FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Lorsque le rêve fait mourir la réalité

Je me réfugie dans les livres parce que le monde réel me fait peur... Mais quel est le danger ?


J'ai envie de me réfugier dans mon monde. Un monde remplis de sagesse. Tout le monde est gentil, nous savons visiter le couloir de la mort...
Dans ce monde, tous les écrivains sont des rois. Les personnes qui disent le moindre gros mots sont envoyés en prison...
Mais est-ce la réalité ? Non bien sur mais le plus ennuyeux, c'est que cette idée est une pensée égoïste et je ne partage pas mes idées.
Pourquoi ai-je temps le besoin d'écrire ? Parce que par l'écriture, nous pouvons nous imaginer un monde nouveau. Un monde nouveau partagé grâce à ce simple support de papier, le livre !
Les bons lecteurs vous le diront sûrement: rien ne vaux un bon livre pour s'échapper dans un autre monde...
A ce propos, imaginez un instants que votre vie a été écrite il y a des millénaire par une personne qui imagine des univers nouveaux. Il est vrai que rien que pour cela, la lecture de ce livre va prendre une cinquantaine d'année alors qu'il a fallut le double voir le triple du temps pour l'écrire...
Vous voyez la magie d'un livre... Il ne s'éteindra jamais si nous prenons le temps de prendre conscience du fait qu'un être humain a pris le temps d'écrire se que l'on lit et y a pris du plaisir pour nous préparer cette nouvelle aventure...

Pour moi, le livre est une drogue douce: si on y prends goût, on ne veux pas le quitter et on passe des heures de bonheur avec les autres....

Le serveur mySQL "master" est injoignable, aucune mise à jour, insertion ou suppression ne peut se faire.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (8)
Re: Lorsque le rêve fait mourir la réalité
Posté par labellle le 20/08/2004 07:50:58
Et encore une droguée du livre: moi. J'aime tellement ca ke j'en ai écrit un moi-même. En ce moment, il est chez Gallimard et je vais bientot savoir si il sera édité chez eux ou non. Si vous voulez en savoir +, contactez moi. Et continuer à lire, construisez votre monde et soyez heureux!!!
Re: Lorsque le rêve fait mourir la réalité
Posté par elodelu le 20/08/2004 07:50:58
lire est un magnifique échapatoire qui te permert:
1) te dévader de ce monde de bruttes quelques heures
2) de devenir bon en orthographe sans effort, puisque se sont tes yeux qui s'habituent a la bonne orthographe.
3) jouer les intellos en papier macher, en repetant des phrases lues dans des livres
4) te tapper des trips dans ta tete en te prenant pour le heros du livre que tu viens de lire
comme dit dany boon: echappe toi, publique, il faut lire!
Re: Lorsque le rêve fait mourir la réalité
Posté par princess kkwet le 20/08/2004 07:50:58
moi aussi chui une droguée des livres, combien de nuits blanches j'ai passé à lire sans pouvoir m'arrêter...c'est affreux. Lorsque l'on tombe dedans (moi chui tombée toute petite dans ce "piège" ) plus rien n'a de goût après (en tout cas la télé, cela va sans dire ) tout nous paraît fade...
Re: Lorsque le rêve fait mourir la réalité
Posté par magamila le 20/08/2004 07:50:58
je suis comme toi,une droguée des livres,une junky qui en redemande toujours plus.....et j'aime ça!
Re: Lorsque le rêve fait mourir la réalité
Posté par nightwalker le 20/08/2004 07:50:58
Merci la filledesturne pour le nom de l'auteur, je n'ai vu que le film et je ne savais pas qu'il y avait un livre. Et saches que tu as bien de la chance d'avoir une personne qui te comprenne.

Je pense bien que ça peut être dangereux, il y a beaucoup de points communs avec les drogues. Quand on se retrouve totallement immergé dans l'histoire c'est un peu une forme de trip ; il est presque impossible d'arrêter un lecteur quand il est dans sa bulle et si on y arrive i faut s'attendre à se faire mordre.
Juste pour la petite histoire, il m'est déjà arrivé de faire une sorte d'overdose. Après avoir emprunté l'intégrale du Seigneur des Anneaux, je n'ai pas pu m'empêcher de passer un week-end entier à lire. En deux jours j'ai avalé les 1100 pages du livre. Quand mes parents m'appellaient pour manger je me disais "ok, je finis ma page et j'arrive", puis je replongeais pour en lire dix. Le dimanche j'y ai passé six heures non-stop, en l'emportant pour aller aux toilettes, en ne décrochant pas une seule seconde. À 20h je n'avais toujours pas mangé quand je l'ai fini. Je l'ai refermé, je me suis levé et j'ai vu des étoiles. Quand j'ai rouvert les yeux j'étais allongé par terre avec un migraine, mal à l'arrière du crâne et au coccyx. Chute de tension : j'avais passé trop de temps assis et en me levant trop brusquement je suis tombé dans les pommes...
On devrait marquer sur les livres : "L'abus de lecture nuit à la santé"
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (8)
Publié le 28 juin 2003
Modifié le 28 juin 2003
Lu 956 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143