de vue de votre développement personnel.

Vous ne pourrez pas éviter des "malaises", des "quand dira t on", voire des méchancetés si vous êtes avec un étranger ou une étrangère, ou quand vous avez de grandes différences entre vous; La plupart des personnes (que je considère comme des pessimistes) vous diront que ça ne marche pas (et vous expliquerons pourquoi, même si ils n'ont aucune expérience sur le sujet).

Moi, je ne vous dirai pas ça; Je ne vous enverrai pas, non plus, dans des illusions "tout le monde il est beau, tout le monde, il est gentil". Non. VIVEZ. L'AMOUR EST VIE avant tout... Et se fout des compréhensions humaines étriquées...

Il vaut mieux vivre une relation compliquée durant 3- 4 ans qui vous fera beaucoup évoluer et vous donnera beaucoup de joie, que de vivre "avec la bonne française" alors que vous kiffez sur "la jolie beurette qui est vive et intelligente et qui a pleins de projets".

Les relations amoureuses ont été, particulièrement en France, une promotion "sociale" durant l'histoire; Moi, je vais vous en dire plus : C'est une promotion SPIRITUELLE à travers toutes vos vies, que vous vous en souveniez ou non (la majorité).


La temporalité amoureuse

Rien ne sert de rester avec l'autre si cette relation ne vous épanouit pas. Vivre avec une personne devrait être un bonheur et non une contrainte. En clair, ça doit être stimulant, le plus possible sur le plus de plans possibles : que ça soit sexuel ou sensuel, affectif ou intellectuel, philosophique ou spirituel.

Les individus sont ainsi faits, qu'ils peuvent évoluer ou involuer psychiquement. En clair, une personne qui peut être parfaite pour vous à un moment T peut être "beaucoup moins intéressante" à un moment T + 3 ans.

Car des dimensions psychiques peuvent évoluer différemment : Vous avez vu à l'école qu'ils existaient des personnes "plus vives d'esprit" ou "plus lentes"... Ce type de dimension existe aussi pour la partie psychique de l'affective...

De plus, vous pouvez vous enrichir d'une personne d'une facette qui vous manque et importante pour vous, et que cet enrichissement effectué, les liens n'ont plus de raison d'être : ils deviendront alors une amitié solide, si vous le désirez; Une vraie amitié !

L'amour, au sens amoureux, est plus une quête, qu'une destination ou un but. Même si le but (trouver son âme soeur, ou épouser Angelina Jolie ou Georges Clooney) peut être très motivant, c'est le chemin que nous parcourons, les actes que nous posons qui nous permettront de construire notre légende personnelle amoureuse.
(Bon, si vous connaissez Angelina Jolie, personnellement, je voudrais lui parler en tête à tête...)

La fin d'un amour
Un amour qui se termine n'est pas un échec ! Est-ce que le fait d'arrêter vos études à un certain niveau signifie un échec ? Non. C'est juste que vous allez passer à autre chose, par exemple à la vie professionnelle.
Lorsque c'est fini, c'est fini : respectez l'autre.

Temporalité homme - femme
Les hommes et les femmes vivent différemment le temps. Ne me demandez pas de vous expliquer : c'est du ressenti, et un constat sur le "je t'aime" qui signifie chez l'homme "je t'aime à ce moment T", qui signifie chez la femme "Je t'aime pour l'éternité"...
C'est difficile à expliquer, en revanche, en être conscient permet d'éviter toutes sortes de désagréments sur le sujet, et être patient avec l'autre.


Amitié entre homme et femme

Mmmm... Je vais vous dire le fond de ma pensée : Sachez que ça sera TOUJOURS ambigü ! En clair "l'amitié" est de "l'amour amoureux" mais c'est une ou les 2 personnes, qui pour des "raisons" ne veulent pas être ensemble (physique, intellectuel, valeurs, etc...).

En clair, l'amitié homme - femme est une relation amoureuse déguisée... Mais qui n'est pas complète.

Les femmes ont souvent une peur bleue de "briser une grande amitié"; Pour moi, c'est hypocrite, voire malsain : l'Amour ne peut pas briser l'amitié car elle la comprend. Il suffit juste de comprendre que parfois, nous pouvons être faibles, émotionnellement et sexuellement, et que nous pouvons basculer vers l'autre côté, facilement. Alors, dans ce cas là, profitez en; Et rien ne vous empêchera de rester ami (e) s si vous le désirez réellement


Vers un amour sain

Pour vivre des relations amoureuses saines, il faut :
a) Faire un travail intérieur après chaque relation, même "minime", et un travail de deuil (en clair, pleurer si attachement...)
b) A chaque début de relation, oublier les autres, et commencer "comme si c'était le premier"; Ca a beaucoup d'avantages : Ca sera toujours aussi beau et fort que la première fois, de plus, vous ne balancerez pas vos douleurs ou vos réprimandes de vos amours précédents
c) Vous surveiller : On pense toujours avoir trouvé des douleurs... Et les avoir pansé... Et de fait d'autres reviennent...
d) La relation est complexe, et pour me simplifier la vie (et je vous le conseille fortement), 50 / 50. En clair, vous faites vos 50% le mieux possible, ET VOUS LAISSEZ l'autre fait ses 50 %. Ca vous évitera toute sorte de rapproches malsains.
e) La colère est mauvaise conseillère; Dormez, la nuit porte conseil.
f) Exprimez ce que vous êtes. Ne mentez pas.
g) Ne demandez pas si vous ne désirez pas avoir la vérité de l'autre ; En clair, si vous demandez "cette fille là, elle te plait ? " et que réellement vous ne voulez pas avoir la vraie réponse, ne la posez pas ! Ca vous évitera d'accuser les hommes sincères de "insensibles" et les hommes trop diplomates "d'hypocrites et lâches"
h) Les hommes font des erreurs d'hommes, les femmes des erreurs de femmes. Comme dirait le bon Jésus (que je salue ici bas... Tranquille dans son ciel, lui peinard ;-), "Ne cherche pas la paille qui a dans l'oeil de ton voisin. Regarde la poutre qui a dans ton oeil". Jésus étant un amoureux hors norme, il est normal qu'il donne de bons conseils sur la vie "relationnelle". Expliqué différemment : Si vous sortez avec un garçon peu sensible, il ne faudra pas attendre de lui qu'il vous fasse le grand jeu "chandelles + poésie".
i) Personne ne peut changer personne. Chacun est libre d'être ce qu'il est.
j) Les hommes doivent prêter plus attention à ce que les femmes sont. Même si ils ne partagent pas leur avis. Ou n'ont pas la même sensibilité.
k) Les hommes "ne sont pas des objets affectifs ou des poupées" comme peuvent le prétendre certaines femmes "Elle m'a volé mon copain", en oubliant que le dit copain a son mot à dire...
l) L'amour comporte de nombreuses facettes, comme des couleurs pour un peintre : Ne supposez pas que votre couleur préférée est LA MEILLEURE FACON D'AIMER. Il y a plusieurs couleurs dans le spectre de l'arc en ciel, avec pleins de nuances et pleins de niveaux de luminosité et de contraste. Ne jouez pas uniquement sur la note ré ou fa, parce que ça fait partie de votre personnalité... Et ne pensez pas que "la personne idéale" est celle qui joue comme vous : Avez vous déjà vu un orchestre de jazz où il y aurait un quintet composé de 5 pianistes ?
m) Le jeu, l'humour et l'auto-dérision sont des facettes que vous devez cultiver...
n) Ne pensez pas "qu'un autre "ou "une autre" peut "magiquement" guérir toutes vos blessures ou affronter vos propres peurs; Ca vous appartient. Comme dirait une femme que j'ai beaucoup aimé "Chacun sa vie, chacun sa merde".
o) Pour les hommes : Votre "amie", "amoureuse" ou "maitresse" n'est pas votre mère. En clair, prenez vous par la main pour accomplir ce que votre mère faisait.
Pour les femmes : votre "copain" ou "amoureux" n'est pas votre père : Ne pensez pas qu'il va combler toutes vos craintes et vos idéaux de petite fille.
p) P comme Passion. La passion n'est pas destructrice; Mais faites PLUSIEURS EXPERIENCES pour apprendre à gérer cet forme d'amour... Très particulière.
Q) Q comme Cul : Mieux vaut un calin bien puissant tous les mois (là, je reconnais mon côté fainéant) que des calins qui sont baufs... Tous les jours... N'oubliez pas le proverbe : plus c'est long, plus c'est bon.


L'imagination morbide... à la féminine

Pfff... Les filles, quand elles imaginent, c'est pas toujours rose "Est-ce qu'il me trompe ? " ou "Il m'a pas appelé durant 3 jours. Il ne n'aime plus". Ou "Il a souri à une fille. Ca y est, elle est en train de me le voler"... "il m'a jamais dit qu'il m'aime, il m'aime pas" ou "Lorsque je lui ai dis que j'avais été heureuse d'aller voir Nina, je pensais qu'il allait comprendre que je faisais allusion à cette soirée où Nina avait été invité chez moi et que j'avais parlé de cette belle bague rubis et qu'il comprendrait que j'aurais aimé l'avoir le jour de mon anniversaire"=> Donc, il doit plus m'aimer !

Ah, le côté indirect des femmes... M'étonnera toujours !

Je vous donne un conseil : N'imaginez pas l'autre. N'imaginez pas ce qu'il pense, crois, ressens, aime, etc...
L'imagination est un pouvoir individuel pour vous, pas pour "l'autre". C'est une sorte d'outil du psychisme pour planifier, croire, modéliser, etc...
Il peut être utilisé dans "une dimension positive" ou "négative".

Ne pas imaginer l'autre vous permettra de vous donner un atout : vous ne serez pas décu (e).

En clair, si vous le voyez très courageux dans certaines situations et que vous extrapolez que dans toutes les situations il est courageux, ça sera de votre faute à vous, si vous pleurez ou être en colère, car il n'a pas été à la hauteur de la situation et vous a dit "bye, bye" par SMS. Même si je comprends votre colère !

Il n'existe une seule réalité : l'être. Et l'être repose sur de nombreuses facettes. Par exemple, sur le courage, moi, je peux l'être extrêmement dans certaines situations et pas broncher pour d'autres. Le psychisme est bien plus compliqué que certaines femmes le supposent...

Faites attention à votre "intuition"; Faites vous confirmer vos intuitions par d'autres personnes... Il est facile de confondre "désir" et "intuition". Un sourire, des yeux qui brillent, une plaisanterie masculine peuvent dire beaucoup ou RIEN. Les hommes ont, eux aussi, un monde intérieur, et peuvent penser à une autre personne au moment où vous la croisez...

Ecoutez la logique amoureuse : si un homme vous aime, et que vous l'aimez et bien... Un jour, vous serez très probablement ensemble ! De l'amour semé ne se perd pas ! Et si ça ne se passe pas, c'est qu'une plus grande histoire d'amour se prépare !
Donc si vous aimez un homme et qu'il ne vous aime pas, pas besoin de vous mettre martel en tête. Vous reprenez votre baton de pélerin. Même Jésus, lorsqu'il évangélisait avec ses apôtres, recevaient pleins de refus.

Si le prince de l'amour se prenait des rateaux, imaginez pour vous, jeunes femmes, qui êtes des toutes petites graines amoureuses !!!

Et n'imaginez pas que les hommes qui n'expriment pas leurs sentiments ne vous aiment pas...
L'intuition s'écoute dans le silence...

Et j'entends un cri désespéré "tu ne m'as jamais aimé"...


Conclusion...

L'amour est une construction, l'amour est un état d'être, l'amour s'appuie sur plusieurs formes qui ont plusieurs identités et manifestations "énergétiques"; Elles ont comme une personnalité différente, une temporalité différente, une action et une force différente, des forces et des faiblesses chacunes...

L'amour est très puissant, et dans tous les cas "plus mutiplication" que "addition des 2 êtres"; Ceci est très important : En clair, 1 et 1 en amour donne plus que 2...

Mais que ça soit dans les effets positifs ou dans les aspects négatifs !

Voyez comment certains amours peuvent être destructeurs : Plus votre amour est fort et passionné, plus le fait d'avoir des faces sombres en vous non résolu, donnera un drame : Mr Cantat et sa dulcinée Marie T !

Donc ne soyez pas "impatient (e) s" de rencontrer le grand amour, bien au contraire ! Il faut avoir un certain état de maturité affective (chacun a sa façon) pour les vivre : En clair, si vous êtes jalouse ou possessive, si c'est l'homme de votre vie, ça sera encore plus douloureux et destructeur pour vous...

Ne pensez pas "qu'il n'y a qu'un grand amour"; regardez l'histoire des grands rois, des artistes (par exemple des écrivains ou des acteurs) : Ils vivent plusieurs grandes histoires d'amour, et aussi des petites larmoyantes que nous voudrions cacher dans le placard des oublis : l'amour n'oublie RIEN !
Ne niez pas vos précédents amours même si ils ne sont pas reluisants ou qu'ils ont mal terminé.

Vivez PLUSIEURS HISTOIRES D'AMOUR, ne vivez pas dans la médiocrité et l'insipidité affective de vos prédécesseurs, leurs racismes "inter classes" ou "ethniques" leur norme stupide de "Un femme doit avoir un homme plus grand de 10 cm, une situation sociale plus aisée, et 3 ou 4 ans de plus qu'elle" : Nous avons vu ce que ça a donné : Un monde idiot où l'argent est ROI.
L'amour amoureux devrait être ROI et REINE.

L'amour n'a pas de normes, et n'est donc pas normal; Ni pour faire l'amour, ni pour choisir un conjoint.
L'amour n'est pas raison, beuuurckkkk...


Les mythes dont je vous ai parlé, de fait, ne sont pas des mythes "à des niveaux plus hauts que les sentiments"...
Mais c'est une autre histoire, et je vous en parlerai dans un autre article qui évoquera les âmes soeurs, les âmes jumelles, "le coup de foudre" et toutes les dimensions spirituelles de l'amour...

Les relations amoureuses sont une des GRANDES sources de bonheur : pensez y !

Bon, et si avec cette article, vous n'y arrivez pas, comme je compte créer un test QA (Quotient Amoureux), et bien, au Cupidon 2005, vous allez avoir des sales notes, des QA d'huîtres...

Bonne vie amoureuse
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (6)
Re: Les relations amoureuses
Posté par dio06 le 08/09/2005 14:37:23
bon article,intéressant,intelligent et bien construit,même si je suis pas d'accord avec tout...j'ai trouvé certains aspects un peu sexistes,mais dans l'ensemble c'est réaliste...à mon avis,il y a autant de définitions de l'amour qu'il y a de couples,donc c'est très délicat de généraliser...personellement,j'ai trouvé mon âme soeur,ma moitié,mon tout...je l'aime plus que moi-même et je sais que je vais construire toute ma vie avec lui,parce que sans lui je ne serais plus rien du tout...logique puisque mon tout c'est lui...il sait me rendre heureuse...bref je réalise ma légende personnelle dans ses yeux...il est l'alchimiste de mon bonheur...c'est ça l'amour pour moi...
Re: Les relations amoureuses
Posté par ncg_jc le 11/08/2005 22:10:10
ba en fait j'ai pas aimé, peut être suis je romantique mais bon... lol...
mais je crois que l'analyse est juste ...
Re: Les relations amoureuses
Posté par zakhiel le 03/08/2005 16:36:16
C'est un bon article, fais attention par contre à ne pas trop rentrer dans les généralités.
Re: Les relations amoureuses
Posté par wario wins!!! le 03/08/2005 15:50:30
Evite d'inventer des mots >>> cf > "involuer"
Re: Les relations amoureuses
Posté par lululasirene le 03/08/2005 10:46:43
Très bon article j'avoue! D'habitude j'ai pas la patience de lire jusqu'au bout mais là ça m'a intéressé prtant c'est un thème récurant dans les articles de FJ. Des bonnes remarques sur les relations hétéro, avec un point de vue somme toute assez catho mais bon pardonné par les pointes d'humour ici ou là.
Il répond à certains de mes doutes qui m'ont tatillé ces derniers temps, mais avec le dialogue, on résoud pas mal de problèmes. Je dirais qu'en amour, il faut accepter les différences et surtout ne pas se prendre la tête et bouder dans son coin. Bon nombre de couple se séparent par manque de dialogue, sans se comprendre, en restant chacun de leur coté sur des déceptions.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (6)
L'auteur : Cyrille Chagnon
51 ans, Paris (France).
Publié le 03 août 2005
Modifié le 09 juillet 2005
Lu 30 021 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲