FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Lettre à celui que j'ai aimée...

Dernière lettre à mon premier et plus grand amour, il ne la lira jamais, mais toi lis la si tu le désires... Et si crois en l'amour...


Cette lettre pour te dire que encore une fois je suis désolée, je t'ai aimée, je t'aime et je t'aimerai toujours dans mon coeur... Tout ce que j'ai pu te dire ou t'écrire durant notre relation était vrai, je le pensais de tout mon coeur et mon âme, je t'ai toujours tout pardonné à chaque seconde, le fait que tu fumais, que tu fesais ça devant moi, que cela te détruise, que quel que soit mes efforts tu ne réagissais pas, je te pardonnais de dépenser tout ton argent dedans, au risque de détruire tout nos réves d'avenir, mais combien de fois t'ai je réconforter quand tu me disais que tu avais marre de cette vie de merde de ce chitt qui te détruisais la vie, et à chaque fois je te disais que je serai toujours la pour toi, que je t'aimais, je voulais ton bonheur, mais un jour j'ai ouvert les yeux et je me suis demandé si cela t'aidait que je te pardonne tout, au risque de me détruire moi même ?
Alors je t'ai dit que c'était fini, je souffrai de notre relation qui pourrissait de l'intérieur, de tout ces réves qui était née dans ma tête aux différentes étapes de notre relation, au bout de 6 mois je t'ai donné ce qu'il y avait de plus intime et de plus cher pour moi, ma virginité. Deux mois aprés tu m'annonce que tu fume du canabis, je t'ai pardonné parce que je t'aimait aussi fort qu'aujourd'hui mais maintenant, je me rend compte que j'ai été stupide, je ne réalisais pas tout, j'avais 16 ans et l'innocence de l'enfance brillait encore dans mes yeux, alors je t'ai accepté avec tes qualités et tes défaults et au bout d'un an je croyais que nous c'était du solide que tu allais arréter, je t'ai demandé en fiançialle, j'ai toujours la bague avec moi.
Mais la vie à cette époque pour moi c'était au jour le jour, un jour une soufrance, tu était mon seul ami, mon seul confident, l'épaule sur laquel je pouvais pleurer sans crainte et les bras dans lesquels je me sentais en sécurité car avec toi tout était plus doux, plus beau, je te donnais tout, mon amour, mes pensées, mes espoirs, ma confiance, mais je me suis rendue compte que toute ces belles choses en moi, toutes ces choses qui était pour toi pourrissait comme le chitt qui pourrissait toutes les relations que tu pouvais avoir avec ta famille et même moi...
J'ai cherchée des solutions, t'en parlé, déjà essayé à plusieurs reprises sans succés ou celui d'une éniéme engueullague qui me laissais toujours avec une crise d'angoisse une fois seule dans ma chambre alors j'ai su que te parler c'était plus possible pourtant je t'avais tout proposé, de venir avec toi chez le medeçin, t'aider pour ta cure, j'aurais tout fait même payer et mentir à ta famille et la mienne... Pourtant mentir est une chose dont j'ai horreur, et je t'ai menti pourtant toi mon ange, je souffre d'écrire ces lignes mais pourtant il faut que tu sache que j'ai soufférre durant tellement de temps et je me cachais pour pleurer a l'internat ou chez moi même la nuit dans ton lit en silence, je pleurais pendant que tu dormais tu n'en a jamais rien su, je te pardonne même...
Je te pardonne de me hair aujourd'hui, les insultes que tu as pu dire ou écrire, je te pardonne tout si toi tu pouvais me pardonner le fait que pendant seulement je t'ai dit c'est fini parce que je n'arrivais plus a pardonner...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (8)
Re: Lettre à celui que j'ai aimée...
Posté par van_loc le 20/11/2005 05:19:10
C'est vrai que c'est pas évident, jme met à ta place. Moi j'ai commencé à fumer depuis que j'ai cassé av ma copine et je suis jamais ressorti avec une fille depuis donc je connais pas ton histoire. Tout ce que je peux te dire c'est qu'il faut pas lui en vouloir, moi je fume, j'ai 21 ans j'ai déja fais une tentative de suicide donc avant de faire du mal aux autres, on en fait à soi même. Ce qui fait que j'arrive pas à m'en sortir c'est que comme j'ai plus de copains depuis, j'ai pas de copines, jsui dans une situation ou j'ai plus rien à perdre. D'ailleurs jsui assez serein, jme dis arrivera ce qui arrivera. Voila donc même si j'ai du mal à l'admettre, j'ai besoin d'aide. Maintenant j'espère que t'oublieras tout ca parce que c'est pas de ta faute.
Re: Lettre à celui que j'ai aimée...
Posté par papouilla le 11/10/2005 12:20:17
salut fleddy, je vais te raconter mon histoire et tu verras qu'elle n'est pas si differente de la tienne et que donc ca arrive partout. Moi je suis restée 2 ans et demi avec mon cheri, j'ai cassé pour aller avec un autre et suite à celà il s'est fait de mauvaises frequentations et a commencé à fumer. Quand on s'est remis ens un an apres il fumait encore .... et toujours plus. Pour lui c'était normal et il ne pensait meme pas arreter. POurtant il était en galere d'argent car meme avec un bac + 2 il ne trouvait pas de travail, il enchainait les boites d'interim et donc ca n'aide pas à l'insertion social. Il m'a jamais promis qu'il arreterait, ce n'était pas dans ces projets et donc je ne me faisais pas d'illusion. Puis un jour j'en ai eu marre et je suis partie, je l'ai quitté un an apres alors que je croyais que c'était l'homme de ma vie, je me voyais finir ma vie avec lui ^^ mais comme toi je ne pouvais plus continuer comme ca. Suite à cela il est passé au stade suivant en prenant des drogues plus dures. Pendant longtemps je me suis sentie coupable car je me disais que c'ést de ma faute si tout cela lui arrive puis avec le temps et un peu de maturité ben j eme dis que c'est de sa faute à lui, on connait tous des hauts et des bas et c'est pas pour cela qu'on tombe tous la dedans... IL s'est mutilé aussi pour me faire encore plus culpabiliser. Puis voilà y a quelques mois je suis partie de chez moi pour aller dans le sud ( plus de 1000 km me separe de chez moi ) car je n'en pouvais plus de tout ca et j'avais rencontré quelqu'un la bas alors pour moi c'était plus simple de prendre la fuite sans lacheté aucune car trop de souvenirs me poursuivaient dans ma ville. Aujourd'hui je suis heureuse et amoureuse, je suis sortie de tout ce merdié. Tout ca pour te dire que toi aussi tu t'en sortiras, tu trouveras quelqu'un d'autre et je peux te garantir que tout se passera bien pour toi, il suffit juste de faire un grand breck et de tout oublier c'est pas facile mais on y arrive ! sors et rencontre plein d'autre gens !!!! bon courage
Re: Lettre à celui que j'ai aimée...
Posté par azouk 64 le 08/10/2005 22:50:29
SALUT LA MISS!!! je crois savoir ce que tu as vécu!!! il m'est arrivé presque la meme chose sauf que moi mon ex cheri touchait a des drogues plus dure!!! qd notre relation s'est fini, il me détestait, me haissait... et pourtant je lui ai parlé, je lui est demandé 10 mn d'attention... je lui ai dir a quel point je souffrais a quel point je ne voulais pas qu'il m'en veuille...et pour une fois il aaccepté... ona parlé et on s'est revu d'abord de temps en temps puis plus souvent et maintenant c'est mon meilleur amion se dit tout on se voit tout le temps etil a meme arreté la cocaine!!! le chitt il continu mais il conte arreter. tu devrais vraiment lui donner cette lettre t'es resté plus d'un an avec, au fond, c'est la personne qui te connait le mieu et vice et versa é meme si il te hais pour l'instant, il s'en veut aussi jen suis sure. avec mon ex, ca a duré 2 ans. ca fait un an qu'on est plus ensemble et on a jamais été aussi proche et meme si on a des sentimentsl'un pour l'autre, je c qu'ils passeront pour laisser une vrai amitié.courage les cicatrices se referme tjrs
Re: Lettre à celui que j'ai aimée...
Posté par bohème le 06/10/2005 19:46:51
Ce dois être très difficile... l'idée de ne plus revoir quelqu'un qu'on aime autant me parait impossible. Mais parfois il le faut bien. Je doute que tu en ais définitivement fini avec lui, alors il va falloir que tu t'accroches! Bon courage.
Oui, j'espère être là si un jour elle a besoin d'une amie. Mais moi aussi j'ai beaucoup souffert de son comportement vis à vis de son petit ami, sans vouloir paraître égoïste.
L'ennui, c'est qu'elle ne parle qu'à moi, et que chaque fois que j'ai essayé de lui faire comprendre, elle c'est braqué, pour lui trouver toutes les excuses inimaginables.
Comme quoi l'amour rend aveugle.
Re: Lettre à celui que j'ai aimée...
Posté par fleddy le 05/10/2005 19:51:33
Merci pour ton commentaire, en fait hier je lui ai fait lire et j'ai décidée de coupé toute communication avec lui car je veu allée de l'avant.. Mais c trés dur je demande encore des nouvelles a des gensde sa famille, je ne peu pa m'enpéchée de penser a lui et pour des petites chose comme reconnaitre son parfum sur un autre ou une parole, un geste...
J'espére que ton amie arrivera a prendre un peu de recule sur ce kel vie avec ce garçon, moi c en parlant de mon histoire a des gens sur le net que je me suis rendue compte k'il ne changerai jamais et pour me soutenir j'ai eu une amie, grace a elle j'ai tenue le coup alors si ton amie se réveille un jour soit la pour l'aider... Tu sera son seul repére...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (8)
L'auteur : <<{{dlfynn }}>> .
30 ans, Bruxelles (Belgique).
Publié le 02 octobre 2005
Modifié le 03 octobre 2005
Lu 3 406 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143