FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Lost Highway

Avec Mulholland Drive, Lynch fait désormais partie des réalisateurs les plus talentueux de notre temps. Mais avant son dernier chef d'oeuvre, le maître s'est essayé à plusieurs reprises à filmer l'inconscient de l'être humain. Retour sur un film novateur et surprenant, qui a changé ma vision du cinéma.


L'histoire est celle de Fred Madison, saxophoniste dans un club branché de Los Angeles, qui doute de l'amour de sa femme envers lui. En effet, sa femme, Renee, semble de plus en plus distante depuis un certain temps. Lors d'une pause durant un de ses concert où sa femme ne s'est pas rendue, Fred décide de l'appeler, mais Renée ne répond pas. Fred repose ses soupçons sur un ami de Renée avec qui il l'avait vu plusieurs fois. Fred descend de plus en plus dans la démence et tue sans s'en rendre compte Renee...

Une histoire à priori banale, avec comme seule originalité l'insertion de la schizophrénie paranoïaque. Mais Lynch va bien plus loin que ça, nous laissant voyager entre incompréhension et passion à travers deux intrigues "différentes". Différentes n'est peut-être pas le meilleur mot à employer, mais avouez (pour ceux qui l'ont vu) que ce film est difficile à décrire ! Cependant, je vais essayer d'être assez clair en parlant de ce film, tout en essayant de le rendre accessible même pour ceux qui n'ont pas eu la chance de visionner ce "petit" chef d'oeuvre...

Comme il fera plus tard avec Mulholland Drive, Lynch expose au spectateur une incroyable palette de sentiments ! On navigue entre la peur, l'incompréhension, l'amour... Bref, avec Lynch, on navigue en terrain connu depuis Blue Velvet. Mais alors, où se situe l'originalité de ce film ? C'est simple. Je parlais plus haut de la schizophrénie paranoïaque dont souffrait le personnage principal, eh bien Lynch place son film directement à travers l'esprit du personnage ! Ce film dont on percevoit à peine le fil conducteur, où deux intrigues se mèlent, où l'on retrouvent les mêmes personnages sous différents noms, où l'horreur et la peur prennent place sous nos yeux... Et bien tout deviens plus clair ! Ce film est le témoignage d'un schizophrène. Ou plutôt d'un schizophrène paranoïaque homicide. On nage (ou on coule, ça dépend certain...) en plein délire Lynchéen...




Bien sûr, ce film est réservé à un public averti, car il faut avouer qu'il est assez malsain, et puis tout le monde n'aime pas Lynch ! Mais je le conseille toute fois à tout le monde, ne serait-ce que pour aborder un nouvel aspect du cinéma (avec Mulholland Drive, d'accord !!!).

L'édition DVD du film est disponible chez TF1 vidéo et il faut avouer que cette édition est baclée. L'image est correcte, mais le son n'est disponible qu'en 2. 0 ! Une honte quand on sait que Lynch veille particulièrement à la musique et au son de ses films. En parlant du son, je conseille vivement la BO du film, regorgeant de musiques d'ambiance et également de quelques titres rock et métal de très bonne facture (Lou Reed, Smashing Pumpkins, David Bowie, Rammstein, Nine Inch Nails, Marilyn Manson...).
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (3)
Re: Lost Highway
Posté par entre_mes_dunes le 15/09/2004 09:22:03
Ouh la! Bemol! Ta premiere expression est fausse: "Avec Mulholland Drive, Lynch fait désormais partie des réalisateurs les plus talentueux de notre temps.". Mulholland Drive est justement, son film le plus mediocre (meme s'il reste de tres bonne qualite). Et heureusement qu'il n'a pas attendu Mulholland Drive pour entrer dans dans le monde des realisateurs talentueux...

Des Elephant Man, en 1981, il s'ouvre une porte dans le monde de la notoriete. Un univers particulier, une recherche intellectuelle du spectateur, un besoin de destabiliser... Il ne fera qu'appuyer sa marque de fabrique avec Blue Velvet, Lost Highway, Une histoire vraie, ...

Le probleme de Mulholland Drive est que, par rapport aux precedents films de David Lynch, il est beaucoup plus accessible. On en trouve la clé tres vite...

Mais bon, David Lynch reste tout de meme un maitre realisateur, qui a son style personnel et qui ne sera jamais egalé...
Re: Lost Highway
Posté par mc gee le 20/08/2004 07:53:51
Pour moi Lost Highway est un chef d'oeuvre en puissance.
Lynch sais parfaitement joué avec l'histoire qu'il met en place et il s'amuse a detruire tout ce qu'il a construit dans son intrigue.
L'article par contre me semble un peu incomplet dans le sens où tu ne parle pas de la manipulation de la part du personnage et de tout ce qui en découle. Je trouve que c'est assez facile de cacher ca derriere un caractere schizo du personnage principale.
Je ne sais pas si l'a deja lu mais si ce n'est pas le cas, essaye de te procurer le numero spécial Lynch des Inrockuptibles, dedans il ya plein d'article d'enfer et surtout une explication de Lost Highway qu'il ne faut pas rater tellement elle est complete et interressante

Neanmoins, merci de faire connaitre ce génie qui est, a mon gout, pas assez connu du grand public.
Re: Lost Highway
Posté par cypher22 le 20/08/2004 07:53:51
j'ai pas trop accroché à ce film, les pistes sont trop embrouillées et j'ai un peu laché l'affaire... par conre, j'ai adoré mulholland drive, génial !
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (3)
Publié le 18 septembre 2003
Modifié le 18 septembre 2003
Lu 2 533 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)

Commander sur Amazon.com
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143