FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Mémoire d'un porn addict

Sans expliquer, sans me justifier, je parle de ce que je suis, ou plutôt ce que je tend à ne plus être. Je suis esclave du multimédia. Je n'ai même pas honte, je parle de moi, mais je pense que beaucoup se retrouverons dans mes paroles.


Ai 25 ans. J'ai au fond toujours aimé le sexe... Enfin tous le monde aime le sexe, mais pas comme moi. Je parle plutôt de consommation de masse. Je n'ai pas ruiné ma vie avec ça bien sûr (heureusement), je travail, je vis avec une charmante jeune femme qui ne sait pas que je suis comme ça, j'ai bac + 3, je suis plutôt performant dans mon métier. Mais j'ai une vie secrète, sur la toile.
Bien sure ado, je regardait le film X sur canal, et avec mes copains on faisait l'échange de cassette X enregistrées à droite ou à gauche. Mais ça restait dans le normal.
La boîte de pandore est arrivée il y 5 ans dans ma chambre, fin 1999, et il y avait inscrit dessus "Olitec 56k, V90", et elle se branchait sur mon Pc. J'avais 20 ans, j'étais déjà avec mon amie actuelle. Rapidement en surfant je suis tombé par hasard sur des sites X, bien agréable pour le plaisir solitaire. Puis un jour, mon cousin m'a parlé du chat, quil pratiquait sur un site américain. Je m'y suis connecté, je chattait en anglais avec des gens du bout du monde, de tout et de rien. Puis un jour je me suis par curiosité connecté sur le canal "sex". Je suis tombé sur une Américaine, je ne savais pas quoi lui dire, après un bref échange de politesse, elle m'a rapidement demandé de lui décrire comment je la "baiserai" (c'est le terme qu'elle employait, fuck), amusé, un peu gêné je me suis laissé allé à le faire, j'étais dans une salle info. Elle m'a dit de me déshabiller, de me masturber, bien sur je ne l'ai pas fais. En ressortant j'étais tous bizarre, avec un peu l'impression d'avoir trompé ma copine.
Je ne l'ai pas refait pendant quelques semaine, puis je n'ai pu m'empêcher d'y retourner, je l'ai fais avec d'autre filles (soit disant fille, certaines devaient forcément être des mecs), mais au fond je m'en foutait, l'illusion suffisait, bien sur, si l'une d'elle se dévoilait et me laissait percevoir qu'elle était un mec, j'arrêtais. Lorsque j'avais du temps je passait mon après midi chez moi, alternant chat et site X, en me masturbant. Ma libido était explosive, j'avais envie là et j'avais envie le soir avec ma copine. J'ai découvert Mirc et l'undernet, composé surtout de chat canadiens, en français c'étais plus excitant encor. J'aimais imaginer qu'un fille se tripotait devant son poste, sans me connaître. Echange de photos, si la fille ne me plait pas ça me coupe. Je prend garde et m'assure de la distance de la fille, je donne faux nom, fausse adresse, un mail secret avec un nom codé, comme celui que j'utilise ici. Des fois ça ne marche pas, il n'y personne, que des bots qui envoie de la pub. Je tante ma chance sur un canal non sexe, ça marche de temps en temps, certaine jour le jeu, d'autre me vire en me prenant pour un puceaux de quinze ans, je les laissent m'insulté, je suis obligé d'être direct sinon il me faudrait quatre fois plus de temps, tant les filles qui sont sur le canal sexe et qui ne veulent pas en parler sont nombreuses, et si c'est pour me virer après 15 minutes, j'aurais perdu trop de temps. Je retorque juste "quen vrai je te baiserai jusqu'à ce que tu grimpe au rideaux", la plupart ne réponde pas, je pense que certaine on peur de moi, méconnaissant l'anonymat du net. D'autre accepte, ne devant pas faire ce qu'elles disent, mais rien que le fait des mots vulgaires sortis tous droit de leur esprit m'excite, de toute façon si elle le font c'est qu'au moins ça les amusent. Des fois après coup certaines se révèlent être une bande de copine se foutant de ma gueule, rigolant en m'imaginant me tripoter devant mon écran. Jusqu'à cette période aucun problème sexuelle avec ma copine, tous marche bien, je suis doux, rien a voir avec ce que je suis sur le chat, je ne lui impose jamais de fellation si elle un jour elle n'en a pas envie, et l'idée de sexe anal ne me tente même pas, je la fais jouir la plupart du temps, elle me le dit sans mentir, car les rares fois ou je n'y arrive, elle n'hésite pas à non plus me le dire... Les mois passent, 2001-2002.
Bien sûr comme tous les couples il y a des moment ou ça marche moins bien... Elle a moins envie, ses études sont durs, et puis moi je suis trop direct, elle se bloque, bref on fait l'amour moins souvent. Je me venge sur le chat, je cherche une correspondante avec qui echanger une correspondance sexuelle, ça ne marche absolument pas. On s'aime on reste ensemble, on prend un appart.
2002-2003, summum de la difficulté entre nous, elle passe un concours difficile, 1 an de préparation 7 jours sur 7, on vit ensemble la semaine, on rentre chez nous le week-end, moi je passe une license qui s'avère être facile pour moi. Deux jours par semaine, seul, c'est l'orgie, je chat a mort, m'achete une webcam avec pour but de trouver une fille peu farouche pour s'exhiber, ça marche pas. Je passe tous le week end devant mon poste, j'en ressort abruti, heureusement on trouve du temps pour courir, faire un peu de sport. Fin 2003, on prend un appart plus définitif, avec le téléphone, on y reste en permanence, on bosse tous les deux coté sexe c'est pas top. Je me lève la nuit pour chatter, un soir sur deux, sinon je n'arrive pas à me concentrer sur mon boulot, à partir de 14h je ne pense qu'à dormir. Je la trouve une fille, qui s'appelle disons Shanna, une parisienne qui me file sont adresse netmeeting, que j'embrouille sans parler de sexe, en lui expliquant une théorie sur pourquoi les mecs qui cherchent du sexe sont si directes. Elle m'envoie sa photo, je sais que c'est bien elle, avec le temps on voit vite si les photo sont en relation avec ce que les gens disent être, on arrive à déceler les supercheries, les photos glanées sur Internet, je les repères vite. On correspond, elle a un mec, je lui parle de sexe, elle aime, elle dit ne j'être arriver prendre sont pied en se tripotant, je fais tous pour l'exciter un max, ça marche moyen... Elle s'achète une cam je la vois, elle ne m'a pas mentie, une fille simple, plutôt joli, elle me parle de sexe avec son mec, me montre ses sous vêtement, mais refuse de les montré sur elle, je l'aime bien c'est une fille intelligente, qui manque un peu de culture, mais très gentille... Elle me file son tel, un soir je l'appellent, et je suis gené, là c'est trop intime, je me sens découvert. Puis plus rien. Je ne la trouve plus sur netmeeting. Je finis par la rappeler, son pc a claqué. Pas de nouvelles, je ne peux lui téléphoner un vrai, je ne veux pas la déranger, ou la mettre mal à l'aise. Je retrouve une autre fille, elle c'est cash elle me montre la total. C'est la crise avec ma copine, on plein de souci de famille et de travail, je vais bientôt ne plus avoir de boulot, elle doit bosser loin d'ou on habite. Bizarrement, avoir tout vu avec cette fille m'a calmé net, sur mon comportement depuis touts ces années. J'ai l'impression d'avoir tout vu, que tous ça ne valait pas la peine, au final, que de toute façon la jolie fille que je croise dans la rue, à des pensées perverse comme tous le monde, que toutes finalement se ressemble et que même si c'est excitant, ça m'interesse plus de la même façon.
J'ai repris les choses en main avec ma copine, j'ai résolu des problèmes, j'en ai encor mais je lutte, je trouverai, et elle a de nouveau confiance, on refait l'amour souvent maintenant.
Ma libido est toujours aussi explosive, mais je ne chat quasiment plus pour ce qui est des plaisir solitaire, j'ai arrêté de me masturber une journée entière, a l'affût sur le net, je le fais encor souvent mais de façonnormale', sans me retenir des heures durant, et que ça prenne une demi journée.

J'ai toujours tendance à penser que toutes les erreurs et mauvaise expérience reste des cicatrices desquelles il ne faut pas avoir honte, et je continue ici, ma vie a changé depuis quelques mois. Elle n'a pas changé de façon complète, mais plein de mes problèmes de comportement ont presque disparu, je parle beaucoup plus a mon amie, chose, qu'elle me reprochait avant, je prend plus de décision, je suis moins effacé, plus combatif. Certain considére la pornographie comme un art, essayant d'intellectualisé leur pulsion... Bien sûre cela peu l'etre, mais 99.99999999 % de ce qui existe n'est qu'une merde indicible, qui n'est faite que pour exciter les pulsions, c'est médiocre, je le sais. Mais c'est ce qui m'excitait, le pas cher, l'image d'une voisine "joli sans plus" se faisant sauter par le livreur de pizza, comme si mon esprit se "flemmardisait" ne recherchant même pas l'érotisme ou le bon gout, plus c'était "cheap" meilleure c'était, rien à foutre d'un top modèle à poils, trop irréaliste, trop éloigné du vrai, la voisine "joli sans plus" c'était plus vrai...

Pour ceux, et surtout celle qui en douterai, je n'ai jamais cessé d'aimer ma cop, c'est surtout ça qui a fait que l'on ai tenue... Et ma discrétion et prudence extrême pour qu'elle ne le sache pas.
Mais je voulait dire par ce post que je ne suis pas un taré, qui ne sort pas de chez lui, un rat devant son pc. Sans aucun vantardise, j'ai une allure soigné, les filles me sourient dans la rue ou en voiture, je n'ai pas peur de leur parlé, et disons qu'en général je plait. Pourtant c'est peut être moi que vous ignoré sur un chat quelconque, parce que je ne voulait parler que de sex. Et qu'il y a une incroyable deshinibition derrière son clavier, et que le pervers que j'étais là, n'à rien a voir avec ce que je suis dans la vie...

Ceux qui sont comme moi ne restez pas sur ces chat et sur le net devant de la pornnographie, seule je ne m'en serais pas sorti.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (11)
Re: Mémoire d'un porn addict
Posté par t.shirt man le 05/10/2004 13:22:38
que veux tu dire par moi c'est différent ? moi il y a deux choses liées ma copine me manque moralement et fair l'amour aussi les images me permettes de phantasmer sur mes envies avec elle mais cela ne la remplace pas evidemment ( ouf je vais la voir ce week end ) et puis sa stimule l'imagination et donc la vie nocturne de mon couple :-D voila
Re: Mémoire d'un porn addict
Posté par omega974 le 05/10/2004 09:19:12
t.shirt man, moi aussi ma cop me manque, c'est deux choses différentes, il me semble etre claire la dessus, mais toi ton cas est différent...Si ta cop est au courant tant mieux, mais moi c'est différent.
Re: Mémoire d'un porn addict
Posté par t.shirt man le 04/10/2004 18:20:23
bien ... moi aussi j'ai des penchant a chercher des images a caractere sexuel sur le net ... mais pas a ce point la ... et ma copine est au courant cependant il ne s'agit pas de pornographie ... plutot d'erotisme soft ... je ne pense pas que se soit malsain dans mon cas ( d'autant que je n'ai pas internet chez moi donc ...) il n'y a pas de mal a etre curieux (de ce que les autres veulent biens montrer evidemment) les photos m'interresse assez peu en fait les belles images (dessins) a caractere sexuel sont infiniement plus exitante ... ton articles est interressant et montre j'usqu'ou a mon sens il faut eviter d'aller mais que (et c'est très bien) on peut en revenir ,je pense que le fait que ma copine soit au courant (et regarde volontier si je lui montre ) permet d'etre sain (elle sait bien qu'elle me manque quand elle n'est pas la et que sa ne la remplasse pas ...) voila c tout ...
Re: Mémoire d'un porn addict
Posté par désirée_de_somnambulie le 03/10/2004 16:09:28
Je suis aussi restée scotchée devant mon écran. Je sais que tu n'es pas seul à être dans ce cas-là. Beaucoup de personnes l'ont été et bien d'autres le seront encore.
Internet est une porte facile à la perversité. Le sexe y est accessible par n'importe qui. Tant que les gens restent consient de l'iréalité de la chose ce jeu ne devient pas trop dangereux. Malheureusement, le risque de se perdre et de se rendre dépendant d'un tel outil de phantasme est élevé.
Heureusement, je pense que tu en as pris consience assez tôt, pour ne pas te détruire et détruire ton couple. Car depuis l'arrivée des chat et webcam, l'infidèlité ne peut plus se limiter qu'à du concret. Une chose n'en parle jamais à ta copine, bien que dans un couple on est censé tout se dire, certaines choses font du mal pour rien.
++
Re: Mémoire d'un porn addict
Posté par margo 008 le 03/10/2004 12:36:08
Bah dis donc ! Ca c'est de l'article ! C'est horrible, vraiment et je suis assez troublé! donc je vais m'arrêté là ! bravo et j'espere que tu t'en es sortie completement
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (11)
Publié le 01 octobre 2004
Modifié le 29 septembre 2004
Lu 6 735 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143