FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Lettre du front 2

Peut on s'enfuir des souvenir ? Peut on oublier les personnes qu'on aime ? Peut on tout abandonner et laisser derrière nous ? Peut on être égoïste pour une fois et ne plus pensé a l'intérêt des autres ? Peut on être solitaire le temps ou on est entouré des gens qu'on aime ? Peut on faire semblant d'être fort ?


Tout ce temps j'étais derrière toi vu que je suis toujours là ou tu me vois pas, je te suis à jamais sans faire du bruit et sans que tu fais attention à ma présence, je me laisse emporter par le vent et voler au prés des étoiles.

Tout ce temps je faisais semblant d'être forte, je rayonne de bonheur quand je suis malheureuse, j'essaye de pardonner à quelqu'un qui ne mérite pas le pardon, je donne sans retour, je reste calme en plein désespoir, je souri quand j'ai envie de pleurer, je fais rire quand j'ai le cœur en morceaux, je me taire quand l'idéal serait de crier à tous mon angoisse, je console quand j'ai besoin d'être consoler soi-même, tous simplement je porte un masque pour ressembler aux autres.

Tout ce temps je me disais c'est juste une période de ma vie et toutes les choses vont changées, mais rien n'est changé, ton esprit tourne toujours au tours de moi et rend ma vie dure, froide et sans couleur, je ne compte plus les avions par la fenêtre car je suis convaincus que rien ne me va libérer de ta prison, ou je pars ton esprit est le toit de mon otage.

Tout ce temps, j'essaye de reconstruire ma vie de nouveau avec trop de désespoir, trop de tristesse et un peu de volonté, c'est tous se que vous m'avez laisser oui c'est trop peu pour redémarrer à zéro mais ne t'en fais pas, c'est vrais que je suis une personne trop sensible mais ma sensibilité n'a jamais été mon point faible, je puise ma force de mon petit cœur plein d'amour et qui peut loger tout le monde, il n'arrête jamais de battre, de donner vie à tous les gens que j'aime.

Tout ce temps je regarde passer les jours la vie en me disant je ne cherche pas l'amour je l'attends, mais le pire des cas c'est bien de courir derrière une chose et de savoir qu'elle n'est pas faite pour toi mais tu te console en disant peut être un jour elle sera mais le temps passe et ce jour n'arrivera jamais.

Tout ce temps, je ne saisse pas de me poser tant de question, pour quoi notre histoire est terminée comme ça ? Est ce que j'étais assez compréhensive ou bien égoïste ? Est ce que je me suis donnée a font ? Mais la question qui se répète tout le temps c'est bien est ce que j'ai aimé la bonne personne pour moi ? Bien que quand on aime on choisira ni le temps ni la personne qu'on va tomber amoureux d'elle.

Tout ce temps, j'ai espéré me cacher sous tes paupières pour que tu puisse me voir quand tu fais tes prières et de casser toutes ces lumières qui t'empêchent de me voir un peu plus claire.

Tout ce temps j'ai aimé te voir heureux, j'ai espéré ta réussite et j'ai prié pour que tu trouve le bonheur et la paix dont j'avais pas la chance de les vivre.

Tout ce temps, je te regardais parler avec les gens, tu me semblais si légé même transparent, je te regardais s'éloigner tous doucement et je faisais semblant de ne rien voir.

Tout ce temps, je rêvais de ton sourie, tes regards, ton odeurs, je te souhaite une bonne nuit chaque jours...


Vous savez, on dit que l'on se connait pas les moments importants de notre vie lors qu'ils se produisent, on se satisfait des idées, des choses, des personnes et on les prends pour acquises et habituellement ce n'est que lors que cette chose est sur le point de vous être enlevée que vous réalisez à quel point vous vous êtes trompés, que vous réalisez à quel point vous en avez vraiment besoin, à quel point vous l'aimez mais défois ça sera trop tard et tu regrattera ces moments à jamais.

Jamais un hiver ne m'apparus aussi froid, aussi long, tous se qui me reste quelques souvenirs de toi, trop de sentiments submergés, des lettres du front sans destinataire et dont elles vont me réchauffer le long de cet hiver...

Tous se qui me reste un esprit d'une fillette qui à l'air triste, solitaire, malheureuse mais qui cache à l'intérieur d'elle une jeune fille, forte, optimiste qui espère toujours de cette vie, elle ne perds jamais l'espoir et le plus importants qu'elle à appris beaucoup de ton amour, elle appris donner sans retour, elle appris le langage des yeux, le vol au prés des étoiles, elle appris pleurer avec chagrin et rire avec joie, elle à appris goutter la vie de tous ces cotés.


Écrire ce que l'on ressent, s'exprimer ce n'est pas facile et ça n'a jamais était, c'est ma deuxième lettre du front mais mes lettres contrairement au habituel non pas de destinataire et elles n'arriveront jamais ou je veux, peut être tu ne pourra jamais les lire ni savoir ma vérité et mes douleurs, il se pourrais qu'on se verra jamais, il se pourrais que je croiserai jamais un deuxième amour, on a toujours le choix d'être heureux ou bien malheureux et moi j'ai décidé d'être heureuse pour une fois...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (4)
Re: Lettre du front 2
Posté par vitae le 26/05/2011 01:41:54
Salut sol foufou,
La plupart de tes lignes ont eu l'effet d'un miroir, je m'y suis vu miroiter, en particulier dans le second paragraphe. Je ne peux mesurer l'amplitude de ton ressenti lorsque tuas écrits ces mots mais je peux le comprendre. J'espère que tu as réussi à être heureuse comme tu le dis à la fin de l'article et que ta prochaine lettre du front nous rapporte plein de bonnes nouvelles.
Re: Lettre du front 2
Posté par the end le 05/03/2011 17:23:08
tomber pui se relever vau mieux ke de ne jamais tomber,alors pense ke c une experience échouée ki t'apprendra ke la vie n'est pa tt a fai rose comme on nous le disai petit mai toutefois on pourrai bien la peindre comme on veu,l'amour c un sentiment ki a déruit trop de coeur mai ca ne vaut vraiment la peine de nager dans le desespoire et essayer d'oublier ce ki ne peut etre oublié ;en essayant d'enterrer t souvenirs tu te fais mal alors je te conseille de ne rien oublier,n'oubli pa cet homme,dis toi ke c une leçon et ke ca va etre le début de t nombreus échecs ke tu va les vaincre par ta force ne laisse pa l'angoisse te séduire pour un humain ki ne vaut rien ne laisse pa ta vie t'échapper a cause de ca,soi courageuse affronte la vie ca t'aidera a surmonté pa mal de défis,ne te fis jamais au hommes,ne fai pas trop confiance aux femmes,la vie est dangereuse elle nous trahit sans cesse mais ns devon ns relever et faire face au malheurs,l'amour des gens ns aidera surement a avancer mais je ne pense point kelle ns accompagnera le jour de notre mort,alor aie confiance en dieu ne te détruis pa de cette façon,chui certaine ke ce mec vit pleinement sa vie alr ke toi tu te sousestimes en pensant de cette maniere,stp lance un défis a cette vie et plonge toi dans le bonheur ki ne pourra jamais etre parfait mais ke tu pourra le construire dés ce moment petit a petit juska ce ke tu arrive a t fins...bonne chance la vie ne vaut pa grande chose travaille pr ta fin et tu sera heureuse ne laisse pa l'amour te détruire pa ce sentiments ne lui laisse pa la chance de briser ta vie!fai la paix ac ton coeur souris a la vie :)
Re: Lettre du front 2
Posté par carlos24 le 20/11/2010 12:30:53
Les séparations sont toujours difficiles, le mieux quand ça arrive c'est d'oublier complètement le prédécesseur et de passer à autre chose sinon on ne verra jamais son âme soeur quand il/elle passera à côté de lui/elle.
cà fait 3 ans qu'il est parti, et je me pose encore ces questions
Posté par morpho le 20/11/2010 11:11:21
je l'aimais tellement, et depuis qu'on s'est quitté, je ris je plaisante je ss la fille la plus drole du monde et rien ne m'atteind, rien ne me contrarie, je prends tout à la légère, je console les coeurs blessés, je dis que tout va passer, que les chagrins d'amour c'est normal, et qu'un jour ça passe, qu'un jour on oublie, qu'un jour on aimera quelqu'un d'autre, qu'on pleure assez pour ne plus pleurer après, mais tout ça c'est mon masque, je ne peux m'empècher de vouloir paraitre courageuse, forte et pas sensible, pourtant je ne peux aussi m'empècher de penser à lui et de pleurer quand je ss seule la nuit, chaque chanson ou film triste me fait rappeler notre histoire, je ne m'en sépare jamais des petits mots ou petits souvenirs qu'il m'avait donné par le passé, ils sont toujours dans mon sac. celà fait maintenant 2 ans et demi que tout est fini, et celà fait quelques 2 mois que je l'ai revu, que je le vois de temps en temps, il semble heureux, il semble ètre passer à autre chose, mais moi je m'accroche toujours c comme si je ne voulais pas l'oublier, comme si je voulais souffrir, d'une certaine façon je suis heureuse la souffrance est la seule preuve de sa réalité
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (4)
L'auteur : Soltana Benzitoune
29 ans, Alger (Algérie).
Publié le 16 novembre 2010
Modifié le 01 novembre 2010
Lu 1 925 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143