Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Medal Of Honor : En Première Ligne

Après le PC, la PS2 a droit aussi à son débarquement avec Medal Of Honor : En Première Ligne, un titre à couper le souffle...


Jimmy est de retour et il est pas content ! (j'adore dire ça !) Enfin bref, qu'il soit content ou pas on s'en fout puisque de toutes manières il n'a pas le choix. Le voici pris dans ce qui constitue l'un des tournants de la Seconde Guerre Mondiale avec notamment le débarquement du 6 juin 44 et l'Opération Market Garden. Paterson devra donc éviter les balles sur les plages normandes mais également parcourir 19 niveaux et accomplir six missions pour infiltrer les lignes allemandes et empêcher les nazis de mettre au point le HO-IX, une nouvelle arme aérienne susceptible de marquer un autre tournant dans cette guerre. La grande question que tout le monde se pose c'est alors de savoir si ce MoH est le même que le récent Débarquement Allié sur PC. Et bein non c'est pas le même. Ici c'est d'entrée de jeu que l'on se rejoue le débarquement du 6 juin. Le moins que l'on puisse dire c'est donc que si la version PC nous faisait languir avant de nous proposer ce moment grandiose, le titre PS2 nous l'offre dès le début histoire de fixer les choses. En clair, commencer par Omaha beach c'est un peu une manière de nous montrer que l'on va en prendre plein les yeux durant toute cette aventure.

C'est donc sur les chapeaux de roues que ça démarre pour Peterson et bien évidemment le joueur qui est derrière. La première scène est tout simplement grandiose et laisse même penser qu'on n'avait encore jamais rien vu de tel dans la catégorie sur PS2. Seulement voilà il est une règle simple dans l'art de la mise en scène, garder le meilleur pour la fin et terminer en apothéose sur quelque chose d'énorme. Ici c'est un peu l'inverse et les missions qui suivront seront d'une intensité et d'un intérêt en dents de scie. Rien de dramatique évidemment mais bon force est de constater que c'est souvent assez inégal surtout lorsque l'on a encore la bave aux lèvres rien qu'en repensant à ce que l'on a vécu au tout début. Au niveau de son gameplay, ce Medal Of Honor se veut donc classique et efficace. Des armes en grand nombre, des ennemis nombreux et bien entendu des tirs dans tous les sens. On agit seul ou en équipe et le joueur devra parfois aider ses coéquipiers en prenant le contrôle de lieux stratégiques pour faciliter la progression du groupe.

Signalons que la progression au sein de ce MoH semble plus aisée que dans son confrère sur PC. Toutefois, on notera que le système de sauvegarde risque d'obliger le joueur à recommencer un niveau entier en cas d'échec. Au niveau de l'I.A, celle-ci se veut assez inégale avec des ennemis à la réactivité aléatoire et surtout à la combativité pas toujours très réaliste. Autre petit reproche, des zones d'impact pas forcément très bien gérées. Si le jeu est assez tolérant en terme de précision au niveau des headshots, certains points d'impact nécessitent des tirs soutenus et nombreux pour se défaire d'un ennemi, en tous les cas beaucoup plus que ce qu'il devrait pouvoir supporter dans la réalité. Pour un maximum d'efficacité on concentrera les tirs vers la tête et l'aine qui en règle générale stopperont net l'adversaire. Autre petit souci, la précision autorisée par le pad de la PS2. Les commandes sont bien réparties dans l'ensemble mais on est très loin de l'efficacité que l'on obtient avec une bonne vieille souris. Le snipe en est un exemple flagrant, ou encore les phases d'action intense où les soldats sont nombreux et au cours desquelles on se surprend à straffer dans tous les sens ou à arroser n'importe où plutôt que de régler ça à la méthode Jonh Mullins, net, précis, et sans bavure, une balle de moins... un mec de moins...

Si l'on peut donc reprocher certains aspects de son gameplay à ce Medal Of Honor, un point sur lequel tout le monde devrait tomber d'accord, c'est celui qui concerne la qualité de ses graphismes. Tout simplement à tomber raide... Les environnements sont superbes, les effets impossibles à décrire comme par exemple les explosions d'obus dans le sable d'Omaha Beach. Les décors sont vastes, assez bien fichus et surtout dotés de textures au niveau de détail rarement atteint sur PS2. L'immersion est totale dans cet environnement réaliste et les musiques associées aux autres effets sonores viendront parachever le tout. Souvent très correcte et frisant parfois le grandiose, la réalisation de Medal Of Honor repousse les limites de la PS2 rarement prise ici en défaut. Peu d'aliasing quelques saccades assez rares... Du travail d'orfèvre.

En somme, si l'indécrottable joueur PC que je constitue se tournera plus volontiers vers le petit copain Allied Assault (Débarquement Allié), Medal Of Honor : En Première Ligne signe une performance tout simplement remarquable sur PS2. Sa campagne bien scénarisée offre quelques heures de jeu intenses avec des phases particulièrement tripantes. Si certains aspects de gameplay ne sont pas toujours au top, sa réalisation graphique et sonore contribue largement à en faire le FPS du moment sur la console Sony.

En bref...

Graphismes :
Une qualité remarquable dans les graphismes et dont on se rend compte dès le début avec le débarquement du 6 juin 44. Les décors sont vastes et détaillés, les effets superbes pour un réalisme surprenant. 17/20

Jouabilité :
Rendez-moi ma souris ! Un manque de précision lié au pad analogique même si globalement ce MoH s'en sort bien pour un shoot console. Quelques défauts d'I.A sont à constater et des zones d'impact parfois étranges. 16/20

Durée de vie :
Une durée de vie correcte avec notamment des bonus à débloquer en remportant des médailles pour chaque mission. 14/20

Bande son :
Comme les graphismes, cet élément de réalisation est particulièrement soigné. L'intensité de l'ambiance n'en est que décuplée pour finalement absorber totalement le joueur dans cette aventure. 17/20

Scénario :
Un tournant de la Seconde Guerre Mondiale à revivre de l'intérieur avec des moments forts comme le débarquement. Le joueur se plongera avidement dans cette aventure passionnante. 15/20

Note générale :Sans être radicalement mieux qu'Allied Assault sur PC ce Medal Of Honor signe une performance remarquable sur la console Sony. Sa réalisation presque sans faille, ses graphismes somptueux en font très probablement la nouvelle référence des FPS sur PS2. 17/20

. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (1)
Re: Medal Of Honor : En Première Ligne
Posté par moinetrappiste le 20/08/2004 07:47:40
PO mal l'article. Mais y a tu vraiment jouer??????????
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (1)
Publié le 27 juin 2002
Modifié le 27 juin 2002
Lu 1 684 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)

Commander sur Amazon.com
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲