Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Midtown

A l'heure où l'Emo-Punk connait un succès grandissant avec des groupes tels que les Blink 182, Sum 41, Fenix-TX, The Ataris ou autre New Found Glory, certains groupes essayent de tirer leur épingle du jeu sans pour autant vendre leur âme en faisant de la bonne soupe Pop-Punk commerciale. Et Midtown fait indéniablement partie de ceux la ...


INTRODUCTION

Avant de commencer la présentation de ce très bon groupe, je tiens à mettre tout de suite les choses au point. Les fans de vrai Punk-Rock vont sûrement se dire : "Encore un de ses groupes Pop-Punk bien commercial !". Alors si d'un côté tout semble aller dans ce sens en ce qui concerne les Midtown : ils font de l'Emo, ils cotoient régulièrement des groupes comme les NFG ou les Blink, et ils viennent de signer chez MCA (filiale d'Universal) délaissant Burning Heart, d'un autre ce groupe a tout de même quelque chose de bien particulier, qui le rend extrêmement intéressant et attachant. Laissez donc vos à priori de côté avant de lire cet article et/ou d'écouter cette musique, car je peux vous garantir que vous ne le regretterez pas ! (et c'est un FAN INCONDITIONNEL des Bad Religion qui vous dit ça)

Vous remarquerez peut-être que dans cet article, je ne parle que de leur dernier album, alors non pas parce que le 1er soit mauvais (bien au contraire !!), mais plutôt pour éviter de répéter 2 fois les mêmes choses. Sinon, soit l'un ou l'autre, vous pouvez les acheter les yeux fermés !!



BIOGRAPHIE

Conduit par un désire de créer une musique intègre et influente, Gabe Saporta (Basse et Chant), Heath Saraceno (Guitare et Chant), Tyler Rann (Guitare et Chant) et Rob Hitt (Batterie) forment le groupe Midtown vers la fin de l'année 1998 à l'université de Rutgers dans le New Jersey. Depuis leurs débuts, la formation a connu une exceptionnelle et inespérée ascension.
En Janvier 1999, les Midtown jouent leur première scène devant 40 personnes. 2 ans plus tard, à l'été 2001, le groupe effectue une tournée en compagnie des Blink 182, se produisant devant plus de 15 000 spectateurs certains soirs ! Cette montée en puissance fulgurante aurait pu fortement affaiblir les Midtown, mais leurs fortes fondations les ont aidé à garder les pieds sur terre.
Leur style éclectique, leur engagement politique fort (pour la protection des animaux) et leur sensibilité musical ont permis au groupe de s'imposer sur le devant de la scène Punk Undergroung et d'attirer un grand nombre de fans inconditionnels. Avec un très bon album Alternative-Indie derrière eux, les Midtown sont donc désormais prêt à passer au niveau supérieur avec leur dernier opus édité chez MCA Records : Living Well Is The Best Revenge.

Produit par Mark Trombino (Jimmy Eat World, Blink 182, Drive Like Jehu), ce nouvel album a été conçu sur les thèmes qui ont toujours inspiré la musique des Midtown : la trahison, le pardon, la loyauté, le pouvoir et l'amour. "Notre musique est simple, agressive et fun", voilà la définition que fait Gabe Saporta, principal compositeur du groupe, du style Midtown. "Mais nous parlons de choses sérieuses aussi bien dans nos paroles qu'en dehors du groupe. Le côté fun permet de toucher plus facilement les gens sur beaucoup de sujets, et le côté sérieux leurs permet de les enregistrer".

Le côté sérieux ?
En fait, chaque membre est un végétarien pur et dur et un défenseur des droits des animaux. Gabe semble d'ailleurs le plus engagé de tous : "J'ai toujours vu la musique comme un moyen d'exprimer des idées. Le droit des animaux est quelque chose sur lequel nous avons décidé, un jour, d'être parfaitement inflexible. Si des bouquins à nos concerts, ou des informations sur la pochette de nos CD peuvent aider à convertir de nouvelles personnes à cette idée, alors nous aurons accompli quelque chose de positif". Au niveau des paroles, le sujet n'est jamais présenté de façon brut, Gabe ajoute : "Nous écrivons des chansons dans l'espoir que des gens soient en mesure de tirer quelque chose de notre musique, et de l'appliquer dans leur vie de tous les jours".

En restant égaux à eux-même et en faisant les choses pour des raisons jugées toujours droites et honnêtes, c'est ce qui a apporté une assurance indéniable aux Midtown depuis leur formation à l'université. Gabe précise : "A l'époque, j'étais pote avec Tyler et Rob car nos groupes respectifs jouaient souvent ensemble. Mais nous avons décidé de quitter nos formations car elles n'avaient pas le dynamisme approprié à ceux que nous espérions, et donc nous nous sommes regroupés en construisant un groupe basé sur l'amitié, et aussi sur quelque chose de vrai et de significatif". Les Midtown ont occupé leur premier semestre ensemble à écrire et composer des morceaux, puis Heath a rejoint la bande quelques mois plus tard. En Décembre 98, le groupe enregistre un Maxi-Single de 5 titres qui fut édité un peu plus tard sous le nom de The Sacrifice Of Life chez Pinball Records en Février 99, un petit label Indie du New Jersey.

En jouant tous les Week-end à travers la côte Nord-Est, les Midtown voient plusieurs fans graviter autour de leurs paroles réfléchies, leurs mélodies justes et leurs talents vocaux... une des choses qui rend le style des Midtown si particulier. Gabe, Tyler et Heath chantent en entrelacement sur la plupart des morceaux du groupe. Concert après concert, les Midtown ajustent leurs harmonies et gardent la curiosité des fans parfaitement intact avec une musique combinant les meilleurs éléments de l'Emotionnal Hardcore et du Punk. Après avoir écouter leur Maxi-Single, le label Indie Californien Drive Thru Records engage très rapidement les Midtown et leurs propose de venir à Los Angeles enregistrer leur 1er album. Dès l'enregistrement terminé, les Midtown repartent à Rutgers pour poursuivre le cours normal de leurs études pour leur second semestre de l'année 99.
En Janvier 2000, ils quittent leur école pour partir en tournée. Save The World, Lose The Girl fait sa sortie en Février et se vendra à plus de 50 000 exemplaires, permettant au groupe d'attirer l'attention des fans, des critiques et d'une multitude d'observateurs à travers les USA, et même du Monde entier.

En Septembre 2000, après avoir tourné à travers les USA, les Midtown se produisent pour la première fois au Japon. Gabe commenta cet événement : "Lorsque nous avons commencé, mon rêve était de pouvoir aller dans n'importe quelle ville des Etats-Unis, et de voir des centaines de personnes venir nous voir et chanter nos chansons. Autant que je le saches, nous avons déjà accompli notre rêve, donc tout ce qui peut arriver maintenant, comme partir en tournée au Japon, est franchement la cerise sur le gâteau". Après cette tournée au Japon, les Midtown sont revenus pour supporter les New Found Glory dans leur tournée US. Ensuite ils sont partis se produire durant 7 semaines en Europe au beau milieu de l'hiver. Une nouvelle fois de retour à la maison, et sans avoir pu encore faire de break pour respirer, le groupe lance sa propre tournée nationale à travers les States.
Suivent ensuite pour les Midtown la Warped Tour 2001, et la tournée en 1ère partie des Blink 182 durant l'été. A l'heure d'aujourd'hui, en concert, les Midtown ont partagé la vedette avec un grand nombre de groupes tels que les Get Up Kids, New Found Glory, Saves The Day, Jimmy Eat World, Blink 182, Dashboard Confessionnal, Thursday, The Hives, The International Noise Conspiracy, H2O et bien d'autres encore. Le groupe a même sorti un "Split" CD avec le groupe Punk Suèdois Millencolin, un des plus grands groupes de Punk-Rock !!

Après cet été 2001 chargé en représentation, le groupe est allé à Los Angeles pour débuter l'enregistrement du second album intitulé Living Well Is The Best Revenge. Gabe se souvient : "Dès la sortie de notre 1er album, nous avons été en tournée non-stop. Le si peu de temps que sommes revenus chez nous était consacré à préparer la prochaine tournée ! Une grande partie de ce nouvel opus a été écrit à l'arrière d'un bus, nous conduisant entre des villes comme Chapel Hill ou Richmond". Cette vision nous éveille au fait des centaines de nuit passées sur les routes, ou de la vie dans l'espace confiné d'un bus, ou de la sorte de solitude paradoxale que vous pouvez ressentir lorsque vous êtes entouré par les mêmes personnes 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, avec jamais une minute pour vous. Ceci étant, les Midtown ont été capable de sortir un album si bien écrit, si transcendant, si différent, si agressif, si émotionnel et si mélodique, que même des fans de musique de genre divers et variés trouveront quelque chose qu'ils aiment dans ce Living Well Is The Best Revenge.


LIVING WELL IS THE BEST REVENGE

Ce nouvel album est une évolution importante qui marque le parcours des Midtown, aussi bien au niveau de la forme que du fond. Tous les membres du groupe ont participé à la composition, même si Gabe Saporta a écrit la quasi-totalité des paroles. "Nos paroles ne sont pas politiques" notes Gabe. "Elles sont plus destinées à une certaine conduite individuelle, faite de confiance en soi et d'un sens aigu de l'honnêteté". Esthétiquement, les tempos variés, passant d'un rythme rageur à un rythme plus doux, combinés avec des mélodies vocales parfaites, à travers cet ensemble de 11 titres absolument fantastiques, permettent aux groupes de survoler une multitude de genres Rock différents.

L'album démarre avec le rapide et furieux Become What You Hate, une description perspicace des personnes ayant une image différente de ce qu'elles sont réellement ("Ce n'est pas que ton amitié soit une façade / C'est juste que je n'arrive pas à voir la sincérité en toi"). Le mélodieux morceau Perfect décrit l'équilibre fragile entre le pouvoir et l'amour dans une belle ballade (au ¾), et le titre Like A Movie est un morceau Pop-Punk qui sonne parfaitement, racontant l'histoire d'une jeune femme troublée qui voudrait remplacer sa vie réelle par celle décrite dans les films d'Hollywood.
Still Trying, A Faulty Foundation, et One Last Time révèlent différentes visions d'une relation difficile qui veut se donner une seconde chance, alors que les morceaux Get It Together et You Should Know démontrent que les Midtown peuvent également composer des chansons plus légères et plus joyeuses. Le titre autobiographique In The Songs est un véritable testament à la confiance et à l'amitié. Le titre qui clôture l'album, Find Comfort In Yourself, est une méditation sur le Karma et la recherche personnelle d'identité ("Et saches que ce que tu as n'est pas ce que tu es").


CONCLUSION

Il ne fait aucun doute que les Midtown contribueront (une nouvelle fois) à augmenter la moyenne de "Joyeux groupes Pop-Punk" de votre discographie, mais Gabes a une raison valable à ce phénomène : "Les gens sont à la recherche de quelque chose qui a plus de fond et moins de forme. Les groupes qui nous ont le plus influencé - comme les Superchunk ou Nirvana - étaient juste des personnes jouant de la musique le plus sincèrement possible, et avaient une influence positive sur leurs auditeurs. Nous voulons simplement continuer dans cette voie, avec la même tradition d'honnêteté et d'optimisme."

D'un point de vue personnel, j'avoue avoir été complêtement séduit par ce groupe. Leur musique est un mélange d'Emo, de Skate-Rock, et de Pop-Rock du plus bel effet. Certains morceaux se rapprochent à du Millencolin (actuel), et d'autres plutôt à du Pulley. Mais au lieu d'essayer de coller une étiquette toute faite à cette musique, mon meilleur conseil sera plutôt de vous inciter à écouter Midtown par vous même de façon à bien en apprécier toutes les subtilités, que ce soit le dynamisme ou la poésie que dégage chacune des chansons du groupe.


Source de l'article : Site Officiel Midtown

Si quelqu'un connait un bon site francophone sur Midtown, qu'il n'hésite pas à le communiquer en commentaires, car je n'en ai trouvé aucun, ni Français, ni Québécois.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (0)
Publié le 22 septembre 2002
Modifié le 22 septembre 2002
Lu 1 396 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)

Commander sur Amazon.com
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲