Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Libre de choisir

Une BD en forme de rappel sur le droit à l'avortement...


"Libre de choisir commence comme une chronique familiale et provinciale des années 50. L'histoire gravite autour de deux amies, Anna et Iza, de leurs copains d'école, de leurs familles respectives, et retrace les principales étapes de leurs années d'enfance et d'adolescence. Il flotte un parfum de bonheur simple et très moral – car la morale, dans ces années et ces milieux en pleine ascension sociale, est une chose qui compte. En 1968, Anna a quinze ans. Elle sort avec Julien, un étudiant un peu plus âgé qu'elle qui l'initie à la musique et à l'esprit communautaire du moment. Elle en est amoureuse, mais leur relation n'excède pas les limites du flirt adolescent. Mais un soir, au retour d'un concert, Julien la viole. Et Anna est enceinte. Terriblement traumatisée, la jeune fille veut se débarrasser du foetus. C'est le début du chemin de croix d'Anna. Elle va découvrir que dans cette France de la fin des années 60, avorter n'est pas seulement illégal : aux yeux de presque toute la société, c'est un crime odieux... " (Présentation Casterman)


C'est une expérience personnelle qui a amené Philippe Richelle à écrire le scénario de Libre choisir. Cette BD aborde un sujet sensible, celui du droit à l'avortement. Un droit toujours en péril, selon Gisèle Halimi (Président de Choisir la cause des femmes) qui préface cet album.


Philippe Richelle n'a pas souhaité traiter ce sujet sur le mode du documentaire mais sur celui de la fiction. Dans ce récit intimiste, il donne la parole à Anna, qui nous raconte sa jeunesse soudainement gâchée, sa peur et sa honte de dévoiler la vérité, l'incompréhension de son entourage. Richelle s'intéresse beaucoup aux liens familiaux, mais évoque aussi le mépris de toute une société envers les femmes qui souhaitent choisir de donner ou non la vie.


Philippe Richelle a situé son récit avant la dépénalisation de l'IVG. Au-delà de la situation personnelle de son personnage, Libre de choisir est également l'occasion pour l'auteur de "brosser le portrait d'une époque, marquée par une quête d'émancipation de la jeunesse et le conflit de générations qui en découle."


Le scénariste parvient à évoquer ce sujet délicat avec une certaine justesse, notamment par quelques ellipses qui jouent sur la suggestion. En revanche, les amateurs de BD resteront peut-être sur leur faim quant à la forme choisie. Le récit se déroule sous une forme chronologique classique. Le lecteur n'est jamais surpris par la succession des événements. L'ensemble manque parfois de rythme pour réellement captiver le lecteur.


Pierre Wachs assure la mise en image de cette histoire. Son graphisme se reconnaît immédiatement par sa très grande lisibilité et son encrage appuyé. Sa mise en page se focalise souvent sur les visages des personnages comme pour marquer leurs différentes expressions et attitudes. Un dessin qui ne cherche pas les effets, mais une évocation la plus juste possible de l'époque.


Titre : Libre de choisir
Auteurs : Wachs – Richelle
Editeur : Casterman
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (0)
L'auteur : Lorna Lorna
33 ans, Angers (France).
Publié le 05 octobre 2011
Modifié le 09 octobre 2011
Lu 3 194 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)

Commander sur Amazon.com
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲