Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Lynda Lemay

Salut les hommes, salut les femmes, Et salut la marmaille, salut les retraités, Et si y'a des anges qui planent salut les regrettés, salut les pères, salut les moines, salut les mères et les enfants,...


Allez depuis le temps que je le repousse au lendemain (je sais : on ne se sait jamais s'il y en aura un ! ^^), et pis je m'avais promis, et bien sûr je tiens toujours mes promesses... Donc voici le fameux article très attendu qui a pour sujet LA QUEBECOISE AUX 2 Y.





Lynda Lemay
(Applaudissements de tous)

Cette extraordinaire femme, née à Portneuf, au Québec en 1966, écrit sa première chanson, intitulée "Papa, es-tu là ?" a seulement 9 ans !
Depuis, près de 1000 ont suivi, toutes aussi bien les unes que les autres !
Ses chansons peuvent entrainer de nombreux rires ou faire verser la larme !
Elles sont si différentes, si "supers" (petit mot banal pour décrire leur qualité, pfiou moi je ne m'appelle pas Lynda !)
Elle s'inspire de l'actualité et le retranscrit si merveilleusement que l'on ne peut que tomber sous le charme...
Mme Lemay traite de sujets graves comme dans les chansons "les 2 hommes", "Maudite prière", "Va rejoindre ta femme", "La place au sous-sol", "les souliers verts" et bien d'autres mais aussi nous fait bien rigoler avec "Chéri, tu ronfles", "Les maudits français", "Crétin", "J'aime la pêche", "J'veux pas d'chien", "La cassette vidéo", "Gros colons", "J'veux pas d'visite", et la liste est encore longue...
Elle chante remarquablement bien ou du moins comme j'aime, ce qu'elle écrit remarquablement bien ou du moins comme j'aime ! Lol
Je vous laisse imaginer ma joie quand j'ai découvert tout l'ampleur de son talent sur scène à Montluçon !
Quelle femme ! Quelle artiste ! Quelle mère !
Très joyeuse, qui n'a pas pris la grosse tête, qui arrive à faire le grand écart (le temps que les techniciens résolvent des ptits problèmes !) Lynda Lemay mérite d'être connue de tous ! Vous m'entendez !

Alors qu'est ce que vous attendez ?


"Je suis grande", une de ses chansons que j'aime

J'ai envie d'fumer des américaines
Et de me rouler des jamaïcaines
J'ai envie de boire jusqu'à vaciller
Jusqu'à ne plus voir qui va m'déshabiller

Et puis j'ai envie d'partir en bateau
Avec des bandits vêtus en matelots
J'ai envie de rire, rire jusqu'à souffrir
J'ai envie de ça, mais je n'ose pas
Car moi

Je suis grande, je suis raisonnable
Je donne l'exemple, je suis responsable
Je n'teins pas mes cheveux
J'ai pas de béquilles
J'ai l'respect des vieux
Et de la famille

Je vais à l'église
Je suis ménagère
J'suis toujours bien mise
Et jamais vulgaire
J'n'ai pas eu de crise à l'adolescence
Faut qu'on m'intronise, qu'on me donne un sens

J'ai envie de trouver au fond de mon ventre
Une passion cachée, sauvage et brûlante
J'ai envie d'courir toute nue sur une plage
Imiter l'soupir d'un grand coquillage

Et puis j'ai envie, envie de danser
Pour n'importe qui et me faire payer
J'ai envie de vivre, plutôt, de survivre
J'ai envie de ça, mais je n'ose pas
Car moi

Je suis grande, je suis raisonnable
Je donne l'exemple, je suis responsable
Je n'fais pas d'bêtises, je n'ai pas cette chance
Faut qu'on m'intronise, qu'on me donne un sens

Si elle ressemble à ça
La vie après la vie
J'envie ceux qui n'vont pas au paradis
Moi j'ai gagné mon ciel
Comme disent les fidèles
Qui ne s'offrent un péché
Que lorsqu'il est véniel

J'ai envie d'crever ma bulle de cristal
Et d'laisser rentrer quelques langues sales
J'ai envie d'baisser mes bras de femme forte
Envie d'accepter qu'la vague m'emporte
J'ai envie d'troquer mes bonnes manières
Contre un peu d'plaisir et un peu d'poussière
J'ai envie de jouir, jouir jusqu'à mourir
J'ai envie de toi

Mais je n'ose pas, car moi

Bravo !
Je suis grande, je suis raisonnable
Honnête et patiente, bonne et charitable
J'ai la tête froide, je m'oublie pour d'autres
Mais c't'un cœur malade qui bat dans mes côtes

Je me sens petite, je me sens fragile
Et j'ai l'eau bénite qui me monte aux cils
Quand j'te vois partir
Parce que j't'ai chassé
Comme pour me punir
De te désirer


Voilà ! Alors convaincu ? !
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (6)
Re: Lynda Lemay
Posté par scindza le 18/03/2007 10:16:21
rufine >>> J'aime bien ces deux chansons mais ce ne sont pas mes préférés pour autant!

"de tes rêves à mes rêves", "Un paradis quelque part" etc quels délices!
Re: Lynda Lemay
Posté par rufine le 27/02/2007 12:16:20
j'adore ses chansons,je trouve qu'elle écrit "super" bien ;-)
voici les paroles de mes 2 chansons préférées:

Ceux que l'on met au monde:

Ceux que l'on met au monde
ne nous appartiennent pas
c'est ce que l'on nous montre
et c'est ce que l'on croit
ils ont une vie à vivre
on n'peut pas dessiner
les chemins qu'ils vont suivre
ils devront décider
c'est une belle histoire
que cette indépendance
une fois passés les boires
et la petite enfance
qu'il ne faille rien nouer
qu'on ne puisse pas défaire
que des nœuds pas serrés
des boucles, si l'on préfère
ceux que l'on aide à naître
ne nous appartiennent pas
ils sont ce qu'ils veulent être
qu'on en soit fière ou pas
c'est ce que l'on nous dit
c'est ce qui est écrit
la bonne philosophie
la grande psychologie
et voila que tu nais
et que t'es pas normal
t'es dodu, t'es parfait
le problème est mental
et voilà que c'est pas vrai
que tu vas faire ton chemin
car t'arrêteras jamais
de n'être qu'un gamin
tu fais tes premiers pas
on se laisse émouvoir
mais les pas que tu feras
ne te mèneront nulle part
qui es-tu si t'es pas
un adulte en devenir
si c'est ma jupe à moi
pour toujours qui t'attire
c'est pas c'qu'on m'avait dit
j'étais pas préparée
t'es a moi pour la vie
le bon dieu c'est trompé
et y a le diable qui rit
dans sa barbe de feu
et puis qui me punit
d'l'avoir prié un peu
pour que tu m'appartiennes
à la vie, à la mort
il t'a changé en teigne
il t'a jeté un sort
t'es mon enfant d'amour
t'es mon enfant spécial
un enfant pour toujours
un cadeau des étoiles
un enfant à jamais
un enfant anormal
c'est ce que j'éspèrais
alors pourquoi j'ai mal
j'aurais pas réussi
a me détacher de toi
le destin est gentil
tu n'e t'en iras pas
t'auras pas dix huit ans
de la même façon
que ceux que le temps rend
plus hommes que garçons
t'auras besoin de moi
mon éternel enfant
qui ne t'en iras pas
vivre appartement
ta jeunesse me suivra
jusque dans ma vieillesse
ton docteur a dit ça
c'était comme une promesse
moi qui avais tellement peur
de te voir m'échapper
voilà que ton petit cœur
me jure fidélité
toute ma vie durant
j'conserverai mes droit
mes tâches de maman
et tu m'appartiendras
ceux que l'on met au monde
ne nous appartiennent pas
c'est ce que l'on nous montre
et c'est ce que l'on croit
c'est une belle histoire
que cette histoire là
mais voilà que surprise
mon enfant m'appartient
tu te fous de ce que disent
les auteurs des bouquins
t'arrives et tu m'adores
et tu me fais confiance
de tout ton petit corps
de toute ta différence
j'serai pas là de passage
comme les autres parents
qui font dans le mariage
le duil de leur enfant
j'aurais le privilège
de te border chaque soir
et certains jours de neige
de te mettre ton foulard
à l'âge où d'autres n'ont
que cette visite rare
qui vient et qui repart
par soirs de réveillon
tu seras le baton
de ma vieillesse précoce
en même temps que le boulet
qui drainera mes forces
tu ne connais que moi
et ton ami pierrot
que je te décrit tout bas
quand tu vas faire dodo
et tu prends pour acquis
que je serais toujours là
pour t'apprendre cette vie
que tu n'apprendras pas
car ta vie s'est figée
mais la mienne passera
j'me surprends à souhaiter
que tu trépasse avant moi
on ne peut pas t'admirer
autant que je t'admire
moi qui ai la fièrté
de te voir m'appartenir
j'voudrais pas qu'on t'insulte
et qu'on s'adresse a toi
comme à un pauvre adulte
parce qu'on t'connaîtrait pas
si le diable s'arrange
pour que tu me survives
que dieu me change en ange
que je puisse te suivre
ceux que l'on met au monde
ne nous appartiennent pas
à moins de mettre au monde
un enfant comme toi
c'est une belle histoire
que celle qui est la notre
pourtant je donnerais ma vie
pour que tu sois comme les autres

et

"les canards"


Il y avait des canards
Un gros et plein de petits
C'était si beau à voir l'après midi
Le lac comme un miroir
Leur glissait sous les plumes
Il y avait des canards
Ce jour là, je présume

On les a tant guettés
Penchés sur notre rive
Un pied sec, un mouillé,
On essayait d'les suivre
Cinq heures d'l'après midi
Sans faute ils arrivaient
Le gros et les petits
Qui le talonnaient

Il y avait des canards
Enfin, j'les ai pas vu
Mais ce jour la j'vous jure
Qu'ils sont venus
Ils ont du s'pavaner
Ils ont du faire les beaux
Filer entre le quai
Et le bateau

C'était un beau samedi
L'chalet était bondé
Quand cinq heures d'l'après midi a sonné
Le temps d'allumer l'four
Destiné aux pizzas
Le temps j'vous assure
Aussi court que ça

Cinq heures était passé
D'à peine quelques secondes
Ca semblait bien s'passer pour tout mon monde
J'ai pas vu les canards
Ni le gros, ni les petits
Flotter sur le miroir
Que me cachaient mes amis

Je n'ai vu qu'un manteau
Qui flottait comme une algue
Un p'tit manteau bleu pâle sur les vagues
Sûrement que les canards
Ont mérité la chance
De lui dire au revoir
En lui offrant une danse

Il y avait des canards
Un gros et pleins d'petits
Si c'tait pas d'ces canards là, je vous l'dit
On pourrait boire tranquiles
L'apéro sur le quai
Et encore voir Mathilde s'amuser

Oui ce sont les canards
Qui me l'ont enlevés
Avec leur grosse famille
Et moi j'n'avais qu'une fille
Et moi je n'ai rien fais
A part ne pas la voir
Et sortir du chalet
... trop tard

j'aime bien ces 2 chanson même si la 2éme est triste
Re: Lynda Lemay
Posté par scindza le 16/12/2006 09:51:07
karica >>>

Oui cette femme est extraordinaire !

Qu'est ce que je suis en train d'écouter? allez bye vous avez deviné...
Re: Lynda Lemay
Posté par karica le 15/12/2006 13:31:14
Eh bien en lisant ton article j'aurais pas spécialement eu envie d'écouter du Lynda Lemay mais je l'adore déja donc ca va ;)

Je trouve ses textes tellement riche, tellement beau, vrai, etc

Sinon son premier mariage était il me semble avec Patric Huard, un humoriste québécois, et son premier enfant de lui. Et son deuxieme je pense que c'est un anglophone, mais je sais pas d'ou il vient, ni son nom, bref, je suis pas sure mais il me semble que c'est ce que j'ai vu l'autre jour en reportage, voila ;)
Re: Lynda Lemay
Posté par scindza le 15/12/2006 13:04:25
prolodbaz >>>

Voilà je te file les paroles de "gros colons":

ça mange du BBQ
avec leurs doigts pleins de 10-30
ça trippe sur tout c'qui a des roues
ou une poitrine proéminente

c'pas difficile de les remarquer
ça s'promène toujours en pontiac
les vitres teintées ,le cul jacké
pis l'petit néon autour d'la plaque

ça aime les voyages de chasse
la pèche à ' grosse,les courses de chars
pis ç'a un faible pour c'qui s'déplace
sur des talons d'trios pouces un quart

ça soigne leurs fréquents petits creux
à l'aide de n'importe quel gateau
qui a d'la confiture au milieu
pis qui baigne dans l'sirop d'poteau

les colons....GROS COLONS....

ç'a des exterieurs de grosses brutes
mais ça pleurniche comme des bébés
en écoutant un combat d'lutte
où leur idole s'fait tabasser

ça achète le Photo police
ça aime le sang,ça aime le cul
pis c'est fervent des films 3X
du genre une fille et six gars dessus

c'pas parce que ça boit au volant
et qu'ça jette leurs cannettes par la fenêtre
que ça fait d'eux des inconscients
qui ont pas d'respect pour la planète

faudrais pas croire que les colons
ça rentre pas dans les églises
j'en ai vu un rentrer d'aplomb
il avait perdu la maitrise

de sa belle pontiac adorée
qu'y venait tout juste de modifier
vous direz pas que c'était pas pieux
d'être allé l'offrir au bon dieux

le colon...GROS COLONS...

ç'a des écarts de politesse
pis ça s'tanne pas d'manger des beans
ç'a toujours un bout d'caque de fesse
qui veut leur dépasser du jeans

c'est les derniers de leur espèce
a s'faire encore des beaux brushing
à préférer leur bierre "tablette"
et à faire des concours de pinchs

sont jamais trop durs à retracer
ça passe l'été au camping
situé dans l'bois juste à coté
avec la vue sur la piscine

où leurs enfants s'en vont pisser
tout c'qu'y'ont avalés d'orangeade
pendant qu'les grands vont dégueuler
leur trop plein d'vodka-limonade

ça fait des blagues aussi subtile
que leurs costumes de bain fluo
vous m'direz "c'est des imbéciles"
méprenez-vous ce sont des gros colons!!!
GROS COLONS !!!!

Voilou!

Je ne sais pas avec qui elle est mariée, je sais qu'elle a eu une fille d'un premier mariage et que depuis quelques mois elle a 2 filles.

Mon chéri m'a offert la semaine dernière tout juste, 7 de ses albums. Donc j'ai 9 albums que je me passe en boucle! maintenant je suis une véritable fan! ^^


"En tout cas, ce que je préfère chez Linda Lemay, c'est Emmanuelle Béart...." ça veut dire quoi ça? LYnda (avec un Y stp! ^^) Lemay est une super artiste ... enfin c'est mon avis! ^^

bye bye
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (6)
L'auteur : On Quelqu'un
25 ans, Lieu trop paumé (France).
Publié le 15 décembre 2006
Modifié le 19 novembre 2006
Lu 2 125 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲