Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Ma réponse aux opinions extrêmes des extrêmistes (de droite)

Ma réponse aux propos que l'on voit se développer un peu partout et qui semblent se banaliser à propos d'immigration, de nationalisme et de racisme...


Nous voyons tous fleurir sur des forums, chats ou autres salons de discussion des réflexions, remarques a priori banales, sur le fait que la France ne soit plus la France, qu'elle soit aujourd'hui le pays des bougnoules, bamboulas et autres noms pour le moins péjoratifs. Si vous êtes d'accord avec eux, vous pouvez d'ores et déjà arrêter la lecture de cet article ici, car je ne vais pas les encenser...






Cet homme représente le choc qu'ont subi tous les républicains de gauche ou de droite au soir du premier tour des élections présidentielles de 2002. Il est en effet arrivé deuxième derrière Chirac, mais ça tout le monde le sait. A présent, terré dans les bas-fonds de son quartier général de Saint-Cloud, il attend et envoie sa fille Marine, quoi qu'on en dise plus télégénique que lui, prêcher la bonne parole dans quelque émission télévisée politisante (France Europe Express - FRA3; Sept à Huit - TF1...) Quelques fois, il sort de sa tanière, et apparaît dans une émission sur la télévision publique où il n'a convaincu personne (100 minutes pour convaincre - FRA2).
Mais le danger actuel est que la bête a reniflé une odeur de haine et de xénophobie dans le sud, plus précisemment dans la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur, et qu'il compte s'y présenter pour les élections régionales l'an prochain, en vue de devenir Président du Conseil Régional, aux pouvoirs agrandis par la réforme récente de la décentralisation : aux urnes citoyens !!

Ce parfum de peur de l'étranger peut aussi se sentir sur le Net (Internet est inodore me direz-vous) : en effet de nombreuses personnes se plaisent à penser que l'anonymat procuré par le réseau mondial peut leur permettre d'afficher leurs opinions ouvertement xénophobes pour ne pas dire carrément racistes.
Certains pensent qu'on doit les y autoriser, au nom du principe Constitutionnel de liberté d'opinion, ce que je pense aussi, mais en contrepartie, nous avons le droit de pouvoir discuter avec eux. Or quand on discute avec les partisans de l'autre, on s'aperçoit que leurs arguments reposent finalement sur peu de choses :

_ tout d'abord, il est nécessaire rappeler à ceux qui ont oublié leur histoire que la France ne s'est pas faite un jour, mais est le fruit de métissage multiples, aux confluents de l'Europe de l'Est, des péninsules Ibériques et Italiques et de l'Afrique... Que celui qui n'a pas d'ancêtres étranger dans ses trois générations d'aïeuls me jette la première pierre...

_ pratiquemment tous utilisent le mot de races, dans le sens d'espèces humaines différentes, terme qui avec ce sens a disparu depuis une trentaine d'années (et oui si peu !) de nos dictionnaires...

_ beaucoup de personnes pensent que les immigrés nous ont envahi, ce qui est faux dans la mesure où la France, durant ce que l'on a appelé les "Trentes Glorieuses" (1950-1975 oui je sais ça fait que 25 allez savoir pourquoi...), a fait appel massivement à de la main-d'oeuvre immigrée bon marché, peu contraignante, afin d'assouvir sa croissance en marche, venant du Maghreb ou de l'Afrique Noire; croissance qui a permis à la France de se développer et d'atteindre son niveau de richesse actuel...

_ enfin, pour ceux qui pensent que la délinquance vient des immigrés, je leur répondrait que la délinquance vient des cités. La même chose ? Non pas du tout. Le pourcentage de familles d'immigrés dans les cité-dortoirs est plus élevé que dans tout autre lieu d'habitation.






Un petit exemple : la France devient tout à coup le pays le plus pauvre du monde, mais on peut vous faire travailler en Grande Bretagne pour pas cher (mais quand même de quoi vous nourir puisqu'en France vous crevez la dalle). 1 000 000 de français s'exilent en 20 ans pour nourir leur famille et sont tous logés au même endroit dans des immeubles construits à la va-vite parce qu'on n'avait pas prévu les infrastructures. Comment voudriez-vous que la communauté française s'intègre à la population anglaise ? Et qu'elle parle l'anglais ? de plus, la méfiance des anglais envers les français depuis des siècles les entraineraient à des moqueries et insultes perpétuelles...





Transposez ce cas aux pays du Maghreb et vous comprendrez ce qui se passe aujourd'hui en France... Que peut-on opposer à la naiveté, l'ignorance, la haine et le mépris ? La discussion, le dialogue, la concertation... et surtout glisser dans l'urne un autre bulletin que celui de l'autre...
Je tiens toute fois à dire que quoi qu'on en pense, et quoi qu'en dise le gouvernement au pouvoir, on peut-être républicain, laïc et de gauche (j'ai pas dit socialiste, pas folle la guëpe !), sans forcément dire amen au Che (venement).

Réveillons-nous ! Sus aux fascistes !!!
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (48)
Re: Ma réponse aux opinions extrêmes des extrêmistes (de droite)
Posté par arnaudbenveniste le 11/11/2007 04:12:17
Spoke, ta bêtise m'est parru autant si ce n'est plus flagrante. Sors de chez toi, et range tes arguments déjà machés un milliard de fois, fais-toi une opinion seulement après avoir ouvert les yeux.
Re: Ma réponse aux opinions extrêmes des extrêmistes (de droite)
Posté par brassoad le 20/08/2004 07:52:13
Franchement j'ai lu le programme FN des régionales: il n'y a rien. De plus parmis les 10ers candidats aux regionales tetes de liste des alpes-maritimes, 7 sont cadres sup, chef d'entreprise ou administrateur de société..... Après ça on va nous dire qu'il représentent les pauvres! de qui se moque t-on? (au fait LePen paie l'Impot de Solidarité sur la Fortune)
Re: Ma réponse aux opinions extrêmes des extrêmistes (de droite)
Posté par brassoad le 20/08/2004 07:52:13
Hola, on se calme les jeunes!
Faudrait voir à se calmer et je crois que les messages montrent par eux-même l'absurdité des propos de leurs auteurs c'est pourquoi je ne les ai pas supprimés!

Pour les nazillons qui pronent la supériorité du Français, il me dira quelle taille il fait, quelle est sa couleur de chevex et de teint parce que je crois qu'il y a autant de Français différents que de personnes vivant sur le sol français.

RAZLEBOL: tu apprendra que les départements d'Outre Mer font partie du territoire de la République, et sont peuplés en majorité de noirs, français comme toi et moi. Quant à la pauvreté de ton argumentation, elle dénote une sous-éducation assez prononcée, et un manque probant de réflexion.
@ la revoyure
Re: Ma réponse aux opinions extrêmes des extrêmistes (de droite)
Posté par le 20/08/2004 07:52:13
tout a fait d'accord ac razlebol!!! la France n'est plus la France et on ne le dira jms assez.
Re: Ma réponse aux opinions extrêmes des extrêmistes (de droite)
Posté par spoke le 20/08/2004 07:52:13
tu me donne la nausée bonhomme.
Sais tu seulement la chance que tu as d'etre né en France? la naissance n'est que le fruit du hasard. Le sol français n'appartient à personne, et surtout pas à une catégorie d'individus. Sache que tous les jours des immigrés se batent pour réussir leur vie, ils se battent pour obtenir ce que tout français "blanc" a obtenu par chance dès sa naissance, c'est à dire une vraie reconnaissance dans la société française. Tu as peut etre eu des problèmes avec des "nègres, des bougnouls" mais ne généralise pas s'il te plait. Le racisme est une idéologie fausse et malsaine. Ton opinion est uniquement construite en fonction de tes intérets, tout comme les voleurs de mobylette ont la leur. Tu es aussi dangereux que la racaille, tu t'insultes toi même. j'espère que tu comprendra ta bètise.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (48)
Publié le 11 septembre 2003
Modifié le 11 septembre 2003
Lu 1 638 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲