Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Ma mère me manque malgré tout...

Comment reagir face a une mere absente ? Contre le manque qui vous fait souffrir chaque jour ? Faut-il se remettre en question ? Je ne sais pas, je la deteste tellement, mais elle me manque terriblement aussi...


Je n'ai pas une mère facile, loin de là. Toujours à hurler, trouver le petit truc qui ne vas pas, humilier et violenter. Une mère qui n'a pas d'amour à donner. Et des enfants en manque d'affection. En 2002, mes parents divorcent. Ma mère (qui devait s'installer dans un petit appartment non-loin de la maison) suit en réalité son compagnon aux Antilles et laisse ses enfants à l'entière charge du père. Un père aimant et bon, toujours présent pour ses enfants. En deux ans, j'ai vu ma mère deux fois deux semaines à peine et mes frères et moi avons du supporter son compagnon cruel. Par la suite, ma mère se sépare de lui et revient en metropole en 2004. Elle vit dans un petit appartement de 45 mètres carrés, avec une seule chambre (la sienne evidemment) et un balcon minuscule. Et nous etions 4 enfants. Un weekend sur deux, nous dormions sur les canapés comme nous pouvions, etions reveillés tôt à cause de la voie de chemin de fer. Je ne peux pas tout expliquer, mais nous y allions la peur au ventre, ne sachant à quoi nous attendre. Il fallait faire le ménage tout le weekend, la vaisselle, l'aspirateur... Tout ! Impossible de faire les devoirs ni de vivre dans de bonnes conditions. C'étaient des weekends epuisants. Viennent les vacances d'été 2006.


La décision

Suite à la décision du juge, ma mère avait notre garde pendant tout le mois de juillet. 14 Juillet. De retour du cinéma, dans la voiture, ma mère me fait encore une remarque, une de trop. Nous rentrons à l'appartement, elle me vexe de plus belle. Je prends mon téléphone portable, ma carte téléphonique, et je m'en vais. J'appelle mes oncles et tantes. Mon oncle vient me recuperer. Je reste chez lui quelques jours, le temps que mon père revienne de Sicile. A son retour nous allons à la gendarmerie signaler que j'étais bien avec mon père et ouvrir une information policière.


La situation aujourd'hui

Ma mère estime que je lui ai fait du tort. Nous ne nous voyons plus. Elle ne m'aime pas et se place encore en martyr.
Je la déteste, mais malgré tout ce qu'elle m'a fait, elle me manque. J'ai besoin d'elle, mais elle est dangereuse pour moi. Comment faire ? Je me demande si j'aurais du quitter l'appartement ce 14 juillet. Mais elle avait exercé une telle pression que je n'en pouvais plus.
Maintenant, je suppose qu'il faut que je m'y fasse.
Je n'ai pas de maman, tanpis...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (9)
Re: Ma mère me manque malgré tout...
Posté par asmuk le 24/09/2007 11:50:01
Je suis un garçon heureux qui a vecu avec les parents unis. J'ai toujours condamné le divorce, l'ironie du sort est que ce sont les femmes qui se sont battues pour en avoir le droit de nos jours elles font le martyres. Vu que vous parlez d'une mère, je veux vous parler un peu. "Ma mère que j'aime bcp m'a donné tout, j'aimerais bien cette bonne mère ma vie entière elle m'a soingé tout petit on me l'a dit, m'a appris à marcher pas à pas, tenant son bras quant elle est là je l'aime bien." Citation tirée d'une petite récitation que j'ai appris à l'école primaire. Je la recitais souvent à mère. Une mère est irremplassable. Ta mère est une femme, comme toute femme, elle a besooin d'un homme (une affection maritale) raison pour laquelle, elle n'a pas hésité après votre père de courir derrière un autre homme. Cette carence là, crée la colère et sa tendance à ne pas contrôler sa colère jusqu'à la porter sur son entourage. Il faut le comprendre. Ce que vous sentez loin d'elle est normal, il faut l'aider au lieu de le fuir. Nos parent nous mettent au monde, cela ne s'arrête pas là, nous de même nous leur devons, surtout quand ils en ont le plus besoin comme maintenant. J'ai toujours detesté quand la police fou son nez dans les histoires du couples cela n'arange rien. Voilà ma petite contribution, il faut l'assister car vous n'aurez plus une autre mère.
Re: Ma mère me manque malgré tout...
Posté par supernaut le 09/09/2007 18:20:11
Moi à ta place je pense que j'aurais fait la même chose, ou je l'aurais tuée. Je pense que Angie22 a raison.

Lady Aidara, "engrosser" signifie "mettre enceinte", et non "porter".
Re: Ma mère me manque malgré tout...
Posté par zion_thieum le 09/09/2007 03:58:36
Pourquoi aller à la gendarmerie ?
Re: Ma mère me manque malgré tout...
Posté par angie22 le 08/09/2007 14:32:08
j'ai vécu une situation similaire à la tienne, même pire car elle avait quitté mon père sans laisser d'adresse et j'ai toujours vécu avec elle. à mes 20 ans, je suis finalement partie en appartement.

je n'ai qu'une chose à te dire : tu as bien fait de t'en aller, sinon tu te serais probablement à la longue retrouvée avec un paquet de problèmes d'estime de toi, ou tu serais virée folle ou je sais pas quoi.

et as-tu pensé à ça? : et si ce n'étais pas de ta mère que tu t'ennuies (car comment pourrait-on vraiment s'ennuyer d'une telle personne qui ne nous aime pas?) mais plutôt de la mère que tu aurais aimé avoir??? nuance!
Re: Ma mère me manque malgré tout...
Posté par lady aidara le 08/09/2007 13:46:06
sisi,ça le justifie bien bon.uen mére sera toujours une mére...........quoi qu'elle puissse devenir ou étre
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (9)
L'auteur : Camille Xgxaxrxixn
25 ans, Cheptainville (France).
Publié le 06 septembre 2007
Modifié le 20 août 2007
Lu 2 156 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲