Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Marseille-Lyon, un choc chatoyant

Les Marseillais, dans une forme d'enfer mais privés de Valbuena, défient des Lyonnais qui les devancent d'un point au pied du podium.


Il suffisait de voir les larmes de Mathieu Valbuena après son très sévère carton rouge récolté mercredi en demi-finale de la Coupe de la ligue contre Nice pour mesurer l'importance de ce Marseille-Lyon. Deux équipes en lutte pour un podium et une place qualificative pour la Ligue des champions.

Cette exclusion prive le milieu offensif du choc final de cette 22e journée, demain soir devant les caméras de Canal +, entre le cinquième et le quatrième qu'un tout petit point sépare.

L'OM se serait bien passé de ce coup du sort : avec 11 buts offerts Valbuena est le meilleur passeur du championnat et un atout offensif de poids.

Gênant mais pas rédhibitoire. Car les Marseillais pètent le feu depuis deux bons mois et la raclée infligée au PSG le 30 novembre dernier : onze victoires et un nul lors de leurs douze derniers matches !

Grâce à une défense retrouvée qui enregistre les retours de Souleymane Diawara et Charles Kaboré, déjà de retour de la CAN. Grâce aussi à une attaque efficace, qui s'est accommodée des absences des frères Ayew (toujours en lice en Coupe d'Afrique avec le Ghana), au sein de laquelle brillent Morgan Amalfitano et Loïc Rémy (17 buts toutes compétitions confondues).

Face à eux s'avancent des Lyonnais qui ont donné l'impression curieuse de ne rien maîtriser de leurs derniers matches... Qu'ils sont malgré tout parvenus à remporter !

Contre Dijon le week-end dernier, à Lorient mardi, les hommes de Rémy Garde ont souffert. Mais ont su à chaque fois arracher la victoire sur le fil. Il faut sans doute y voir la traduction d'une sacrée force mentale.

Mais Lisandro, le monsieur plus de l'OL, tient à relativiser : "Sur certains matches, nous avons eu des réactions fortes et beaucoup de caractère, mais il ne faut pas non plus l'oublier : nous avons eu aussi beaucoup de chance. Elle ne va peut-être pas nous accompagner tout le temps, cette chance",

La chance pour le spectacle et l'OM serait peut-être que Rémi Garde titularise à nouveau Cris en défense centrale.

Le Brésilien semblait avoir cinquante ans, mardi, face aux virevoltants attaquants lorientais...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (0)
L'auteur : Cyril Vonnet
23 ans, Amboise (France).
Publié le 06 février 2012
Modifié le 05 février 2012
Lu 670 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲