Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Mon amour perdu

Je vais vous raconter l'histoire de ma chute aux enfers... Due à la peur d'engagement qui dort au fond de chacun de nous.


Il y a sept mois j'étais une fille de 18ans heureuse. Je sortais depuis 2 ans et 6 mois avec un type que j'aimais profondémment. Nous étions à quelques mois d'habiter ensemble. Mais au bout de deux ans et demi, j'avais l'impression d'être enfermée, de manquer de romantisme, d'imprévu. Le fait est que nous nous voyons tous les jours. Il venait dormir chez moi (chez ma mère) tous les jours. Nous étions tout le temps ensemble. Il m'avait proposé comme la suite logique des choses de louer un appartement à nous deux.

Mais j'ai pris peur, je n'avais que 18 ans, j'étais encore à l'école et donc je n'avais pas de revenus. Il me reprochait ce manque de revenus et me prévenais tous les jours des choses que j'aurais à faire en habitant avec lui. Je sentais comme un filet se resserer autour de moi... Un filet impossible à désserer. Alors les choses ont commencé à déraper.

Les disputes étaient de plus en plus fréquentes, inconsciemment je faisais foirer notre couple (je ne l'ai compris que plus tard). Lui faisait de plus en plus d'effort pour attirer mon attention, me préparait des petits plats, me faisait des calins etc... Et moi je m'éloignais de lui.

Il faut dire les choses avaient changés depuis que j'avais découvert qu'il avait l'intention de sortir avec ma meilleure amie. Notre couple a failli casser à cause de ça mais j'ai tenu le coup. J'ai tenu 4 mois. Quelque chose était cassé entre nous quelque chose de confiance. J'avais peur de lui, sans trop savoir pourquoi.

C'est alors que j'ai rencontré un garçon dans ma classe. Ce garçon m'attirait et me paraissait être le contraire de mon copain. Alors de plus en plus, je m'en foutais de mon copain, celui qui était pourtant l'homme de ma vie. J'idéalisais l'autre garçon. Il me faisait des avances, il était très persuasif et avait un charme dingue. Il m'était impossible de résister à son charme. Probablement a t'il senti la faiblesse en moi à ce moment là.

Alors un week end tout a vraiment foiré entre mon copain et moi, une violente dispute a éclaté et il est partit de chez moi. Et moi je n'ai pas essayé d'arranger les choses, parceque je me suis dit que l'occasion était "trop belle" pour finir cette histoire d'amour.

Le lendemain, je cédais à ce garçon, sure à ce moment là que tout irait mieux pour moi, que finalement mon copain n'était pas l'homme de ma vie. Cependant je me suis trompée. Ce garçon avait déjà une copine et s'offrait de petites aventures dès qu'il le pouvait. Il m'a larguée en me disant qu'il me considérait comme sa petite soeur. J'étais alors perdue.

J'ai alors rencontré un peu par hasard un copain à mon ex. Il était barman et je ne sais pas trop comment on a fini par sortir ensemble. Il était là, me soutenait, il était mon oreille. Mais c'est comme ça que j'ai commencé à fréquenter les bars. Je buvais gratuitement (mon copain était barman) et ne m'en privais pas. Tout ce que je voulais je l'avais. De nouveaux "amis", des discussions "interessantes", des jeux d'argent,... Je n'étais plus seule (je le croyais réellement). J'ai délaissé mes études et passait ma vie à boire, à fumer. Je séchais les cours pour me reposer de la veille et me levait pour aller boire. Rien n'allait plus.

Très vite je me suis rendue compte de mon erreur. J'ai larguée le barman. Mais j'étais une habituée comme on dit dans les cafés. J'avais mes cafés habituels, mes heures et surtout mon débit de boisson.

Pendant ce temps mes études passaient un peu à la trappe. Je ne foutais déjà rien en classe car j'ai toujours réussi sans étudier et en faisant le minimum. Il me suffisait d'écouter les cours pour réussir. Mais là je n'étais jamais là et je suis considérée maintenant comme un élève libre. Au moindre petit truc on peut me virer de mon école.

C'est alors que je me suis rendue compte que j'aimais toujours mon copain. J'ai décidé de reprendre contact mais il ne voulait plus entendre parler de moi. Il a eu sa dose de souffrance et je le comprends. J'attends toujours qu'il me permette de revenir et de reccomencer sur de bones bases beaucoup plus solide. Il faut dire que je suis certaine que c'est lui l'homme de ma vie et je ne m'explique toujours pas pourquoi tout s'est passé comme ça. Pourquoi je buvais ça je le sais maintenant. Pour oublier mon erreur, ma culpabilité, pour aretter de me tracasser. C'était comme si je voyais ma vie d'en haut et que ça ne me conçernaity plus.

J'ai réussi à me sortir de mon début d'alcoolisme et à me stabiliser. Je fréquente toujours de temps en temps un café que j'apprécie beaucoup pour les amis que j'y ait mais je ne bois plus sauf dans des occasions spéciales (fêtes, anniversaires,...). Cependant l'homme de ma vie ne veut toujours pas revenir vers moi. Il veut bien que nous parlions sur le net pas MSN mais ne veut plus de contact réel avec moi. Il a beaucoup souffert et a du mal à me refaire confiance. Mais c'est l'espoir de le retrouver un jour qui me fait vivre. Si je n'avais pas cet espoir ça fait longtemps que je ne serais plus de ce monde. Plus rien ne m'interesse à part mes souvenirs, à part cet amour que je lui voue. Plus rien n'a de goùt pour moi.

Si j'écris ça il y a plusieurs raisons. Tout d'abord boire ne résouds rien et au contraire fais des problèmes plus conséquents et il ne faut pas que ça arrive encore à quelqu'un d'autre... Ne buvez pas pour oublier c'est dangereux. L'alcool est un drogue dangereuse. Deuxiemement je voulais vous dire de mesurer la chance que vous avez... Ne pas tout plaquer sur un coup de tête sous peine de le regretter et de faire souffrir la personne qui est avec vous. Si moi j'avais su ça. Si j'avais lu un texte comme ça je n'aurais jamais fais ça. Il ne faut plus que ça arrive à personne. J'avais besoin de l'extérioriser...
Merci d'avoir lu...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (13)
Re: Mon amour perdu
Posté par alain_floch le 20/03/2010 09:04:54
On pense avoir perdu l'homme qu'on aime pour s'apercevoir rapidement qu'on en aime un autre arrivé de nulle part... Bref, je pense qu'il ne faut pas confondre ne pas vouloir rester seul dans la vie et aimer intensément quelqu'un...
De plus, j'ajouterai que l'amour prend parfois son temps et qu'il faut donc savoir être patient. En ce qui me concerne, je prends toujours du recul en amour pour ne pas être déçu à l'arrivée...
Re: Mon amour perdu
Posté par christine beaussart le 13/09/2009 17:09:22
je me sens mourir depuis une semaine, j'ai perdu l'homme que j'aimais, maintenant je suis tomber dans les bras de la mort !
Re: Mon amour perdu
Posté par coliss666 le 03/01/2008 16:11:26
en passant simon tres belle ton histoire !!!
Re: Mon amour perdu
Posté par coliss666 le 03/01/2008 16:07:52
moi c simple .....tout le monde a mon ecole sais que g des problemes de suicide parce que je suis comme ca...je ne me sentais pas aimé pi la...la fille sur qui je suis amouruex depuis le debut de lannée scolaire sinteresse a moi...la je suis au ciel mais ...elle mas dit apres 3 semaines de relation qu'il fallait mieux rester amis parce que je comptait trop pour elle..et quelle ne voet pas me faire du mal parce que a peur de me perdre mais la seule facon quelle a de me faire soufrir est justement de rester mon amie en sachant quil peut y avoir plus... sa m'ai arriver hier...et la je ne sais plus quoi faire......pour moi lamour est une chose perdue davance
Re: Mon amour perdu
Posté par simon le 20/08/2004 07:51:38
garder espoire en vous est la seul chose que je puisse vous dire et bon courage .
ton histoire est vraiment triste et ma enormement touché j'ai vecu la meme et en plus pire mais trop longue a raconté peut etre un jours ....

je veut te fair passe ce messag elit le tres bien .

Il était une fois, une île où tous les différents sentiments vivaient : le Bonheur, la Tristesse, le Savoir, ainsi que tous les autres, l'Amour y compris.

Un jour on annonça aux sentiments que l'île allait couler. Ils préparèrent donc tous leurs bateaux et partirent. Seul l'Amour resta. L'Amour voulait rester jusqu'au dernier moment. Quand l'île fut sur le point de sombrer, l'Amour décida d'appeler à l'aide.

La Richesse passait à côté de l'Amour dans un luxueux bateau. L'Amour lui dit : " Richesse, peux-tu m'emmener ? " : La Richesse répondit : " Non car il y a beaucoup d'argent et d'or sur mon bateau, je n'ai pas de place pour toi ".

L'Amour décida alors de demander à l'Orgueil, qui passait aussi dans un magnifique vaisseau, " Orgueil, aide moi je t'en prie ! ", "Je ne puis t'aider, Amour, tu es tout mouillé et tu pourrais endommager mon bateau ", répondit l'Orgueil.

La Tristesse étant à côté, l'Amour lui demanda : " Tristesse, laisse moi venir avec toi ". " Ooh... Amour, je suis tellement triste que j'ai besoin d'être seule ! ".

Le Bonheur passa aussi à côté de l'Amour, mais il était si heureux qu'il n'entendit même pas l'Amour l'appeler !

Soudain, une voix dit, " Viens Amour, je te prends avec moi ". C'était un vieillard qui avait parlé. L'Amour se sentit si reconnaissant et plein de joie qu'il en oublia de demander son nom au vieillard. Lorsqu'ils arrivèrent sur la terre ferme, le vieillard s'en alla.

L'Amour réalisa combien il lui devait et demanda au Savoir, qui était un autre vieillard, " Qui m'a aidé ? " :

" C'était le Temps ", répondit le Savoir, " Le Temps ? ", s'interrogea l'Amour, " Mais pourquoi le Temps m'a-t-il aidé ? ".

Le Savoir sourit plein de sagesse et répondit : " C'est parce que Seul le temps est capable de comprendre combien beau est l'Amour
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (13)
Publié le 06 mai 2003
Modifié le 06 mai 2003
Lu 13 055 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲