Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Ma pauvre vie

Je vais vous raconter ma vie en quelque lignes, enfin une partie de ma vie, qui continue encore aujourd'hui...


J'ai 16 ans, me prénomme Laurent, habite à Yerres dans la région Parisienne. Aujourd'hui je suis triste. Mon rêve est d'avoir des enfants, je suis au micro-lycée – oui un " micro-lycée " c'est un lycée avec beaucoup moins d'élève dedans. J'y suis parce que j'ai décroché de la seconde du lycée Talma à Brunoy. Déjà 2 mois avant d'y entrer j'avais quitter le collège pour cause de harcèlement moral, cela m'a profondément détruit et je pense que c'est dû à ceci que j'ai décroché du lycée et suis resté 9 mois reclus chez moi, ne voyant personne - j'étais en dépression – je sortais juste pour aller voir ma psychologue qui était le Vendredi soir à 17h30, à Brunoy.
Mais cela reste dur d'aller au micro-lycée parce que j'ai la peur du regard des autres, j'aime pas être regardé, j'ai toujours l'impression qu'on se moque de moi à longueur de journées. Il y a des jours où je n'y vais pas et cela me rend très malheureux car chaque jour où je n'y vais pas je me dit que je n'aurai pas de vie, pas de travail, pas d'enfants ! Et cela me détruit profondément car depuis l'Août 2010 je suis " tombé amoureux " des enfants, je ne vis que pour en avoir, mon seule souhait ? C'est d'avoir un travail, Avocat car je trouve que c'est un très beau métier, de vivre aux Etats-Unis, d'avoir une maison, une femme et des enfants (!) et de vivre heureux, c'est tout ce que je demande à Dieu.
Je pense aux futurs enfants que je pourrai avoir si j'allais au micro-lycée, donc quand je n'y vais pas, je ne peux pas y penser donc je suis triste toute la journée.

J'en viens à rêver que je suis père et quand je me réveille : non ! Je suis toujours à Yerres, dans mon lit, il est 11h00 et voici une nouvelle journée, une de plus dans ma pauvre vie qui ne mérite pas d'être vécue.
La journée je parais toujours heureux, le sourire au lèvres, mais derrière ce sourire se cache un profond désespoir qui me hante et dont je n'arrive pas à m'en défaire.
Est-ce-ce que un jour j'aurai le droit à être heureux ? Je n'ai rien fait pour ne pas le mériter, ceux qui me harcelaient au collège sont maintenant, a mon avis, tranquillement dans un lycée, peut-être celui où j'étais. Que sais-je ? ! Je n'y suis pratiquement pas allé. Alors que moi à qui je ne fait jamais fait de tort, je suis malheureux à en mourir. Mais je ne me suiciderai pas car ça serai une forme de lâcheté envers ma famille.


La période du collège "retour vers le passé"

Il y a t-il quelqu'un dans ce monde qui sache ma profonde tristesse et qui ne voudrait pas m'aider ?
Non, personne je suis seul, chez moi, dans ma chambre, avec ma tristesse à côté de moi.
En fait, je ne sait pas si il y a un Dieu au dessus de nous. Pourquoi rendre malheureux les gentils et heureux les méchants ? Je suis détruit et eux sont heureux alors que pendant des mois il m'ont critiquer mon physique, m'ont dit des mots durs que j'encaissais avec sourire – un sourire forcé – c'était ou le sourire forcé ou les pleurs. J'ai donc encaissé pendant des mois, et aussi j'étais amoureux d'une fille, donc autant dire que les harcèlements plus le chagrin d'amour, ça pesait lourd sur le moral. J'ai beaucoup penser au suicide durant cette période de mi-mars mi-avril, et en mai tellement que je n'en pouvais plus j'ai décidé, euh non mon corps n'en pouvais plus et n'avais plus la force d'aller au collège, j'ai donc arrêter définitivement le collège, 2 mois avant le brevet (oui j'étais en 3ème), j'avais fait une bonne année, j'étais quasiment sûr d'avoir mon brevet mais j'ai même pas eu la force d'y retourné pour passer le brevet, tellement que j'avais d'appréhension de les revoir.


Et maintenant ?

Avec tous ça on pourrait croire que je serais tombé dans l'alcool, ou la drogue, non heureusement je me suis retenu. Mais j'ai plus le goût de manger, je suis maigre.

J'ai écrit cet article pour laché ce poids qui m'encombre de jours en jours, et j'espère vous avoir touchés.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (7)
Re: Ma pauvre vie
Posté par toxictwins le 16/01/2011 19:00:26
Salut Laurent 91 !

Je tiens d'abord à te dire que oui ton message m'a touché ; et je ne suis pas la seule d'ailleurs; apparemment.
S'il m'a touché c'est parce que tu parles de ta tristesse et que tu sembles perdu. Or ce sont deux états qui touche chaque personne au cours de sa vie. Et j'insiste sur le "chaque".
Mais ton histoire reste dure cependant.
Ce que tu as vécu est arrivé à beaucoup de personnes mais je sais que dire ça ne la rend pas moins dure à vivre. Comme dit flougaussien "je pense que ta souffrance est vraie". C'est sûr, dans le monde et dans l'histoire de l'humanité des personnes ont souffert, et peut être plus encore que toi. Mais la jambe cassé de la voisine ne rend pas moins douloureuse ta cheville foulée. Alors oui, tu as le droit de te plaindre de ta souffrance.

Mais comme je te l'ai dit, tout le monde a déjà ressenti une forte tristesse, tout le monde s'est déjà senti perdu dans son monde. Cela signifie que moi aussi. Alors je te parle en connaissance de cause. Et je peux donc te dire qu'on peut se relever de tout. Simplement il faut du temps. On ne peux pas brûler les étapes. Et comme chaque personne avec son mal être est unique, chaque chemin pour revenir au « bien être » est unique.

Mais là encore je rejoins flougaussien. Le bonheur ne va pas réapparaître soudainement. Et même si c'est important que tu construises intérieurement tes rêves et tes projets pour le futur, il ne faut pas que tu crois que ta vie deviendra soudainement éclairée de bonheur, parce que tu auras un enfant, une copine etc. Ces événements peuvent changer positivement ta vie, t'aideront considérablement même, mais il faut pas delà que tu te reconstruises toi même ; de l'intérieur.
Et c'est là où je rejoins flougaussien. Il faut que tu réapprennes à trouver le beau autour de toi. Rends toi compte de la beauté qui immane de notre monde. Quand on dit que chaque personne est unique ça n'est pas seulement une phrase bateau du café du commerce. Cela signifie que chaque personne conçoit le beau différemment. Le but d'une vie c'est de trouver ceux et ce que l'on aime. Alors, à ce moment là , on s'épanouit par leurs biais. Et c'est comme ça que tu pourras te reconstruire.
Donc d'abord, si tu veux redevenir heureux, pense que tu peux l'être si tu décides de l'être. Je veux dire qu'il faut que tu essayes de penser positivement. C'est à dire regarder les choses par leur beauté. C'est ça qui te donneras de la force.
Si tu arrives à prendre conscience de cela, tu arriveras plus facilement à reprendre ta vie en main. Il faut après que tu agisses. Fais les choses que tu aimes, concentres toi sur toi-même et sur les personnes que tu as déjà auprès de toi.

Au fait, tu as parlé de ta famille. Et je te trouve courageux de penser ainsi à eux.
D’autre part, en ce qui concerne les personnes qui t’ont blessé, ne crois pas qu’elles soient heureuses. Si elles arrivent à agir de cette façon c’est qu’elle ne le sont pas. Et cela les rattrapera un jour..

Bon , je t’ai fait un long discours, j’espère que tu as compris où je voulais en venir et que je n’ai pas été trop ennuyeuse. En tout cas, ne crois pas que je parle à la légère. Je sais que ce dont je parle est difficile à accomplir. Il est si facile de sourire en façade et de se laisser se complaire dans son chagrin. Le courage est de sortir de sa carapace pour vivre et trouver le bonheur.
(Oublies pas qu’il y a des hauts et des bas dans la vie. Il faut que tu sois courageux et ne pas t’effondrer dès que tu baisseras)

Si tu as du nouveau, n’hésite pas à le partager, ça me ferait plaisir de savoir comment tu évolues.

Je finis par deux citations qui t’aideront j’espère :

La première, de Henry David Thoreau : « Il faut être perdu, il faut avoir perdu le monde, pour se trouver soi-même ».

La seconde, du Maréchal de Saxe : « Une bataille perdue, c'est une bataille qu'on croit perdue ».
Re: Ma pauvre vie
Posté par xiahe le 03/01/2011 21:19:44
J'avais vécu pas mal de choses, et cela me permet de te dire cela : vit pour Toi, fais tout pour te rendre heureux Toi, mais n'attends rien des autres.
Moi, ça m'a beaucoup aidé de réaliser cela.
Re: ma pauvre vie
Posté par flougaussien le 12/12/2010 01:28:15
Contrairement à The end, je pense que ta souffrance est vraie. C'est parce que y a des gens qui souffrent + que soi qu'on n'a pas le droit de se plaindre. Non, je sais que les mots suffisent pour détruire. Laurent91 je te souhaite de voir l'amour, car il est partout, comme je te l'ai dit. Si les autres ne t'aiment pas, alors trouve ce qui t'aime... y a toujours un truc qui t'aime. Et petit à petit je pense que tu (re)trouveras confiance en toi.

Et te tracasse pas pour le futur avec pas de travail etc. Y a toujours des solutions si tu as confiance en la vie au moment présent. Par exemple si t'as pas de travail bah tu as les aides sociales (en France en tout cas). D'ailleurs c'est avec ça que je vis, personnellement. Okay à ce moment là tu ne seras pas très bien vu par certaines personnes, mais peut-être aussi que ton épreuve c'est ça : te libérer du regard des autres ? Enfin je ne sais pas, je dis ça comme ça... Après, c'est à toi de voir, en écoutant ton "cœur".

Modifié le 12/12/2010 01:32:25
Re: Ma pauvre vie
Posté par the end le 12/12/2010 01:08:32
bein moi je te confirme que dieu ns voit et connait chacun de nos gestes de nos murmurs de ts nos profonds sentiments meme les plus caché et si tu pense que tu es triste essaye de penser a d aolescent qui ont le meme age que toi et vivent des situations bien plus pire et horrible,y en a des violés,des pauvres enfants sans abri qui ne cherche que le quart de ce que ta,des filles qui pensent que la prostitution est la seule solution pour vivre,y a des enfants qui vivent au beau milieu de la guerre,de la destrution,du mal,du regret..des petits qui naissent entourés de Haine..la liste est vraiment longue...Sans issue ils ne truvent pas ou se diriger ni quelle route ils peuvent bien prendre alors stp ne pense pas que ta des problemes fatals parceque ces des choses qui s'effacent avec le temps pas comme la vraie souffrance alors soi plus courageux et souris a la vie car malgré toute mauvaise chose on y apprend toujours une leçon et puis Dieu ne veut jamais que ses créations souffrent et meme si on trouve que la plupart des méchants vivent heureux tu peux en etre sur qu'aprés cela changera car les méchants perdent toujours soit sur terre ou bien chez Dieu...alors garde le sourire ta vie n'est pas triste wellah ca passera
Re: ma pauvre vie
Posté par flougaussien le 11/12/2010 16:59:40
Merci Laurent91 pour avoir partagé ce texte.
Tu m'as beaucoup touché.

J'ai un truc à te dire : ces gens que tu crois heureux/ses, moi je pense qu'ils/elles ne le sont pas. Quand on est heureux/se, on n'a pas envie de détruire les autres.

Et je vais te dire un autre truc que je pense : tu dois, à mon avis, apprendre à être heureux MAINTENANT, dans la situation dans laquelle tu es. Parce que si tu ne peux pas le faire, alors tu ne seras pas non plus heureux avec une maison, des enfants, une copine, etc. Être heureux ne dépend pas, à mon avis, d'un enfant ou de toute autre chose extérieure à soi. Beaucoup de gens font cette erreur, pensent que leurs problèmes s'envoleront en achetant ou en enfantant ou en étant en couple (car c'est ce que la société et les médias leur font croire), et ensuite se rendent compte que ça ne change pas grand chose.

Mon conseil, enfin moi c'est ce que je fais, c'est de voir ce qu'il y a de beau dans le moment présent. Je sais pas, un détail, une personne bienveillante (quelqu'un-e qui te dit "merci" parce que tu le/la laisse passer dans la rue, par exemple, ou bien l'affection d'un chat/chien/furet/kangourou/baleine ^^). On est entouré de "beau", selon moi, de "divin". Pour le voir il faut pouvoir accepter le moment présent et ne rien attendre du futur, je pense. Rien que le fait de respirer (inspiration, expiration), c'est déjà incroyablement magique comme truc, non ?

Modifié le 11/12/2010 17:01:57
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (7)
L'auteur : Laurent Breugnon
22 ans, Yerres (France).
Publié le 06 décembre 2010
Modifié le 28 novembre 2010
Lu 1 606 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲