Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Lolita de Nabokov

Depuis sa parution en 1955, Lolita est devenu un classique de la littérature, tout en suscitant le scandale à cause de sa parution dans l'Amérique puritaine des années 50.


" Lolita, lumière de ma vie, feu de mes reins. Mon péché, mon âme. Lo-lii-ta : le bout de la langue fait trois petits pas le long du palais pour taper, à trois reprises, contre les dents. Lo. Lii. Ta.
Le matin, elle était Lo, simplement Lo, avec son mètre quarante-six et son unique chaussette. Elle était Lola en pantalon. Elle était Dolly à l'école. Elle était Dolorès sur les pointillés. Mais dans mes bras, elle était toujours Lolita. "


C'est sur ces lignes que commence l'oeuvre de Nabokov. L'histoire raconte la déchéance d'Humbert Humbert un homme d'âge mûr, s'enflammant pour une jouvencelle, une "lolita" ; mot qui d'ailleurs devint un nom commun désignant une femme-enfant, suite à ce roman. En tombant éperdument amoureux de la fille de sa logeuse, de son vrai prénom Dolorès, H. H entraînera sa chute, et guide le lecteur dans sa descente aux enfers. Car le livre est présenté comme inspiré d'un fait réel : "Humbert Humbert" (non inventé) est mort en détention d'un infarctus du myocarde le 16 novembre 1952, quelques jours avant le début du procès. L'oeuvre de Nabokov reconstitue, à travers le témoignage (fictif) d'Humbert, sa tragique histoire. Et même si le titre de l'oeuvre désigne la victime, le personnage central est en faite H. H, son narrateur pitoyable, qui nous raconte avec un cynisme et une ironie du sort désespéré, sa propre déchéance vers la folie et le meurtre. Aveuglé par son amour pour Lolita, Humbert emporte ses lecteurs vers le bout de son voyage, les laissant amusés, effrayés, charmés.

Cette façon de conter l'histoire si poétiquement trouble car le sujet est à l'évidence grave et devrait choquer. Aucun passage du livre n'est indécent ou véritablement choquant, le vocabulaire n'est jamais cru...

Car paradoxalement, ce personnage pédophile, donc haïssable, a un côté attachant qui rend le lecteur perplexe, même horrifié par la pensée même de trouver ce criminel attachant. Alfred Appel, l'un des critiques les plus avisés de Nabokov, disait en 1997 à propos des étudiants avec qui il étudiait ce roman dans les années soixante : "Ils ne croyaient pas qu'il y avait des choses pareilles. Il me fallait sans cesse rappeler que Humbert était un criminel. Il y a encore dix ou douze ans, on ne parlait pas de pédophilie. Maintenant tout le monde ne parle que de cela. " (Chicago Times, 17 avril 1997)
Humbert laisse un sentiment étrange, l'impression d'avoir été trompé par le charme fantastique de cet homme ordinaire, devenu un criminel par amour.


Parlons de Lolita

Lolita, comme toutes les jeunes filles de douze ans, est espiègle, charmeuse et joue pendant un moment de ses charmes sur le pauvre Humbert. Le malheureux, aveuglé par un vague espoir d'un amour réciproque, se marie même avec la mère de Dolorès, pour pouvoir rester à ses côtés. La jeune nymphette ne perçoit pas tout de suite l'effet de son charme sur Humbert, elle s'amuse des situations, parfois cocasses, et séduit cet homme d'âge mûr avec qui elle entretient une complicité.
Ce sera lors de la mort de "la Grosse Haze" (Haze, son nom, c'est ainsi que Humbert surnomme la mère de Lolita), que les choses deviennent ambiguës. Humbert et Lolita, sillonnant l'Amérique, s'engagent petit à petit dans des jeux dangereux. Humbert glisse dans une folie douce, faite de paranoïa grandissante, de jalousie, et de chantages. Sans jamais le dire explicitement, le rôle du père et de l'amant devient de moins en moins perceptible, et Lolita en profitera. Le narrateur interpelle souvent le lecteur, le prenant à témoin, ironisant sur son sort, mais ne cesse de se discréditer, se trouvant minable et haïssable. Car à l'évidence il l'est, personnage abject et horrible, loin de moi de faire son apologie !

La situation racontée, je vous fais part de mon avis. J'ai découvert ce livre après avoir vu le chef d'oeuvre "Lolita" (tiré du livre) de Stanley Kubrick, datant 1962 avec Peter Sellers et Sue Lyon. Ayant vu aussi celui d'Adrian Lyne datant de 1997, peut être un peu trop "suggestif", avec les acteurs Jeremy Irons, Mélanie Griffith et Dominique Swain, je me suis décidé à lire ce livre. Croyez moi, malgré le sujet extrêmement sérieux, ce livre est magnifique, déconcertant de légèreté, Nabokov écrit subliment, bref c'est un chef d'oeuvre. Dire que ce livre a été jugé pornographique lors de sa parution ! Et encore maintenant, lorsque que vous dites à quelqu'un que vous avez adoré Lolita de Nabokov, on vous regarde comme si vous n'étiez qu'un pervers. Seulement, il n'y a même pas une seule trace d'érotisme dans ce livre, pas une seule !
Lolita reste donc avant tout l'historie d'Humbert Humbert, troublé et amoureux désespéré par la grâce d'une nymphette et non pas un livre dépourvu de toute morale et malsain comme beaucoup l'ont affirmé lors de sa parution...

Voilà... Que dire d'autre, à part de vous empresser de lire ce chef d'oeuvre !
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (5)
Re: Lolita de Nabokov
Posté par verte le 20/08/2004 07:55:16
Sans vouloir jouer les trouble-fête, j'ai absolument détesté Lolita de Nabokov. Ce personnage de fillette, Lolita, sonnait absolument faux, elle n'est pas naturelle, pas réaliste. Je n'y ai pas cru une seconde. En effet, l'histoire n'est pas crédible : comment une jeune fille de 12 ans se laisserait-elle trimbaler presque un an à travers l'Amérique, violée régulièrement, sans chercher des nouvelles de sa mère ? Car elle ne sait pas que Haze est morte, qu'Humbert l'a tuée...

D'autre part la volonté de "poétiser" des actes aussi affreux, je l'ai trouvée putride. Vraiment, j'avais envie de gerber, et vouloir faire du beau avec la pédophilie, je trouve que c'est en un sens la cautionner. Bien sûr Humbert est haïssable, mais c'est plus que ça. L'auteur, derrière, pointe le bout de son nez., et c'est lui, pas Humbert, qui "justifie", qui "banalise", pour rendre le récit plausible.

Bref un livre à lire pour dire de l'avoir lu, pour ne pas juger sans connaître quoi...
Ou alors il faut vraiment aimer l'infâme, et s'y complaire.

VeRte
Re: Lolita de Nabokov
Posté par loo le 20/08/2004 07:55:16
Salut Morgane,
sur ce point je suis daccord avec toi, ce mec ets un pédophile et un pourri, ya pas de doute! Mais l'auteur arrive à nous inspirer des sentiments de pitié envers ce pervers, et c'est troublant !

Par contre, dire que Nabokov devrai aller en asile psy, je suis pas daccord, on na qu'a mettre Baudelaire aussi tant quon y est...
Ca ne veut pas dire qu'il se reconnait ou qu'il éprouve un attachement envers son héros, c'est plus un exercice de style, et c'est réussi.

C'est pour ca que ce livre horrifie le lecteur, qui se surprend à ne pas hair le personnage (il ne l'adore pa non plus).
Re: Lolita de Nabokov
Posté par la fille du sud le 20/08/2004 07:55:16
Dsl je ne suis pas du même avis et je suis pas u tout catholique ! Le mec qui a écris ca doit être aussi pervers que son histoire, j'i vu des extrés du flim et je pense que c'est montré le pédophile d'une image trop gentil ! Alors qu'il fait subir à des gamins des choses violentes, atroces ! Je trouve et j'espère que le mec qui a fé ce roman se vera mettr en HP
Re: Lolita de Nabokov
Posté par magamila le 20/08/2004 07:55:16
ce chef d'oeuvre m'a vraiment troublé!
on rentre dans le personnage,on l'excuse,et pourtant..."il mérite le cacho"(cf.Elise)
l'auteur a un tel talent qu'il nous fait aimer le plus abjecte des homme!
ce roman m'a fait réfléchir sur le fait qu'un homme peut nous faire aimer même les pire choses,il faut donc garder un esprit critique lorsqu'onlit de peur d'étre influencé!
un trés bon article!
Re: Lolita de Nabokov
Posté par www.technibourse.fr.st le 20/08/2004 07:55:16
Et moi qui hésitait à l'acheter.... j'y vais tout de suite!!
Je vais ptet acheter le film aussi
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (5)
Publié le 21 mars 2004
Modifié le 21 mars 2004
Lu 2 598 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)

Commander sur Amazon.com
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲