FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Merci le dakar !

Le Paris-Dakar, c'est la solution française au surpeuplement africain !


Un poète africain, très peu connu, chante :
"oh Paris-Dakar, tu donnes à ma terre l'honneur d'être foulée par les chars de fer; tu donnes à ma vie la chance d'avoir un sens... Youkoulalalyoukoula"
Ce bref texte résume bien la fascination que le Dakar exerce à la fois sur les Francais, mais aussi sur les Indigènes.


Et comment pourrait-il en être autrement ? Les plus merveilleux fleurons phalliques de la société civilisée dépucellent avec vigueur les contrées vierges de sauvages arriérés.
Ceux-ci sont immobiles; ils regardent ébahis. Le Dakar devient métonymie de notre monde global; l'Afrique admirant notre course effreinée vers un but noble, la Victoire. Il est naturel dès lors que si une petite fille ne nous laisse pas le champ libre, nous la strikons sans état d'âme. Ce feu d'artifice sanglant nous rappelle que le progrès est injuste, mais il est nécessaire et beau.
Même la pollution n'est pas que la rançon de la gloire globale. Elle crée d'ailleurs sur les dunes un mirage étonnant : on croit voir la figure du Prophète, noire, du Capital se dessiner au loin. Ca fait deux cent ans qu'on attend ici sa venue. On entend alors les suffocations de joie, qui se font en rythme. Car, ça se sait, "les Noirs ont du rythme".


Le cortège flamboyant continue. On exibbe les grands héros de notre civilisation se démelant dans des sables maléfiques. Il faut abandonner sa monture, ou la vie même parfois. Qu'importe, il faut aller plus loin !
Johnny et d'autres Etoiles se font les symboles de cinq mille ans d'une culture conquérante. Dans la lignée d'Ulysse et de Godefroy de Bouillon, leur bravoure impose un respect silencieux. Et comme eux, ils reviendront au pays. Narrant leurs multiples exploits, ils susciteront l'envie dans la jeunesse trop molle de notre pays d'aller découvrir la rudesse de ces lieux trop lointains.

Pour éduquer aux vrombissements des moteurs, une Afrique sourde à nos valeurs.


Quelques citations au Dakar 2004 :

"Aujourd'hui, 3 morts...
Très bien nous passons à la course" (Gérard Holz)

"on a gagné" (Les vainqueurs)

"et splash la black ! " (un conducteur de camion)
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (12)
Re: Merci le dakar !
Posté par fantermi le 09/04/2005 17:28:20
Excellent le texte! J'aime beaucoup le coté sarcastique. Un texte à la fois polémique et agréable à lire, il n'y en a pas des tonnes...
Et les commentaires valent le détour également! Tu es tombé sur les bons lecteurs!
Re: Merci le dakar !
Posté par tigra le 11/03/2005 16:33:34
c'est qui les gens que tu traites d'imbeciles? Car je me sens pas atteintes par ton insulte ... Je pense que tu prends les gens pour ceux qui ne sont pas , tu utilises de l'ironie et des metaphor à force ton texte est comprehensible mais si on est pas focalisé deçue c'est vrai qu'onb est pas obliger de comprendre !
Re: Merci le dakar !
Posté par bovido le 11/03/2005 11:13:46
En général le gens sont plus affectés par la mort de leur hamster que par la mort de plusieurs dizaines de milliers de personnes à l'autre bout du monde et c'est bien normal.
Re: Merci le dakar !
Posté par tom25-33 le 11/03/2005 08:46:22
Je crois que ma langue est bien française, enfin je ne lui ai jamais demandé.
A de tel niveaux d'ironie, moi je suis perdu, alors je suis infirme ou pas ?(ne pas répondre à la question merci ;) )
Enfin je partage ton opinion pour le camionneur par exemple. S'il s'était agi de sa fille, il n'aurait pas dit : "et splash ma fille", et pas apprécié "et splash la white". Certainement un imbécile effectivement doublé d'un soupçon de racisme.
Re: Merci le dakar !
Posté par rosti le 10/03/2005 20:32:47
désolé, je ne pensais pas m'addresser à de tels imbéciles.
Il ne s'agit pas de votre opinion, mais de votre infirmité à comprendre un texte. Je mettrai la prochaine fois des parenthèses qui signaleront les moments ironiques (d'ailleurs, je le suis en cet instant même)
La palme revient quand même à tom 25-33, qui, je l'espère, n'est pas de langue française...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (12)
Publié le 09 mars 2005
Modifié le 15 février 2005
Lu 993 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143