Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Les Sentiers De La Perdition

Les Sentiers De La Perdition, ou Road To Perdition, est le deuxième film de Sam Mendes, déja auteur du magnifique American Beauty, 5 fois récompensé aux oscars. Alors, coup double pour Sam ?


Film américain (2001). Drame, Thriller. Durée : 2h 05mn.
Date de sortie : 11 Septembre 2002
Avec Tom Hanks, Paul Newman, Jude Law, Jennifer Jason Leigh, Stanley Tucci
Réalisé par Sam Mendes


Les sentiers de la perdition... Tout un programme rien qu'en lisant le titre. Sam Mendes nous a déjà bluffé en empochant pas moins de 5 oscars pour son premier film, American Beauty, dont celui très convoité de meilleur film. Alors le jour où on apprend qu'il sort un autre film, avec pour acteurs principaux le talentueux Tom Hanks, l'expérimenté Paul Newman, et le beau Jude Law, on se voit obligé de s'essuyer le coin de la bouche... Une fois ce filet de bave nettoyé, on se rue complètement dans la salle obscure la plus proche, et on espère pour qu'il soit aussi bon. Alors, me direz-vous, l'est-il ou pas? Ben vous croyez que je vais vous le dire maintenant alors que je débute a peine mon article ? Ca va pas la tête; vous etes là pour lire mon article ! D'autant plus que j'ai un ami qui sort un article sur le film quasiment en même temps que moi, alors j'ai interet a me surpasser... Comme d'habitude, regardons un peu de plus près au scenario...


Michael Sullivan, géniteur de deux enfants et homme marié, n'a pas eu de père étant enfant; il a été recueilli et élevé par John Rooney, riche manitou de la ville, aujourd'hui son patron. John a également un fils naturel, Connor Rooney. Connor et Michael sont donc très respectueux envers John, et font de leur mieux leur travail, pour s'attirer le respect de leur père. Quel est leur travail ? Eh bien... Ils s'occupent des mauvais payeurs, des gens encombrants... Bon, ils sont tueurs a gages pour le compte de la mafia Irlandaise, dont John Rooney fait partie si vous voulez savoir. Mais le jour où la famille de Michael fait les frais de cette alliance avec la mafia, Mike se voit contraint de partir sur les routes avec son fils, Michael Jr, seul survivant de la tuerie qui a couté la vie a sa femme et a son deuxième fils. Ensemble, ils vont rechercher la vengeance, tout en essayant de ne pas conduire Mike Jr sur les sentiers que le père a largement emprunté, sur les sentiers de la perdition...


C'est beau hein? Attendez attendez pour applaudir, pas maintenant siouplait... Je sais que c'est dur de se retenir, mais patience, vous pourrez vous déchainer a la fin de cet article (plutôt que de me lancer des roses, lancez moi des chèques; j'accepte aussi les cartes bleues). Enfin bref, revenons a nos moutons... Comme vous voyez, le scenario est béton et ne manque pas de rebondissments.
Alors, le verdict ? Eh bien c'est un bien beau gamin que nous a pondus Samy (attention, c'est un surnom, pas celui qui appelle un chien trouillard d'une voix cassée !). Les acteurs sont géniaux comme on pouvait s'en douter, et le suspens est tel qu'on ne déccroche plus. C'est dire: j'ai du raconter que quelques conneries pendant le film; j'etais vraiment captivé !
Les decors sont excellents, et on se croit vraiment en plein milieu des années 30 américaines: voitures d'époque, costumes ... Une petite mention spéciale a Paul Newman qui prouve là qu'il est encore capable de tenir les tetes d'affiche: "Paul n'arrête pas de peaufiner son interprétation. Il arrivait sur le plateau après avoir passé de longues heures dans sa loge sur des détails infinitésimaux. Ce soin, cette vigilance sont encore plus remarquables si l'on songe à la carrière qu'il a menée. Chacun a ressenti sa présence sur le film comme un immense privilège." explique le réalisateur sur la préparation de Paul Newman.


Comme je vous le disais, la réalisation est exemplaire, et après seulement deux films, on commence déjà a sentir la marque de fabrique "Sam Mendes". Un bel exemple de cette marque ? La scène de fusillade sous la pluie... Magnifique; d'autant plus qu'elle est appuyée par une somptueuse mélodie de Thomas Newman. Un autre exemple plus flagrant ? La scène de fin, mais comptez pas sur moi pour vous la racontez: allez voir le film, et dites moi ce que vous en pensez de cette scène. Tout ce que je peux vous dire, c'est qu'en n'ayant pas vu American Beauty, on se doute un peu de ce qui va arriver, et l'ayant vu, on le dévine aisément. Encore rien a redire de ce coté là.
J'aimerais quand même vous signaler que Les sentiers de la perdition est a la base un comics; et l'auteur de ce comics affirme avoir pour inspiration au cinéma, devinez qui ? JOHN WOO !!!!!! Vous imaginez le même film sous sa direction ????? Remarquez, deux Irlandais a moto qui sautent en l'air et qui se battent sur la plage après, ça peut le faire... Quoique non. En tout cas on l'a échapper belle !


Et puis j'aimerais aussi vous dire que "Les sentiers de la perdition" est en fait un titre qui comporte deux sens: "Perdition" sous entend la vrai nature du chemin que Michael a emprunté en choisissant d'intégrer la mafia, mais c'est aussi le nom de la ville vers laquelle nos deux "héros" se dirigent a un moment du film.
J'ai tout a l'heure adressé une mention spéciale a Paul Newman, mais on peut aussi admirer la jolie performance de Tom Hanks, qui incarne ici un héro malgré lui, tueur confirmé mais père de famille pourtant.


Un magnifique film en conclusion, qui brille en tout points. On a même du mal a trouver des points faibles ! Bon, aller, parce qu'il faut bien en trouver un, mais c'est vraiment pour chipoter, le passage où... Non, sérieux, je vois pas ! Ce film est aussi indispensable que l'est American Beauty. Mendes est en train de se faire un nom au cercle très fermé des réalisateurs les plus talentueux du moment, chose tout a fait mérité. Précipitez vous dans le cinéma le plus proche de vous. Un MUST, a voir ABSOLUMENT !

Et au fait, pour les bravos vous pouvez y aller... Attendez, je vais vous aider:

APPLAUSE
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (4)
Re: Les Sentiers De La Perdition
Posté par fanfan le 20/08/2004 07:48:24
clair ... j'aimerais retourner le voir ce film.
Re: Les Sentiers De La Perdition
Posté par someone else le 20/08/2004 07:48:24
moi d'accord avec maizephorcebiuuifiou ! quand on voit Windtalkers, on est déçu, mais avec les sentiers de la perdition, on est content de voir qu'Hollywood sait encore pondre des bons films. :) Biensûr, John Woo n'est pas mauvais... juste un peu spécial... Pour les films d'"action" ca va, je parle de Broken Arrow et Volte/face (toi tu dois parler d'"un tueur pour cible" je suis pas sur...) mais un film comme celui-ci aurait perdu tout son charme sous sa direction...
Re: Les Sentiers De La Perdition
Posté par fanfan le 20/08/2004 07:48:24
espece de salopard !!!!!!!!!!!!!!!!!!! comme ca tu mets ton lien sur mon article !!!!!!!!! espece de ... ah ? t'as vraiment mis un lien vers le mien dans ton article? ah ben ca c'est gentil, mais t'aurais du me le dire, j'aurais fait pareil !
Re: Les Sentiers De La Perdition
Posté par someone else le 20/08/2004 07:48:24
Ce film est un pur chef-d'oeuvre !!! Tiens, au fait, comme g fait un lien vers ton article dans le mien, j'en profite pour mettre le lien vers le mien qui paraitra demain :P :)
http://www.france-jeunes.net/article.php?artid=2394
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (4)
Publié le 04 mai 2003
Modifié le 04 mai 2003
Lu 1 504 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)

Commander sur Amazon.com
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲