FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Lettre à tous les homophobes

Ma première histoire d'amour se passe avec une fille, et moi aussi je suis une fille. Et alors ?


J'ai presque 18 ans, et jamais je n'ai eu de petit ami. La raison est bien simple, c'est que les garçons, ça ne m'intéresse pas. Je vous vois déjà vous écrier qu'à l'époque du collège je ne pouvais pas le savoir, que j'aurais très bien pu avoir un copain à cet âge, mais c'est un peu plus compliqué que ça...

Mes parents ont fait de leur mieux pour m'élever, j'en suis consciente et je les remercie pour toute leur bonne volonté. Mais ils ont fait une erreur : ils ont tellement voulu me protéger que j'ai dû apprendre par moi-même, et j'ai eu mal. Je ne me souviens plus si j'ai été attirée par une fille à ce moment là, mais c'est à 13 ans que je me suis rendue compte que j'étais homosexuelle. Avant j'étais sure que l'homosexualité n'était qu'une blague, qu'une fiction qui ne se déroulait qu'à la télé. Mes parents ne m'en avaient jamais parlé.

J'ai donc pris les choses en main, et pour me rassurer j'ai lu des magasines comme OK podium ou ce genre de chose qu'on lit à 13 ans. J'y ai lu que ça n'était qu'un sentiment courant à mon âge, parce que je passais tout mon temps avec des copines, et qu'avec l'éveil de la sexualité, ça me faisait croire que j'étais attirée par les filles. Foutaises. Mais je m'y suis accrochée, et plus le temps passait, plus je me disais que je n'en avais plus pour longtemps, que bientôt j'allais me trouver un petit ami, et que ce ne serait plus qu'un mauvais souvenir.

Et un jour, il y a 10 mois, j'ai pris conscience que j'étais bel et bien homosexuelle. J'ai eu mal, et j'ai eu peur. Au lieu d'en parler, j'ai commencé à m'auto mutiler. J'en ai encore des traces sur les bras, je prenais un couteau, des ciseau, un coupe-papier, bref n'importe quoi et je l'enfonçais jusqu'à ce que ça saigne suffisamment. Je voulais que mon corps montre à quel point j'avais mal à l'intérieur, et je voulais faire mal à ce corps qui n'était pas "normal". Sans l'aide d'une amie elle aussi lesbienne jamais je ne m'en serais sortie.

Si j'avais été seule, je pense que ça n'aurait pas été si difficile, mais il y a mes parents : comment vont-ils réagir en apprenant que leur fille est lesbienne, qu'ils n'auront jamais de gendre ni de petits-enfants ? je ne veux même pas y penser. Aujourd'hui je vais mieux, et je suis même tomber amoureuse, mais presque personne ne le sait, parce que si moi je suis prête à l'assumer, elle ne le peut pas encore.

Alors voilà, je n'ai pas choisi d'être lesbienne, ma vie aurait été tellement plus facile si j'avais été hétéro, alors vous les homophobes, arrêtez : j'ai suffisamment de difficultés comme ça à m'accepter sans que vous en rajoutiez. Ce que je veux maintenant, c'est un peu de bonheur, jusque ce qu'il faut pour vivre.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (17)
Re: Lettre à tous les homophobes
Posté par pticoeur le 20/08/2004 07:53:34
je trouve que tu as du courage de raconter ton histoire . Pour ma part moi ossi je me suis trouver un jour une "vocation" pour l'amour au feminin mais contrairement a toi je reste aussi atirer par les mecs et mon mec ne me rejette pas au contraire . Quand je lui est parler que j'avias eu des relation avec des filles sa ne la pas choquer . Et puis tu c'est si tes parents t'aime il comprendrons que tu es heureus ainsi . Si je peu te donner un conseil parles en daboir a ta mere . Bisous a toi . @++++++++++++++++
Re: Lettre à tous les homophobes
Posté par cyril-lgbth le 20/08/2004 07:53:34
Une PMA (Procréation Médicalement Assistée) ne coute pas forcement cher... En general, c'est remboursé par la secu en fait.

Cyril
www.LGBTH.com
Re: Lettre à tous les homophobes
Posté par mylou le 20/08/2004 07:53:34
PAs mal l'article... Mais tu sais, ce n'est pas pasque tu est hommo que tu n'aura jms d'enfants.. Tu peux toujours faire une intervention.. bon, c vraiq ue ça coute cher... mais bon..

Fin, ça on s'enf out. ce qui compte c'est que tu sois guérie de ta mutilation, et qeu tu sois heureuse :) essaye de rassurer tes parents, et là tu auras une vie 100% normale ;)
Re: Lettre à tous les homophobes
Posté par cyril-lgbth le 20/08/2004 07:53:34
Je pense que tu te trompes "anonyme"...
On ne se mutile pas sans raison.
Ici, c'est un cas classique : Arriver a comprendre que la logique homophobe est une abomination est quelque chose de compliqué (c'est compliqué simplement parce qu'on nous enseigne depuis que l'on est tout petit que le comportement homophobe n'est pas révoltant...)
On a donc plutot tendance a se dire que l'homophobie est un comportement naturel/normal alors qu'evidement, ce n'est pas le cas, mais c'est plus facile de penser ca (c'est un peu comme le sexisme ou le racisme : il est difficile de dire que le sexisme et le racisme sont des comportements intolerable quand la plupart des individus d'une société le tolere).
C'est comme ca que la personne arrive a rejetter la faute (homophobie) sur elle meme... allant meme jusqu'a ce detester sois meme... Allant jusqu'a ce dire que c'est le fait d'etre homo qui lui pose probleme.

Donc, oui, une consultation chez un psychologue peut etre quelque chose de bénéfique pour cette personne, pour qu'elle comprenne que le probleme ne viens pas d'elle, mais seulement de quelque personnes psychologiquement instables (atteintes d'homophobie).
Malheureusement, ce qui est triste, c'est que par definition, l'homophobe refusera l'aide des autres... et restera homophobe jusqu'a ce qu'un declic se fasse en lui... en attendant, le taux de suicide est 4 a 7 fois plus elevé chez les homos que chez les autres a cause de cette homophobie latente de la société en generale, et d'une minuscule minorité d'homophobes en particuliers.

Cyril
LGBTH.com
Re: Lettre à tous les homophobes
Posté par cyril-lgbth le 20/08/2004 07:53:34
Juste un truc, la loi francaise n'interdit absolument pas aux "homo" de devenir parent et de fonder leur famille !!!
Simplement, la loi francaise est communautariste : le mariage et l'adoption sont exclusivement reservé aux personnes de la "communautée hétérosexuelle", rien de plus.
C'est choquant, c'est sur, mais c'est comme ca. (mais ca changera.. la France suivra forcement un jour les recommandations du parlement européen qui demande la fin de toutes ces loi communautariste qui engendre des discriminations)

Cyril
LGBTH.com
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (17)
Publié le 02 décembre 2003
Modifié le 02 décembre 2003
Lu 2 693 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143