Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Mauvaise passe ou Noël au pays des camés

Voilà un extrait de ce que je/Vin écrit, enfin c'est vieux tout ca...


Et il me donne une petite tape sur la tête et mon joli-petit-sachet-tout-blanc en prime, ça me rappelle la fois où il m'en avait filé gratos parce que Scrap lui avait rendu un petit service, rapport à un type qu'avait pas payé... Maintenant que j'y repense, c'est peut-être la seule fois où on a eu de la neige à noël, je vais m'asseoir sagement sur un matelas à moitié occupé.
L'autre c'est une fille, elle est accroupie et respire à peine, un rideau de mèches bleues masque ses traits, elle à de vieilles fringues trop larges, sa peau, on jurerait celle d'un cadavre tout frais. Elle tourne la tête vers moi et... Elle avait dû être vraiment belle, avant... C'est comme regarder les restes dans son assiette, il y a plus trop de blanc dans ses yeux, plus trop de rouge sur ses lèvres, elle est vraiment amochée, tout est pareil, tout est gris et délabré, paysage désolé, fille fantôme... Je regarde la poudre et, bordel je peux pas rester là. Je me vois mal faire une ligne et tout devant cette gamine, elle a quoi ? Elle a... Mon âge. Ça fait combien de temps que j'ai pas regardé une glace ? Ici il y en a pas, il n'y en a jamais dans ces endroits-là, faut que je me casse, bordel et cette fille ? Qu'elle aille en enfer, ça sera jamais pire qu'ici.


Pan t'es mouru

Vous venez ou quoi ? Vous verrez bien où on va... Aah ! Pas le temps d'aller chez Scrap, bon c'est pas la mort, on va aux chiottes publiques. Waw, même de loin ça fait peur ! Bah, j'ai l'habitude. L'odeur suffit à arrêter les plus fous, mais le sang bouillonne, mes veines sont en feux et ma tête en sang, il y a déjà du monde, des types bien louches, de toute façon ils se tirent. Des miroirs partout, je m'approche de celui-là. Bordel. Tire-toi. Tire-toi fantôme ! Tu es mort, tu es laid comme c'est pas possible !
Où est passé mon visage, où sont mes yeux ? Qu'avez-vous fait de ma bouche ? Tire-toi je te dis, sale monstre ! Waw y'a des putains de glaces partout ! Je veux plus voir ça ! Où je suis ? Où je suis, moi ? Je cogne avec mon poing mais c'est du solide, je cogne et je cogne et le sang gicle, et j'ai mal, j'ai besoin d'une dose. Je prends le sachet et je me fais une ligne, deux lignes, trois lignes, et j'inspire et je suis la ligne blanche, je suis la ligne blanche, droite et parfaite, et je chiale comme un gamin, bordel, j'en étais un il y a pas si longtemps, et là je suis plus qu'un fantôme qui pleure un peu, qui marche pied nu sur la route, sur la neige. Je me suis mis dans un coin des chiottes et j'ai regardé le reflet, j'ai regardé le pauvre type en face, s'il savait celui-là à quel point il était pitoyable. Et je ris, je ris parce que c'est drôle, je ris des larmes de honte, qu'ils aillent tous se faire voir ! J'ai envie de rire ! Plus de fantômes, plus de petites filles sur des matelas, plus de manque, juste le hig intense et terriblement bon ! Je suis fort, je me redresse droit comme un chêne, je suis le maître du monde et de tout ce foutu merdier !


I am the king of the woooorld (excusez ces titres improvisés)

Je sors en vitesse, on va chez Scrap, il faudrait qu'on cause de ci de ça, c'est parti ! Quoi, qu'est-ce que vous racontez ? Ah, j'avais cru... Et puis qui c'est qu'arrête pas de m'embrasser dans le coup et de passer ses doigts dans mes cheveux comme mam faisait ? J'ai juste l'impression qu'elle est là, je souris, je me sens bien, la bonne vieille odeur du parfum à la vanille qu'elle mettait tout le temps... Dans l'air dépouillé, il y a sa jolie comptine qui résonne, comme c'est beau ! Je me sens léger, je veux danser, danser, danser sur le dos du monde ! Là où il regarde jamais ! Là où on peut faire tout ce qu'on veut ! Je tremble un peu en tournoyant au-dessus de la caillasse, des ruines fades, un vent magique emporte tout ça. Où vous allez ? Pourquoi chez Scrap ? On va pas le déranger, il est pas vraiment disponible je pense, on va à l'Anthrax ! Démence, éclats de rire, je continue à sautiller, à voleter le long des rues crasseuses comme un robot ou un cocaïnomane... J'ai l'impression de vivre un peu, dans deux
heures, ce sera fini.


c'est article a bien été ecrit pour mon ami Enfantdocile ^^
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (12)
Re: Mauvaise passe ou noël au pays des camés
Posté par midnight le 16/05/2006 22:11:39
c'est très bien écrit! felicitaciones!
Re: Mauvaise passe ou Noël au pays des camés
Posté par mado55 le 16/05/2006 17:30:01
J'ai beaucoup aimé.." clap clap" comme on a dit auparavant. j'aime bien le style de ton ecriture car c'est tres réaliste et d'autant plus si ce n'est pas une experience vécu. Bravo, on (enfin je) aimerait plus d article comme ça.
Re: Mauvaise passe ou Noël au pays des camés
Posté par ti-tine le 16/05/2006 11:15:48
yep il est tout joli ton article et triste aussi.
Re: Mauvaise passe ou Noël au pays des camés
Posté par enfantdocile le 15/05/2006 23:24:11
Je le met ici, ce n'est pas une expérience vécue, -néanmoins Vin existe vraiment pour moi, je suis de ces gens qui quand ils écrivent ont la volonté de donner un caractère une personnalité propre à leur personnage, ne pas me mettre à sa place mais l'incarner, ce n'est q'une volonté ai-je bien dit, je ne suis pas assez prétentieux pour penser que je réussis^^
Re: Mauvaise passe ou Noël au pays des camés
Posté par le_steph le 15/05/2006 22:59:09
Au-delà du fait que ce soit vraiment bien écrit, tu parviens à retranscrire des sensations sans tomber dans les clichés trop souvent véhiculés... bravo… (en espérant pour toi qu’on est pas dans le récit d’une expérience vécue…)
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (12)
Publié le 15 mai 2006
Modifié le 30 mars 2006
Lu 623 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲