Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Mais pourquoi les garçons aiment-ils tant le foot ?

Du 7 au 29 juin dernier, des fans peinturlurés ont pris le pouvoir. L'Euro a débarqué sur les terrains et sur les écrans ! L'occasion ou jamais d'expliquer aux filles, souvent dubitatives sur les vertus du ballon rond, que le foot et ses adeptes ont des qualités insoupçonnées...


Certes, on pourra rétorquer -à raison- qu'il y a aussi des filles qui aiment le foot. Les études montrent d'ailleurs qu'elles sont de plus en plus nombreuses. Cependant, il faut se rendre à l'évidence : il s'agit traditionnellement d'un sport de gars. Un sport qui alimente la guerre des sexes depuis la nuit des temps. Les filles ont en effet du mal à comprendre l'attrait masculin pour une activité qui semble brutale, peu évoluée, et qui transforme des garçons respectables en masse hurlante et décérébrée. Alors que l'Euro 2008 a remobilisé presque tout le pays, il paraît utile d'expliquer aux récalcitrant€s en quoi le foot peut etre riche, beau, en quoi il peut élever l'âme. Car, entre les émissions ennuyeuses, la violence et le racisme, ce sport rate souvent l'occasion de redorer son blason.
Il suffit de demander aux premiers intéressés d'en parler pour comprendre pourquoi il est si digne d'intérêt.


Parce que c'est un langage universel

Sur toutes les plages du monde, il y a un ballon qui roule entre quelques jambes. Bill Shankly, esthète du ballon rond et entraîneur mythique du non moins célèbre club de Liverpool, disait ainsi : "  Quelle belle journée pour le football. Tout ce qu'il nous faut, c'est un peu d'herbe verte et un ballon.  "Pour Mathieu, 16 ans, "  toutes les occasions sont bonnes pour poser un ballon à terre et s'entraîner à tirer, passer, dribler, même s'il s'agit de jouer avec un mur !  "
Une simplicité qui a fait le succès mondial de ce sport, dont on date l'apparition en tant que tel au milieu du XIX ème siècle, en Angleterre. Il fut cependant pratiqué sous diverses formes dans la Grèce antique, au Moyen Age sous le nom de soule, ou à la Renaissance en Italie. Pas besoin d'une raquette, d'un nombre minimum de joueurs, d'un terrain bien délimité, d'un panier situé en hauteur ou d'une salle fermée. Le foot peut etre joué par n'importe qui -pauvre ou riche, costaud ou maigrichon-, n'importe où, voire avec n'importe quoi. Quel garçon n'a jamais improvisé un concours de dribbles avec une canette ?


Parce que c'est un sport d'équipe

C'est la première réponse que donne Thomas, 12 ans, quand on lui demande pourquoi il aime le foot.   " Parce que c'est un sport d'équipe. Il faut savoir se coordonner, prendre les autres en compte.  " Au-delà de la compétition et de la performance physique, le foot est un apprentissage, un rituel d'initiation qui aide les garçons à trouver leur place au sein d'un groupe.   " Pourtant, sur le terrain, ils n'arrêtent pas de s'insulter ", objecte Laura, 16 ans, qui remarque que le football, même pratiqué entre amis, peut devenir violent. La confrontation fait partie du rituel, qui est parfois guerrier. "Quand deux joueurs commencent à se battre, on a pour règle d'accourir au plus vite. On ne laisse pas un coéquipier tout seul dans ce genre de situation ", explique Antoine, 17 ans.
Trouver sa place au sein d'un groupe, c'est aussi se mesurer aux autres,   " entre hommes ", et deux équipes qui s'affrontent le font parfois comme deux armées. Le " chef " n'est-il pas nommé le capitaine, terme emprunté au vocabulaire militaire ? " A l'intérieur d'une équipe, il existe aussi des rapports de force. Une sorte de hiérarchie ", note Antoine.   " Les garçons, il faut toujours qu'ils se trouvent un chef  !" raille Mathilde, 16 ans.


Parce que cela plaît aux filles

Depuis que les filles s'intéressent au foot, la séduction passe aussi par le ballon rond. Et pour peu que l'on arrive à reproduire ce dribble incroyable vu dans telles ou telle pub... Anaïs, 15 ans, se moque : " Les garçons ne ratent jamais une occasion de faire les beaux pour montrer à quel point ils sont bons.  " Antoine confirme à demi-mot : "Il y a aussi une part esthétique dans le foot. Un joueur capable de faire des mouvements impressionnants aura toujours plus de succès, même s'il n'est pas plus efficace qu'un autre.  "
Bien sûr, la popularité du  " capitaine de l'équipe de foot " est avant tout un cliché made in USA. Mais si les garçons cherchent leur place au sein de ce groupe, c'est aussi pour s'y retrouver en position visible pour le sexe opposé. Et pour y parvenir, le foot est diablement plus efficace qu'une compétition de ping-pong.


Parce que c'est une rencontre

Le football, c'est d'abord une question de groupe. Qu'il s'agisse de soutenir une équipe ou de jouer, on est toujours le représentant de sa ville, de son quartier, de son pays ou simplement de son groupe d'amis. Mon clan contre le tien, et l'opposition peut commencer. Chants, écussons, maillots, devises : tout ramène au groupe dont l'équipe doit porter les couleurs. " Quand on joue pour un club, devant des gens, on a davantage envie de se défoncer ", confirme Antoine. Ce qui fait rire Mathilde, qui admet pourtant : " A l'étranger, il arrive que l'on me parle spontanément de football. Des femmes parfois ! C'est vrai qu'on a envie de défendre notre fierté. Même si je manque d'arguments purement sportifs...  "
Depuis son origine, le football confronte des entités géographiques. Son ancêtres la soule opposait des villages et, lorsqu'il fut inventé sous sa forme actuelle outre-Manche, ce sont les collèges, ces prestigieuses universités anglaises, qui s'opposaient sur le terrain. Aucun autre sport ne voit autant communier les joueurs et ceux qu'ils sont censés représenter. Bill Shankly -encore lui- résumait d'ailleurs sa carrière ainsi : " Je n'ai fait ce boulot que pour l'amour du football. Et je voulais ramener du bonheur chez les gens de Liverpool.  "


Parce qu'il n'y a pas besoin d'y jouer pour en être

Ca commence avec les images Panini échangées dans la cour d'école. Puis viennent les émissions, les matches que l'on suit jusqu'à se découvrir un club préféré. Antoine confesse : "J'ai vraiment du mal à rater un match de mon équipe. S'il ne passe pas à la télé, je vais suivre l'évolution du score sur Internet. Et si je suis dehors, je resterai nerveux jusqu'à ce que je connaisse le résultat final.  " Pauline, 16 ans, est fataliste : " Mon copain ne rate rien, et pas question de sortir quand il y a un match. Ca m'énerve un peu, mais c'est comme ça.  " Il faut dire que l'offre télévisuelle a explosé : on peut voir aujourd'hui plus de soixante-dix matches et quinze émissions de foot en huit jours ! Mais prudence car, lorsque l'on demande aux filles s'il pourrait s'agir d'un motif de rupture, la réponse fuse; "Oui, s'il ne parle de rien d'autre et s'il ne fait rien d'autre !  " dit Anaïs.
Il arrive aussi que les jeux vidéo s'en mêlent. Pro Evolution Soccer (PES), célèbre simulation de foot, est le produit culturel le plus vendu en France, devant tous les autres films, disques et livres. Une autre façon d'être dans le jeu...


Parce que c'est beau

" On dirait un p'tit chien après une balle.  " Mi-moqueuse, mi-sérieuse, Pauline résume assez bien l'impression des filles quand elles voient un garçon jouer au foot. Gaëtan n'est pas d'accord : " Le foot, c'est beau !  " Et la dimension esthétique de ce sport échappe souvent à l'observatrice occasionnelle. Il faut s'être essayé mille fois à un dribble pour saisir la beauté d'un joueur le réussissant en plein match.
A la ma, ière des musiciens, les footballeurs professionnels ont réalisé leurs gammes pendant des heures afin de maîtriser parfaitement chaque geste. " Il ne s'agit pas juste de dire à tout le monde de taper dans le ballon, précise Gaëtan. Il y a un jeu de passes, c'est un ensemble coordonné.  " Le foot est un ballet que l'on apprécie mieux lorsque l'on comprend les mouvements des vingt-deux joueurs. Et davantage encore quand on comprend pourquoi les garçons l'aiment autant.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (0)
L'auteur : Eric D.
24 ans, France.
Publié le 16 octobre 2008
Modifié le 07 septembre 2008
Lu 1 572 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲