Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Metallica : Frantic

Voici la présentation et la critique du dernier single de Metallica, Frantic, sorti le 30/09.


Après les nombreux festivals d'été, le nouveau single de Metallica sort dans diverses éditions limitées selon les pays. Comme cela, chaque pays pourra écouter des enregistrements live issus d'un de ses festivals nationaux ce qui est vraiment une riche idée de la part de Metallica. Evidemment les fans absolus auront donc une dizaine de single Frantic différents à acheter ! Cela est d'autant plus rageant que seuls quatre morceaux live distincts (en comptant toutes les éditions) figurent sur ces singles (Blackened, No Remorse, Welcome Home (Sanitarium) et Harvester Of Sorrow : les trois derniers de ces titres sont présents sur l'édition du Benelux que je me suis procuré).

Frantic étant sans doute le meilleur titre du remarquable (je vais me faire des ennemis) St Anger, il est normal de le retrouver en single. Ce morceau possède la pêche et la hargne d'antan couplées à un sens profond du renouveau; il est de plus extrêmement accrocheur ce qui lui garantit un succès en tant que single et auprès des fans. D'ailleurs la majorité des gens qui détestent St Anger apprécient Frantic. Ce morceau doit certainement prendre tout son interêt en live, comme le bonus DVD de l'album nous le montre. L'avantage de St Anger pour les plus vieux fans, qu'ils aient aimé l'album ou non, est que cet opus a provoqué chez Metallica une envie irrésistible d'axer ses setlists sur la période Kill Em All-And Justice For All.

On retrouve donc trois titres live sur Frantic (Limited Benelux Edition) : Welcome Home (Sanitarium) et No Remorse immortalisés au Festival de Werchter et Harvester Of Sorrow gravé aux Fields Of Rock. Cela faisait très longtemps que l'on n'avait pas pu entendre ces classiques et le bonheur est total sur Harvester Of Sorrow et Welcome Home (Sanitarium). Les interpréatations sont moins brutes qu'à l'époque et le chant de James Hetfield est désormais bien plus mélodique et relâché. On a donc droit à des versions bien différentes de celles du Live Shit ou des diverses B-sides de la belle époque. Kirk Hammett est toujours moins incisif que par le passé, mais Robert Trujillo insuffle de la survitamine dans ses parties de basse ce qui donne un ensemble particulièrement bon. La pluc remarquable des trois chansons live est ici Harvester Of Sorrow qui n'a jamais eu un si bon son !

Seul léger bémol, le chant de James n'est pas assez soigné sur Welcome Home (Sanitarium) ce qui empêche de reléguer les anciens live aux oubliettes, partuclièrement celui du single One. Néamoins, Frantic version Benelux est un single très réussi donc. Pour 6. 5€, on aurait tort de se priver !



Si cet article vous a plu, rendez vous sans plus attendre sur mon site qui comporte des centaines de chroniques de disques metal, rock et électro ! Merci !
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (1)
Re: Metallica : Frantic
Posté par cypher22 le 20/08/2004 07:54:33
article de ouf ! je vais vite sur ton site... @+ !
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (1)
Publié le 07 octobre 2003
Modifié le 07 octobre 2003
Lu 1 253 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)

Commander sur Amazon.com
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲