FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Moi, Eléa... (5)

Et revoila Moi Eléa, après avoir fait patienter pendant presque un an les fans... J'espere que vous ne m'avez pas oubliée...


Avant de commencer, les liens du début pour ceux qui ne connaissent pas... Ils sont dans l'ordre :
http://www.france-jeunes.net/lire-moi-elea-13747.htm
http://www.france-jeunes.net/lire-moi-elea-suite-13861.htm
http://www.france-jeunes.net/lire-moi-elea-suite-13952.htm
http://www.france-jeunes.net/lire-moi-elea-deuxieme-chapitre-14129.htm


Je galopais le reste de la nuit, et passa la journéedans un petit abri de berger abandonné, ou je ne fis que dormir. Je repris la route à la nuit tombée, car j'avais peur d'être découverte; et c'est pourquoi par la suite je ne suis jamais restée bien longtemps au même endroit.
A chaque nouvelle ville, je faisais deux ou trois victimes, toujours des hommes, et repartai, après avoir volé des vêtements, un cheval, ou tout ce qui pouvait m'être utile, et si par malheur j'étais découverte, on me pourchassait, et je finissais par me laisser tuer... Car aussi surprenant que cela puisse paraître, mes blessures, même les plus graves, cicatrisaient en quelques heures.
Mais après ces résurrections, la faim qui me tenaillait était terrible, et je devais me repaître de trois ou quatres hommes afin de l'apaiser.

Et arpès la fuite... Toujours la fuite, sans jamais se retourner.

Cela dura quelques temps, mais cette vie de fugitive me laissait. Alors, lorsque la puissance de l'Egypte commença à décliner, je partis pour la Grèce.

Au fil de ces années passées en Egypte, j'avais acquis une puissance indomptable, une technique de chasse merveilleusement sadique, et des pouvoirs étranges dont vous ne pouvez même pas imaginer l'ampleur...
Hélas, toutes ces années de solitude m'avaient rendue cruelle, égoïste, et orgueilleuse. C'est aussi pour cette raison que je quittais l'Egypte, dont les habitants me lassaient : ils étaient si faibles, et avaient toujours le même goût...
J'esperais trouver ailleurs quelqu'un qui me comprendrait, ou qui n'aurait pas peur de moi.

C'est donc tout naturellement que je me rendis à Athènes, qui pouvait rivaliser de beauté avec Memphis. Je ne savais pas vraiement ce que je cherchais, ou qui je cherchais, mais il fallait que je trouve...
Je n'avais plus faim, plus aucune envie, sauf celle de parler à quelqu'un, et ne pouvant parler à un homme sans qu'il s'enfuit à la vue de mes yeux, je devais donc trouver une femme qui, elle me verrait comme une fille normale, une égale...
Heureusement pour moi, en Grèce, les personnes aux yeux bleus étaient chose courante, mais il faut dire aussi que sept siècles s'étaient écoulés depuis ma mort. Les moeurs étaient bien différents de ceux que j'avais connu. Les femmes, qui, en Egypte, travaillaiet, vivaient librement, et étaient presque vénérées, n'avaient presque aucun droit en Grèce. Dès l'enfance elles étaient réunies dans des gynécées, oû elles apprenaient à être de bonnes épouses et de bonnes mère, n'en sortaient que pour le mariage, et après restaient chez elles.
Les seules femmes libres étaient celles de mauvaise vie, les prostituaient.

C'est ainsi que je rencontrai Chrysilla, et les ennuis commencèrent...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (6)
Re: Moi, Eléa... (5)
Posté par weet_weet le 20/03/2005 17:02:02
bah la suite.... quand j'ai le tps lol
elle est déja écrite mais j'ai pas le temps de la poster :p
Re: Moi, Eléa... (5)
Posté par juji le 20/03/2005 14:40:42
coucou je viens de lire en entier ton histoire éléa et je voudrai savoir quand la suite sera mise sur le site car e meur d'impatience de savoir comment elle va s'en sortir
gros gros bisous
rep moi vite

julia
Re: Moi, Eléa... (5)
Posté par sniperwolf le 06/02/2005 10:34:11
Merveilleux récit.Tu sais faire durer le suspence.Je suis impatiente de connaitre la suite. ;-)
Re: Moi, Eléa... (5)
Posté par weet_weet le 05/02/2005 22:43:17
c'est le perso le plus important de l'histoire... enfin pour éléa...
il réapparaitra lorsqu'elle aura fini de raconter son histoire ;)
Re: Moi, Eléa... (5)
Posté par margo 008 le 05/02/2005 20:52:02
je viens de lire tout les textes et j'attends la suite avec impatience, Mais quand nous reparleras tu de ce cgarmant jeune homme du premier article? ;)
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (6)
L'auteur : Fanny G
29 ans, Norwich (Royaume-uni).
Publié le 05 février 2005
Modifié le 04 février 2005
Lu 979 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143