FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Londres, un an après

Il y a un peu moins d'un an, Usain Bolt remportait trois nouvelles médailles d'or olympiques sur 100, 200 et 4x100m sur la piste du Stade Olympique de Londres. Il la retrouvera ce soir sur la ligne droite, son épreuve favorite. Côté Français seront également présents Christophe Lemaître et Jimmy Vicaut.


Londres n'a pas encore vécu toutes les sentiments dans cette semaine remplie d'émotion. Lundi soir, la capitale Britannique apprenait que Kate Middleton avait mis au monde le Prince Héritier au trône. Une fête qui dura au moins jusqu'au bout de la nuit s'en suivit. Le lendemain, le coeur des Londonniens fut encore mis à l'épreuve avec la première sortie du jeune Prince de Cambridge dans les brs de qa mère et de son père, le Prince William mais c'en était pas finit dans cette semaine riche.
Ce soir et demain, Londres va encore vibrer. Plus à cause de la naissance d'un enfant déjà star mais d'un autre grand enfant également, mais qui celui-ci se fait connaître par ses jambes et sa vitesse supersonique. Son nom est connu partout dans le Monde, Usain Bolt. Lui qui a vécu tant de bons moments ici, sur la piste du Stade Olympique Londres. Ici même, il avait dit après son titre sur le demi-tour de piste, qui suivait une première victoire sur 100m, qu'"il voulait devenir une Légende" et que les Jeux Olympiques de Londres "lui avaient permi de devenir une Legende de l'Histoire du sport".
C'était donc avec un sourire non dissimulé qu'Usain Bolt fit son entrée dans la salle de son hôtel, ou plutôt Palace, situé à deux pas du Tower Bridge, ou allait se tenir sa conférence de presse d'avant meeting. Un sourire qui disparut de son visage après que la première question ait été posée, non pas sur ses souvenirs Londonniens ou sur le thème sportif car c'est bien de dopage qu'on ouvrit les hostilités. Mais loin de s'énerver des allusions à peine cachées de l'annonce du dopage de Tyson Gay et d'Asafa Powell, il répondit avec un calme détonnant de maturité "j'aime mon sport et entendre des choses pareilles, ce n'est pas facile. Tyson, je le respectais beaucoup pour ses performances donc oui, je suis déçu de voir aujourd'hui qu'il prenait des produits interdits. Quant à Asafa, c'est un homme que je connais bien. Il est Jamaïcain. Je pensais le connaître. Il faudrait qu'on se parle pour qu'il m'explique comment ça a pu se passer".
Puis forcément, on arrivait rapidement sur son cas personnel et là, le visage se fit plus grave "je ne pourrais jamais empêcher les gens de parler et je peux le comprendre. Ils apprennent que les gens qu'ils admiraient ne respectaient pas les règles. Mais, comme je l'ai toujours dit, je suis un athlète propre. Tous mes trophés, toutes mes médailles, je les ai gagnés en travaillant très dur. J'ai des qualitès qui me permettent d'être au dessus des autres, c'est comme ça. Regardez mes résultats chez les jeunes et vous verrez que j'étais déjà le meilleur. Le matin, je prends un jus de fruit et des vitamines, comme beaucoup de monde. Je ne triche pas".
Mais ce qui nous intéresse vraiment, c'est ce Meeting de Londres comptant pour la Ligue de Diamant, à seulement deux semaines des Mondiaux de Moscou. Ce soir, au alentours de vingt-trois heures à Paris, Usain Bolt gagnera le 100m car sans Nesta Carter, Justin Gatlin et Tyson Gay, pas grand monde semble capable de le battre. Mais la victoire ne suffirait pas au Jamaïcain qui espérere améliorer son meilleur temps de la saison sur la ligne droite qui est pour l'instant de 9"94, fait à Rome mais battu d'un centième par Gatlin. Son objectif, faire comme il y a trois semaines du côté du Stade de France sur 200m où il avait pris la meilleure performance de l'année aux dépens de Justin Gatlin, c'est à dire enlever le meilleur temps de la saison qui appartient à Nesta Carter en 9"86 depuis l'annonce du dopage de Tyson Gay.


Bolt veut juste "des bonnes sensations"

Usain Bolt affirme que ce n'est pas ça qu'il est venu chercher "a Paris, je fais 19"71, je prends le meilleur temps de la saison mais je n'étais pas content de ma course parce qu'il y avait plein d'imperfections dans ma course. Ce soir, je me fous du temps mais je serais satisfait si je vois que je m'améliore techniquement parce que les jambes, c'est à Moscou qu'il faudra les avoir".
Christophe Lemaitre et Jimmy Vicaut seront également de la partie mais leurs objectifs ne seront pas les mêmes. Christophe Lemaitre sera le seul à doubler le 100 et le 200m. Sachant que le 200m (21h49, heure française) se déroule une heure avant le 100m (22h52, heure française), on peut penser que l'Aixois privilégiera le 200m "Christophe m'a dit rapidement qu'il voulait faire les deux, avant même que l'on connaisse le programme du meeting. Il n'y a qu'une heure entre le 100 et le 200m, c'est comme ça mais je trouve ça bête de faire un meeting sur deux jours et de faire les deux sprints à une heure d'intervalle. Christophe ne sera pas à 100% pour le 100m donc on ne pourra pas vraiment travailler sur sa performance" regrettait son entraîneur, Pierre Carraz qui fera le déplacement aux côtés de son élève.
Christophe Lemaitre, lui, s'en contente "c'est moi qui voulais faire les deux courses pour ne pas faire l'erreur de l'année dernière. Je pensais avoir plus de chances de réussir sur le 200 donc j'avais délaissé le 100 pendant les dernières semaines et je n'avais fait que sixième. Je pense que faire du 100 m'aide sur le 200. Ça m'aide pour avoir mon retour canon de la ligne droite. Alors, c'est sûr, j'aurais préféré avoir plus de temps mais peut-être que le 200 va me libérer et que je serais relâché pour le 100". Sur les deux courses, ses objectifs sont simples "on s'est dit avec Pierre que ce serait bien de faire moins de 20" sur le 200 et moins de 10" sur 100".
Jimmy Vicaut n'aura pas Guy Ontanon avec lui. Ça en dit long de l'ambition que tient le Champion de France en vue de cette sortie Londonienne qui ne sera en lice que sur le 200m où il avait donné de bonnes espérances il y a trois semaines à Saint-Denis en bouclant le demi-tour de piste en 20"30 "on a pris le choix ensemble avec Guy. C'est ma dernière sortie avant les Championnats du Monde dans deux semaines. Je me suis récemment rassuré sur 100m lors des Championnats de France (il avait réalisé deux fois 9"95 en demi-finale et en finale) et lors du Meeting Herculis au Stade Louis II (troisième en 9"98). Au départ, je pensais que le 200 était trop long pour moi mais le temps que j'ai fait a Paris m'a agréablement surpris. Je me rends compte que travailler le 200m peut me permettre de gagner de l'endurance pour le 100 qui peut me faire gagner quelques centièmes pour le 100. J'ai pas vraiment d'objectif concernant le temps mais j'essaierai de me rapprocher le plus possible des vingt secondes"...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (0)
L'auteur : Fruitier Manu
21 ans, Paris (France).
Publié le 13 août 2013
Modifié le 10 août 2013
Lu 581 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143