FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Méfiez-vous des hôpitaux

Vous pensez qu'il faille faire 100% confiance aux médecins ? Etes vous prêts à mettre vos vie entre leurs mains ? Avez vous l'esprit assez alerte pour savoir si un médecin fait son boulot ou pas ? Voici quelques conseils pour vous en sortir au mieux...


Les hôpitaux sont des lieux de guérison, de repos et de soin; certains d'entre nous et même la plupart y seront confrontés un jour ou l'autre.
Accouchement, crise d'appendicite, accidents en tout genre,...
Mais beaucoup de ceux qui vont à l'hôpital pour se faire soigner, en ressortent diminués par manque de soins appropriés, inexpériences des médecins et du personnel hospitalier en général, manque de moyens techniques appropriés.
Voici quelques pistes pour vous en sortir dans ce monde hospitalier.

Tout d'abord, la moindre des choses pour le patient, c'est de ne pas donner une confiance aveugle au personnel qui s'occupe de lui. N'oubliez jamais que les gens qui sont derrière les blouses blanches sont aussi humains que vous et moi et que malheureusement l'humain n'est pas parfait.
Donc posez des questions au personnel, à quoi servent certaines choses qu'ils vous font ? Quand pourrez vous sortir et rentrer chez vous ? Que pensent-il sincèrement de votre cas ? Pouvez-vous voir votre dossier médical à l'aide de votre médecin traitant ? Toutes ces question, les gens préfèrent les éviter, ils donnent une confiance aveugle, sans penser que c'est de leur corps qu'il s'agit et que c'est une collaboration qu'il faut faire pour vous soigner et ça ne doit pas reposer que sur la tête du médecin ou de l'infirmière.
Donc informez vous, par votre entourage, le personnel, internet (si vous en avez la possibilité),...

Ensuite, les hôpitaux ne sont pas là pour faire joli, ils sont là pour sauver les gens, les soigner et améliorer leur qualité de vie quand c'est nécessaire, mais il ne faut pas oublier que derrière tout ça se cache l'argent, et certains hôpitaux ont de drôle de priorités, au lieu de voir le patient en lui même ils voient ce que celui-ci pourrait lui rapporter aussi...
Donc parfois, certains hôpitaux gardent la patient en leur sein alors qu'ils ne sont pas compétents pour les soigner, et ne les informent pas que d'autres hôpitaux sont spécialisé dans le traitement de la maladie ou du dysfonctionnement qu'ils subissent.
Un de mes amis en a fait les frais, il a failli perdre son bras à cause de l'incompétence des médecins et de leur envie de le garder dans cet hôpital qui n'était pas compétent pour le soigner. Heureusement, on lui a indiqué un autre hôpital qui était spécialisé dans ce qu'il avait. Imaginez vous perdre votre bras à cause d'un médecin qui ne veux pas avouer que ce n'est pas sa spécialité et vous garder pour vous faire payer le prix...
Attention donc à ça, renseignez vous sur les autres hôpitaux que celui dans lequel vous êtes ou serez admis, ils ont tous des spécialités dans quelque chose, et comme c'est de votre santé qu'il s'agit, autant s'informer un maximum.

Et puis il ne faut pas perdre de vue que partout en Europe le système hospitalier est défaillant, manque de moyens, d'infirmières, de médecins, de spécialistes, de matériel approprié. Alors les patients subissent et le manque de soins, et la qualité des soins qui est diminuée à cause de la fatigue du personnel qui en est à sa Xeme heure de garde.
Il se peux que le personnel hospitalier ne puisse pas vous aider correctement car il n'est pas assez nombreux, et la qualité de vos soins en sera diminuée, temps d'attente avant l'arrivée des infirmière et aides soignantes, soins reportés ou obligation de choix de certains soins avant d'autres, risques de mauvaise entente avec le personnel due à la mauvaise humeur et à la fatigue.
Bref, là encore informez-vous sur la réputation de l'hôpital, ses moyens techniques et technologiques et ses moyens en terme de temps par patient.

Autre chose, ne perdez pas de vue que l'erreur est humaine et que ce que vous ressentez en vous n'est pas négligeable pour le personnel. Vous ressentez des douleurs que vous pensez anormales, parlez en au personnel par exemple. Vous savez bien vous même que certaines choses que vous ressentez sont physiquementsont normales ou non, et si les médecins ne sont pas informés par vous de certaines choses, et bien il pourrait y avoir des accidents et/ou des négligences. Et puis lorsque vous voyez que quelque chose à changé subitement dans votre traitement, posez des questions, les erreurs de prescription arrivent aussi et les infirmières mélangent parfois les traitements et certaines par fierté ne l'avoueront pas.
Vous êtes la personne qui vous connaissez le mieux, il est donc normal que vous soyez un des indicateurs principal pour le personnel sur votre état de santé actuel.

Et puis, dans les hôpitaux comme partout il y a des mauvais traitements, il suffit que le contact ne passe pas bien patient/personnel pour que ça arrive. Disputes avec certaines personne du personnel, personnel qui vous néglige et font passer d'abord leur ressenti par rapport à vous, moqueries (si ça arrive je vous le jure), infantilisation du patient, et autorité abusive sur votre personne. Là encore, il faut que vous fassiez les choses vous même, le mieux c'est d'essayer d'ouvrir le dialogue avec les personnes concernées et leur autorité relative, votre entourage qui peux servir de médiateur, et puis surtout si vous subissez ce genre de choses, ne vous laissez pas faire, vous n'êtes pas idiot, vous n'êtes pas un numéro, vous n'êtes pas un puching ball non plus.

Et lorsqu'il est trop tard et que l'erreur médicale est commise, il ne faut pas vous laisser faire, introduisez une plainte à l'hôpital concerné, à la justice et à l'ordre des médecins, afin que ça n'arrive pas à d'autres et afin de percevoir une indemnité pour le préjudice subi sur votre personne. C'est important aussi pour vous faire recconaitre comme victime du système et/ou d'une personne qui s'est occupé de vous. Il ne faut pas laisser tomber si facilement, sinon les erreurs se perpétuent et l'incompétence n'est jamais mise à jour. Et puis si vous avez des séquelles anormales dues à votre séjour à l'hôpital, les indemnités ne seront pas de trop pour pouvoir vivre avec ces séquelles et/ou les réparer au mieux.

Voilà, j'espere vous avoir un peu ouvert les yeux, sur le fait que les hôpitaux ne sont pas toujours les meilleurs endroits pour guérir et se reposer, et j'espere que lorsque vous serez confronté à ça, vous resterez vigilant sur ces points là.
Bien sur je ne souhaite à personne d'être confronté à la douleur et à la maladie, mais vous savez, ça n'arrive pas qu'aux autres !!
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (11)
Re: Méfiez-vous des hôpitaux
Posté par the_nameless le 14/10/2004 21:47:45
C'est un peu abusé tout ça....même si c'est en partie vrai! Mais il ne faut pas oublier que certains patients sont des vraies plaies ! Ils crachent sur les imfirmieres ou renservent leur plateau repas pr faire chier (ui ui ça arrive aussi !!)
Le patient n'est pas une pauvre petite chose sans defense
l'hosto en face de chez moi a tué un enfant de 5 ans mais il a sauvé mon frere alors doucement....
Re: Méfiez-vous des hôpitaux
Posté par damsy le 01/10/2004 15:27:18
je suis choqué qu'un nain-terne cautionne de tels propos !
des phrases telles que :
"au lieu de voir le patient en lui même ils voient ce que celui-ci pourrait lui rapporter aussi... " Toi qui est interne tu pourrais leurs faire passer un bulletin de salaire qu'il comprenne ce que gagne un etudiant en chu... d'autre part on ne peux pas encore parler en france de medecione a deux vitesse (meme si nous y arrivons j'en convient ) les quelques notions qui t'ont eté enseigné en shs lors de ta pehun devant faire foi !

"les erreurs de prescription arrivent aussi et les infirmières mélangent parfois les traitements et certaines par fierté ne l'avoueront pas. " Veridique et encore plus vrai pour les medecins (a croire que le fait d'etre imbus de ca personne croit de facon exponentielle avec le niveau d'etude... ) exemple tres simple un spécialiste voulant hoter un "kiste" a une personne qui m'est proche, ne voyant que sa specialité N'a pas cherché par manque dhumilité les signes clinique autres pouvant ammenner a un diagnostic totalement different... oubliant que la maladie de lyme existé...

"Voilà, j'espere vous avoir un peu ouvert les yeux, sur le fait que les hôpitaux ne sont pas toujours les meilleurs endroits pour guérir et se reposer" dans quel autre endroit te soigne t on ? dit le moi de suite histoire que j'aille pas faire des etudes medicales pour travailler pendant de dur année d'externat et d'internat a venir pour rien.


Bref j'ai un peux de mal avec ton texte desolé.
Par contre ne me faite pas dire ce que jen'est pas dit les propos de spy "la deterioration des soins dans les hopitaux faute de moyens humains techniques et de motivations . Sans compter les 35 h qui n' ont rien arranger" sont plus que justifié (d'ailleurs il ets bien mieux placer que moi pour en parler et je ne mepermettraipas de le contredire la dessus.) Juste histoire d evoir si tu n'as pas oublié tes vieux reflexe de pehun : pour les primant une seul solution ... a/ selection (sssssssssuce seul pehun comprendra lol)
b/ so...isation
c/ mas...bation
d/ tte les reponses
e/ autres.

bonne chance a toi (meme si t'as pas d'organe ... la faut etre demontpellier pour comprendre lol)
Re: Méfiez-vous des hôpitaux
Posté par spy le 30/09/2004 18:37:11
Il y a du vrai et de l' éxagéré dans l' article
Mais dans l' ensemble il reflete la deterioration des soins dans les hopitaux faute de moyens humains techniques et de motivations . Sans compter les 35 h qui n' ont rien arranger

Spy interne en medecine
Re: Méfiez-vous des hôpitaux
Posté par damsy le 30/09/2004 17:59:03
"ne faite pas confiance au medecin non plus ni au pharmacien"

Les pharmaciens c autre chose ... pkoi on ne ferais pas confiance a un épicier (apothicaire , vendeur de capote etc au choix ) ? ;-)
Re: Méfiez-vous des hôpitaux
Posté par p!nk w?z@rd le 04/09/2004 12:27:00
ca vrai ta raison fait pas confiance au hôpitaux resté chez vous malade . ne faite pas confiance au medecin non plus ni au pharmacien resté chez en attendant que ca passe . Mais c'est une reflexion debile tu les critique et pourtant quand tu a un pb de santé c vers eux que tu te tourne en premier . Ok tu veut pas prendre de risque dans les hôpitaux bah t'as qu'a resté chez toi a crever plutot que d avoir des chance de t'en tiré . aucun respect pour ceux qui depuis tous petit fait que votre santé soit la plus belle possible .
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (11)
Publié le 22 juin 2004
Modifié le 22 juin 2004
Lu 1 183 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143