Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Magie, Vaudou, sorcellerie... Vrai ou faux ?

"Ce sont des bonniments pour enfants ! Arrêtes de rêver ! Ce sont des histoires de nègres ça ! Du vaudou, de la magie, ah, ah, ah !" C'est en ces termes que nous parlons entre nous de ce que nous connaissons peu ! Mais qu'en savons nous ?


Préambule

N'avez vous jamais pris de drogues, avalé une pilule bleue et verte, pris deux verres de trop. Dans quel état étiez-vous ? N'aviez-vous pas eu une vision anormale du monde ! N'avez-vous pas confondu un poteau électrique avec une femme sensuelle aux gros seins ou un homme baraqué avec des pectoraux d'enfer ! Si oui, alors nous pouvons appeler cela de la sorcellerie. Dans ces cas précis, votre être a été envoûté vous commandons de faire ce que vous ne désirez pas ou seulement partiellement. Certainement que quelqu'un, quelque part a une poupée vaudou avec des aiguilles plantées dans chaque partie du corps vous empêchant de jouir pleinement de la normalité. La magie est vieille comme le monde. Des récits attestent que dès 5000 ans avant J-C, elle était pratiquée par les hommes des cavernes, sans doute dans le cadre des rites religieux.

A la recherche de protections, de bonheur ou pour conjurer le mauvais sort, des jeunes Sénégalais prennent d'assaut un quartier de la commune de Mboro dans la région de Thiés. Là-bas, les fétiches vaudous ont élu domicile et projettent leurs ondes sur de nombreux visiteurs victimes d'une angoisse existentielle. Un jeune prêtre vaudou, Paul Toupé, y promet monts et merveilles. Dès leur tout jeune âge, les enfants sont initiés au monde de la sorcellerie par leur parents, qui ne s'en rendent peut-être pas compte, qui leur racontent des histoires sur la vielle et laide sorcière qui fait des potions avec de la bave de crapeau et des ailes de chauves souris. Ce stéréotype de la vieille femme au menton crochu est né au moyen âge, alors que les gens étaient obsédés par la venue du Vilain, accusant l'élément de la société le plus dépourvu et rejetté, selon l'Église, par Dieu : les femmes. Certaines avaient des dons de guérison ou préparaient des remèdes pour soigner les maladies et malgré leurs bonnes intentions, elles furent prises pour des sorcières.


Une histoire vraie

Un jour, un ami me persuada de l'accompagner chez une voyante algérienne pour des problèmes de cœur et d'argent ! Classique. À peine arrivés à la porte du bâtiment qui servait de réception, une foule s'empressait de sortir et d'autres d'entrer. Une trentaine de personnes attendaient à l'intérieur d'un salon étroit. Dix minutes passèrent et une femme de 35 ans, vêtue d'une robe traditionnelle bleue, assortie de fleurs sortit d'une pièce avec une porte en bois simple. Cette dernière traversa la pièce et sortie. L'autre, la voyante, scruta la salle puis se tourna vers sa porte. Une patiente, je les appelais comme cela, suivi d'un homme qui devait être son mari se leva. Elle leur indiqua son bureau et entreprit de fermer la porte en bois quand elle s'arrêta, se tourna vers le fond de la salle où nous étions et nous regarda. Elle nous héla et nous invita à nous approcher. En même temps, elle parla à la femme et l'homme qui retournèrent à leur place. La voyante se tourna alors vers mon ami et lui demanda comment il allait. Ce n'était donc pas la première fois qu'il venait là. Puis elle se tourna vers moi et me demanda d'accompagner l'ami. Je lui rétorquais que je ne faisais que l'accompagner et que j'attendrais. Elle me dit alors : "vous avez très mal au dos et toutes les places sont prises ; alors venez vous asseoir à côté de votre ami dans mon bureau". Ce qui était vrai ! Une douleur qui se réveillait à cause d'un choc deux jours plus tôt. Peut être étais ce mon ami qui lui en avait parlé ! Mais comment aurait-il deviné. Je les accompagnais et une fois à l'intérieur, mine serrée, décidé à rester un observateur discret, je m'asseyais sur une chaise en retrait. Elle s'adressa directement à moi en se touchant la poitrine comme si elle ressentait une douleur. "vous avez mal à cet endroit là, n'est ce pas, ce n'est rien, ça passera d'ici quelques temps, ce n'est que le stress." Une fois encore, elle tapa dans le mile ; une douleur lancinante, comme une aiguille plantée dans mon torse me dérangeait depuis 6 mois. Et cela aussi, mon ami ne le savait pas. Je la regardais, éberlué, puis reprenant mon sang froid en me disant que la pièce qu'elle me jouait était bien rodé, quand une larme, puis une autre sortait de ces yeux comme des perles. Bientôt, c'était des pleurs. Elle s'avança pour me prendre la main que je lui laissait et me dit : "ne t'inquiètes pas, ton père veille sur toi et ta famille. Il sait que tu fais beaucoup d'effort. Courage. Tu as des gens derrières toi, n'abondonnes jamais, tu m'entends, jamais, tu es plus entouré que tu ne le crois." Et elle continua à sangloter" Puis nous demanda de nous en aller en paix. Pendant tout ce temps, nul mot ne sortit de ma bouche. En franchissant la porte, elle me dit de nouveau, l'air d'avoir vieilli de 10 ans : "je prierais pour toi, va en paix mon fils. Tu recevras une grosse somme d'ici trois semaine. Fais en bon usage." Trois semaines après, je recevais un courrier de ma banque m'indiquant qu'une banque étrangère, celle de mon père les aurais contacté puisqu'aucune nouvelle de sa part n'avais été donné depuis 3 ans et que conformément à ses vœux, des virements seraient effectués sur les comptes de ces ayants droits. 300 000 francs !!

Vous ne me croyez pas. Moi non plus, je ne crois mot de ce que je raconte. Ce n'était pas elle, un concours de circonstances certainement. Mais ce serait nier l'évidence. Déjà quand j'étais môme, je me moquais de ces rituels magiques auxquels s'adonnaient les grandes personnes pour honorer les morts. Sacrilège !!


Nos croyances actuelles

La figure à coté est sensé représenter les sorcières de Salem. Certains articles de cette rubrique sont bons, voir excellents, d'autres moins. Mais ce qui est fascinant, c'est de voir les commentaires aussi catégoriques dans leur expression (ce sont des conneries... ; j'aimerais bien m'y mettre !). La raison en est que nous sommes plus ou moins fascinés par la magie, sorcellerie, vaudou et consort. Les persécutions n'y changèrent rien. Même des religions comme le christianisme, l'islam et le bouddhisme révèlent des tendances mystiques.

Prenons le pape, célébrité parmi les célébrités, représentant sur Terre de Dieu lui-même, parlant et recevant la parole de Dieu par une ligne directe qui s'appellerait la prière et d'autres incantations. N'importes qui se pincerait le nez si il s'agissait d'un autre que le saint pape. Et l'islam, une des religions les plus scientifiques jamais crée, mais en même temps, générateur de candidats à l'enfumage généralisé. Les sectes se multiplient. Nous sommes donc tous plus ou moins ensorcelés si nous croyons un temps soi peu à une parcelle de ce que ces gourous et autres représentants de la force céleste nous disent. Je ne vous pousse pas être athée. Mais je vous dit que nous sommes tous pratiquants de magie, de sorcellerie et de mysticisme. Même la science perd la tête en se référent à des dimensions parallèles où réalités physique, temporelle et spatiales se mélangeraient. Einstein n'était-il pas le plus génial des sorciers.

Connaissez-vous l'histoire de la magie : elle repose sur l'homme face à son miroir. Depuis l'aube des civilisations, elle témoigne d'une évolution culturelle (art, vie sociale). C'est dans la nature élémentaire de son milieu que l'homme puise ses sources et ses références spirituelles et morales : l'eau, la terre, l'air, le feu, la vie, la mort, la femme, la maternité, le sexe, etc.

L'humain, qui ne peut tout maîtriser par la science s'empresse alors de développer une sensibilité à communiquer, dialoguer avec des êtres autres que de chair et de sang. Il veut retrouver ses origines animales et recouvrer des sens à jamais enfouis. Les civilisations du plus antique au plus contemporain ont vénéré des Dieux, voué des cultes à des druides, des esprits ou autre seigneur divin détenant la science infuse.


Alors... vrai ou faux ?

À tout cela, moi non plus je n'y croyais point et aujourd'hui encore, mon intellect me pousse à nier l'évidence : tous les rituels sataniques, tous les sacrifices, toutes les séances de spiritisme, de vaudou, les incantations des sorciers, guérisseurs n'existent que parce que l'homme possède une part sombre ou plutôt mystérieuse qui le pousse à se découvrir. Nier l'évidence, c'est se nier soi. Ceux qui me diront "ce sont des idioties", je leur dirais "regarde au fond de toi, ne serais-tu pas sorcier par hasard, tu me vocifères des incantations injurieuses comme pour mieux te soulager, comme pour mieux m'endormir ; injures moi si cela peut te soulager, mais ne t'étonnes pas quand dans ton intimité, les esprits se vengeront pour les avoir injuriés eux aussi."


À chacun son opinion mais il n'en reste pas moins que la mort même, qui atteindra chacun de nous, est à elle seule une puissante et mystérieuse incantation. Point de lien vers des sites vaudou ou autres. Car quand vous en éprouverez le besoin, vous les trouverez ces liens.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (7)
Re: Magie, Vaudou, sorcellerie... Vrai ou faux ?
Posté par nawham le 26/08/2006 23:58:53
J'aime bien cet article...il fait réfléchir ceux qui le veulent bien...Pour le reste qui campe sur leur position...on ne peux rien y faire... c'est l'opinion public...
Re: Magie, Vaudou, sorcellerie... Vrai ou faux ?
Posté par nene_cobain le 11/09/2004 17:54:54
Coucou!! Voilà je te félicite pour l'article,on le lit avec plaisir,et il nous laisse à reflechir.Cependant, moi j'ai du mal avec les voyants je m'en méfie bcp,mais bon...
Juste un petit truc,certes,les hommes des cavernes faisaient de la magie ,mais(du moins au tout début) c'était pour maitriser le climat,favoriser la chasse en dessinant une scene de chasse reussie sur les grottes etc...pour survivre koi,et non pour des rites religieux,c'est venu par la suite :)
Re: Magie, Vaudou, sorcellerie... Vrai ou faux ?
Posté par liam le 20/08/2004 07:57:33
Ce sont des histoires de nègres ça ! Eh oui, je suis l'auteur de cet article et suite aux quelques commentaires et aux nombreux messages qui me sont parvenus directement, je m'autorise un droit de réponse.

Pas plus que chacun de vous, je ne suis raciste et encore moins que la plupart de vous. Mais essayer de lire un peu; il s'agit d'un abus de langage qui est souvent utilisé dans vos discussions, dans vos pensées les plus intimes, en tout cas pour ceux qui ont eu à cotoyer un jour quelqu'un d'un peu différent, par sa couleur de peau par exemple.

Je suis heureux que vous réagissiez aussi vivement mais cela témoigne aussi d'une lecture biaisée de ce que j'écris. Ces quelques mots dénoncent l'ensemble de l'hypocrisie qui sévit dans nos sociétés. Comprenez le et sachez qu'il ne sert à rien de se cacher derrière son petit doight. Quand à ceux qui se sentirait blessé, vous le serez plus si c'était un skin qui vous tabassait.

Continuez à lutter contre l'hypocrisie de ceux même qui m'ont écris est un devoir. Je voulais clarifier la situation et un prochain article sur ce sujet sera bientôt écris. Arrideverchi
Re: Magie, Vaudou, sorcellerie... Vrai ou faux ?
Posté par choupinetteuh le 20/08/2004 07:57:33
Bien écrit! Mais personnellement quand je vois ça genre ton histoire la chez la voyante je souris. Parce que je penses que peut etre des gens ont des dons mais ces dons ne se commandent pas et les gens les voyants qui utilisent ces dons pour faire du bénéfice ou qui font des scéances doivent obligatoirement mentir pour etre toujours crédibles.Ce sont de grands psychologues qui savent cerner les gens.

Une autre possibilité pour moi est que la magie a été inventée par l'homme pour expliquer les torts et les mysteres de son subconscient qu'il ne maitrisent pas.

Maintenan chacun son opinion la mienne est encore un peu confuse sur le sujet (manque de renseignement certainement) mais il reste néanmoins un sujet fascinant
Re: Magie, Vaudou, sorcellerie... Vrai ou faux ?
Posté par kenan le 20/08/2004 07:57:33
Ca semble tout droit sorti d'un bouquin, ou alors tu as pris le temps de rédiger l'article avec patience, hormis quelques fautes de frappe.

La magie c'est plus que de la voyance.
J'ai vécu et pratiqué la sorcellerie dans le cadre de mon exercice professionnel: je suis en formation dans une boutique de soin au naturel, cosmétique, diététique, conseil en aromathérapie, minéraux, etc.. et mon patron a monté une nouvelle boutique dans le 42. Tout allait bien jusqu'àu jour où ya plus eu 1 seul client (1 journée seulement), ce qui était plus que surprenant. A 16h: chiffre d'affaire nul pour la journée.

Il a fallu d'un rituel dont j'ai seulement été spectateur pour débloquer un sort lancé par une vieille concurrente qui voyait sa clientèle diminuer jour après jour depuis notre installation dans le quartier.

En 4h on a fait 2 a 3 fois les ventes qu'on aurait fait en une journée, et la semaine suivante, la sorcière fermait boutique.

Et pourtant, on n'est pas des nègres (cf Black Mic-Mac...)
Faut faire gaffe à la sorcellerie, c'est important d'apprendre à s'en protéger car on sous- estime trop souvent le nombre de personnes qui la pratique.
Moi j'apprends la magie du Plomb pour commencer, et autant dire qu'il vaut mieux être bien dans sa tête... ne serait-ce que pour lire la préface d'un manuel...

Quoiqu'il en soit, je déconseille vivement la magie noire, même si au premier abord elle semble tendre des bras plus douillets que la "bonne magie"!
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (7)
Publié le 28 juillet 2004
Modifié le 28 juillet 2004
Lu 11 332 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲