Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Lettre à M, ou lutte contre la science de l'Amour

Il était une fois, toi et moi, n'oublis jamais ça, toi et moi... SOS d'un amoureux en détresse.


Parler d'amour, c'est la première fois que je le fais... Je ne suis qu'un sadomasochiste sentimental, un pauvre type souffrant d'un amour impossible tout en gardant un immense espoir quant à sa possibilité...

Si le coeur vous en dit, lisez mon histoire. Sinon, vous savez ce qui vous reste à faire.


Rencontre

Septembre 2005, rentrée scolaire, j'ai rencontré M, une africaine que je n'avais jamais vu mais que je connaissais car ma mère m'en avait parlé à plusieurs reprises. J'allais passer mon année scolaire dans sa classe. Rien qu'à cet instant, M m'attirait déjà... Je la fantasmais dans ma tête sans même la connaître, sans même l'avoir vu.

Dès son premier regard envers moi, j'ai littéralement craqué pour ses yeux angéliques. Elle aussi me connaissait indirectement à cause de ma mère qui lui avait parlé de moi quelques mois plus tôt.

Petit à petit, nous nous sommes parlés et avons commencé à nous fréquenter serieusement (au point que tout le monde nous pensait amoureux). Je ne pensais pas l'aimer... Jusqu'au jour où j'ai appris qu'elle avait déjà un copain !
Cette révélation m'avait littéralement anéanti car ça faisait plusieurs mois que je la fréquentais (amicalement) et j'apprenais seulement maintenant qu'elle était prise par un autre blaireau que je détestais, que je déteste et que je détesterais toute ma (misérable) vie.

Ce fut à cet instant précis que je me rendis compte que mes sentiments étaient de l'ordre de l'Amour. Amour qu'elle remarqua rapidement... Elle sentait que je n'étais plus le même et que je luttais contre mes (putains de) sentiments... Et Dieu seul sait (même si il n'existe pas) que c'est impossible car l'Amour est une science (et un tueur), une sécrétion d'hormones.


Histoire et rupture

Au fur et à mesure de notre relation qui me démoralisait, M et moi avons commencé à nous rapprocher de plus en plus (paradoxalement)... Peut-être même trop car ce beau week-end de décembre fut fatal.
Nous étions chez moi, sur mon lit, entrain de regarder des films en nous calinant tendrement et amoureusement, tout en nous retenant à ne pas passer aux langoureux baisers... Mais ils arrivèrent rapidement et je ne savais quoi penser !
Le lendemain fut identique avec l'acte sexuel en plus répété à deux reprises dans la soirée et une fin tragique car les remords l'envahissaient.
Mais le lendemain fut de nouveau identique avec de nouveau un acte sexuel qu'elle s'était promise de ne pas recommencer la veille.

J'étais alors le plus heureux des hommes... Mon désir se réalisait enfin. En vain...

La soirée fut douloureuse après l'appel téléphonique de son (cocu de) copain auquel elle avait tout avoué. Pour moi, c'était le début de la fin.
Elle se mit à s'éloigner de moi en m'interdisant d'être tendre et calin avec elle, de lui dire "Je t'aime", de la ramener chez elle le soir après les cours,... Elle voulait ma haine !

J'étais triste et le mal de coeur ainsi que les envies suicidaires (et meurtrières) m'envahissaient tous les jours, tous les soirs, toutes les nuits jusqu'à dans mes rêves cauchemardesques.

Depuis ce jour, nous sommes très mal l'un vis à vis de l'autre. Nous parlons peu, nous nous disons à peine "Bonjour" le matin, nous ne nous voyons plus en dehors des cours,... Je la vois comme un démon à défoncer au plus vite. Je la hais. Je me hais.

J'ai l'impression de la détester au plus profond de moi pour ce qu'elle m'a fait mais je sais très bien que ce comportement ne traduit que la détresse de cet amour impossible, de mon envie de l'oublier au plus vite.

Je suis perdu... M, je t'ai excusé dès le début de ma détresse. Je t'aime...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (11)
Re: Lettre à M, ou lutte contre la science de l'Amour
Posté par ushiwa.sasuke le 25/04/2006 08:33:35
Ce qui est fait est fait, on ne peut pas changer le passé !

Ne regrette pas ce que tu as fais, car si tu vis avec des regrets, tu n'avanceras pas dans la vie...

Apprend à vivre avec ca et mais y gentiment de coté...

Et tu verras tout finira par s'arranger...

Courage !
Re: Lettre à M, ou lutte contre la science de l'Amour
Posté par abdelilah1us le 12/04/2006 02:13:14
je trouve que tu as écris un bon article ,mais il te manques une seul chose , c'est le fait d'être un peu méthodique dans cet articl afin que le lecteur puisse apprendre et lire sans aucun problème , mais je t'encourage à améliorer tes connaissance , ok ,allez bonne chance , si je te dis ça ,c'est parce que je suis en première année du Master et j'aime bien que les choses soient méthodique et non pas arbitraire .
Abdelilah1el@gmail.com
Abdelilah1el@yahoo.fr
Re: Lettre à M, ou lutte contre la science de l'Amour
Posté par 'titemanoune le 10/04/2006 12:29:23
wahou...j'ai beaucoup aimé ton article...c'est triste comme histoire... mais malheureusement, ça arrive à beaucoup de gens. Bref, c'est très bien raconté en tout cas! Ouais, puis comme dit "lorans", tiens nous au courant si il se passe quelque chose...

ps:je suis d'accord avec missy
Re: Lettre à M, ou lutte contre la science de l'Amour
Posté par missy le 27/03/2006 01:07:02
Le temps guérit et apaise les coeurs... les envies suicidaires, là n'est pas la solution crois en mon expérience. Si elle veut ta Haine, c'est peut être parce qu'elle même refoule ses sentiments pr toi....
Re: Lettre à M, ou lutte contre la science de l'Amour
Posté par lorans le 22/03/2006 20:21:53
très bon article, je trouve que tu as un bon style d'écriture, hormis le fait que tu dise que Dieu n'existe pas ( chacun son avis après tout ^^) j'ai beaucoup aimer lire ton article. On comprend tes sentiments envers cette jeune fille, de l'amour, à la haine. Mais ne perd pas ton temps à la haïr, peut etre que si t'allais lui parler ça irait mieux. Bref, j'espère que ça finiras bien tout ça, et tiens nous au courant si il se apsse quelque chose ^^.
Tchuss
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (11)
L'auteur : Thomas Frick
30 ans, Thonon-les-bains (France).
Publié le 22 mars 2006
Modifié le 26 février 2006
Lu 2 541 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲