Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Ma vie rêvée, réalite ou illusion ?

Ma vie de rêve; visions de bonheur, de joie, de pleurs, de colère, de voyages... Mais sûrement visions illusoires !


La vie, c'est si court, si beau si impressionnant, pourquoi la gâcher ? Pourquoi toujours chercher à se voiler la face ? Pourquoi toujours chercher à paraître bien ? Pourquoi ne pas tout simplement vivre au jour le jour notre petite vie pépère sans penser au "qu'en dira-t-on". Pourquoi demain si je le veux je ne pourrais pas arriver au lycée, les cheveux multicolores, un piercing sur le nombril, et avec des habits complètement dépareillés ? Pourquoi ? Parce que ça ne le ferait pas, parce que tout le monde me regarderait avec leurs gros yeux tous ronds, parce que les profs me renverraient, mais pourtant qu'aurais je fais de mal ? J'aurais montré au monde qui je suis, et pourtant tout le monde s'en fout de savoir qui je suis. Il fat juste que je sois toute gentille, toute drôle, toute bonne à l'école, tout normale, toute banale quoi. J'ai l'impression d'être le grain de sable sur la plage; personne n'y fait attention, ils sont tous pareils, et pourtant dès qu'un est différent, on le remarque et on s'en moque. Pourquoi sommes nous tant portés sur l'image ? Pourtant j'ai toujours essayé d'être le plus naturel possible, mais je ne le serai jamais complètement, je serais toujours un pâle reflet de la femme épanouie que j'aimerais être.
J'aimerais pouvoir me promener en bottes plastiques pleine de terre et de paille coloré, avec des cheveux bleus et verts et un bleu de travail jaune et rouge dans les rues, j'aimerais pouvoir remettre ma culotte en place devant tout le monde chaque fois que l'envie m'en prend, j'aimerais pouvoir partir loin quand j'en ai marre, j'aimerais pouvoir dire ce que je pense réellement aux gens, j'aimerais avoir plein d'amis mais aucune attache nulle part, être la fille de l'air, qui passe, sourit, pleure, fait rire puis un jour, comme ça repart, avec sa joie de vivre, sa simplicité, et son envie de rendre heureux. J'aimerais pouvoir illuminer la vie des gens ne serait ce qu'une seconde, rire quand j'en ai envie, pleurer quand j'ai une boule dans la gorge, gueuler quand quelque chose m'emmerde, montrer mon affection à toutes les personnes que j'aime, puis partir, où ? ça personne n'en serait rien, et un jour si j'en ai envie je reviendrai, j'irais voir mes anciens amis, je leur parlerais de ma vie formidable, des rencontres que j'ai faites. Et puis je me calmerais, je travaillerais, gagnerais de l'argent, économiserais, me marierais, et puis je repartirais faire le tour du monde, avec toutes cette monnaie. Je dirais au revoir à l'homme que j'aime et puis zou, je filerais avec le vent, avec les nuages, loin de la vie monotone et ennuyeuse que j'avais. Je rencontrerais d'autres personnes, embrasserais d'autres personnes, engueulerais d'autre personne, et reviendrais. Je passerais voir mes parents, l'homme que j'avais aimé, l'employeur chez qui j'avais travaillé, les amis que je m'étais fait, et peut être je resterais un peu avant de continuer mon périple, et tout ça jusqu'à qu'un jour je n'en sois plus capable, que la nature reprenne le dessus, et que je me retrouve à un mètre sous terre, dans une cage de bois ou pas, peu importe, les vers mordront ma chair, et y goûteront toutes les senteurs de la vie du monde, pendant que moi je serais très loin, en train de réaliser peut être mon dernier voyage.
Mais tout cela bien sûr si je n'étais pas bloqué, si la société ne nous fixait pas de limites, si les gens ne nous jugeaient pas, si je me foutais complètement de l'avis des autres, si j'étais franche avec moi-même, avec les autres et bien sûr, si j'étais libre. Cela fait beaucoup trop de si à mon goût, cela signifierait il que ce ne sera jamais possible, que je devrais toute ma vie étudier puis rencontrer des gens fades, me marier et mourir dans un centre pour vieux ? Peut être, mais tout est toujours possible, alors allez savoir, peut être que demain je ne serais plus, et là je n'aurais plus de questions à me poser, mais si demain je suis encore là, que vais-je faire ? Vais-je partir ? Vais-je m'envoler ? Non sûrement pas, comme le dit si bien le proverbe, les rêves ne sont pas faits pour être réalisés, mais est ce un rêve ou un mirage ou peut être tout simplement une illusion qui peut s'avérer très douloureuse une fois qu'on a compris que ce ne serait jamais possible, que nous nous devons tous de rentrer dans le cadre qu'on nous a imposé, que personne n'est vraiment libre, que tout le monde a besoin de racines, de repères, et que tout le monde finalement est prisonnier, prisonnier de ce monde, de cette vie déjà tracée.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (8)
Re: Ma vie rêvée, réalite ou illusion ?
Posté par enzomydog le 09/10/2005 15:13:22
merci mais ça ve être dur
Re: Ma vie rêvée, réalite ou illusion ?
Posté par yoh88 le 07/10/2005 21:47:31
non je l'ai pas vu faudra que je le fasse alors!!bon courage dans la recherche de ta vrai personnalité lol
Re: Ma vie rêvée, réalite ou illusion ?
Posté par enzomydog le 07/10/2005 13:18:29
juste yoh88, t'as vu requiem for a dream, ce film aussi est trop génial!
Re: Ma vie rêvée, réalite ou illusion ?
Posté par enzomydog le 07/10/2005 13:16:52
Merci beaucoup pour vos commentaires come quoi je suis pas seule au monde (t'as raison la fillelapluscool, impossible is nothing lol)
ninip16: t'as bien de la cha,ce d'être comme ça mais malheureusement je suis assez timide, et puis dans le village où je vis je ne me vois pas arriver du jour au lendemain comme ça, t'as bien de la chance! Désolée de ne pas avoir une très belle plume mais quand j'écris ça sort tout seul et après j'arrive pas à me corriger!
Re: Ma vie rêvée, réalite ou illusion ?
Posté par ninip16 le 06/10/2005 20:21:10
hum... tu sais moi jmabille de tte les couleurs, g des dreads blondes ( et qql unes sont bleues ! ) , g un piercing au menton, au nombril et sur la langue... neanmoins j'ai des bonnes notes, je fai du violon, et personne ne m'a jamais critiqué (evidemmen quelque etroit d 'esprit mai eux je les compte pas car il ne sont pas autan kon semble le croire.) il est possible de vivre une vie komm on l entend, je poste ce message d optimisme car tu as l air de ne pas avoir vécu enormemen de choze...tu 'as pas une trés belle plume ( moi non plus ! ) et donc ton texte ne sonne pa bien, voila ! on ne juge pas un livre a sa couverture
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (8)
L'auteur : Mon fantasme: Les canards en plastique entourés de knacki balls!
26 ans, Mende (France).
Publié le 05 octobre 2005
Modifié le 01 octobre 2005
Lu 873 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲