FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
FRANCE-JEUNES : TOUTE L'ACTU PAR LES JEUNES !
 Sondage :
 Connectés :
56 connectés : 0 membres et 56 visiteurs Voir la liste     







Mon auto destruction

Comment l'auto mutilation est-elle devenue ma drogue...


J'ai 17ans et cela fait depuis l'age de 7/8 ans, que je broie le noir et ne vénère que la mort. Et il y a deux mois, je me suis sentie plus seule que jamais, et incomprise, comme toujours; et comme toujours j'idolatrais la mort et le fait de s'ouvrir les veines. Alors un jour que j'étais seule chez moi, je me suis dis qu'il était temps de créer ses propres reves et de se couper le bras, mon but n'étant pas de mourir...

Et là, je crois que j'ai fais une erreur, je me suis procuré le cuter de ma soeur et je l'ai doucement passé sur ma peau, mais je ne saignais pas, c'était un vieux cuter et la lame ne coupait plus tres bien et de plus, je n'osais pas trop l'enfoncer, car j'en avais encore un peu peur...
Alors je me suis procuré un autre cuter, qui lui coupait bien mieux, et c'est ainsi que j'ai commencé à me l'enfoncer dans la chair, et à accéder à un univers tout nouveau pour moi : un univers magique, où tous mes sens sont en éveil, où tu te sens bien et où tu oublies tous tes malheurs...... C'est ainsi qu'il est devenu ma drogue, mon plaisir interdit.
J'ai plus tard opté pour la lame de rasoir, que j'ai tout de suite adopté, pour sa précision, sa finesse et sa délicatesse... Je l'enfoncais de plus en plus dans ma chair, et carressais chacune des larmes de sang qui s'échappait le long de mon bras qui étaient de plus en plus riches.


Je goutes à ce plaisir tous les jours, je ne peux plus m'en passer... Des que je quitte ma chambre, je dois toujours avoir cet étui de lames sur moi... Où que j'aille, je l'emporte avec moi. Il suffit que je passe trois jours sans me lacérer le bras, pour etre en manque... C'est une sorte de crise, où je suis dans un terrible état de nervosité, à un tel point, que je suis dans l'obligation de saisir n'importe quel objet qui pourrait me couper, ou au moins me faire mal.
J'ai de la peine d'en arriver là, et j'en ai surtout tres honte.
Si je vous dis ça maintenant, c'est que l'auto mutilation est certe une solution, mais une solution extreme, car on devient vite dépendant. Une fois que nous avons franchi le cercle de l'auto destruction, on en sort jamais indemmme, ou alors on n'en sort pas du tout...
Je ne me suis jamais droguée, je n'ai jamais fumé, et j'ai pourtant découvert la dépendance.

Si jamais vous vivez la même expérience que moi et que vous vous en etes sortis, ou même si vous la vivez encore à présent, mailez moi svp...
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (20)
Re: mon auto destruction
Posté par merandrac le 30/07/2006 21:25:58
salut moi j ai connus une periode comme la votre ... je m ouvrer les veine , mais moi je le fesait avec des epeingles chaudes... quel but je sais pas , je me dechirer la peau , un melange de picotement , et de brulure une sensation magnifique et horrible , un bien etre et une culpabiliter , etrangement , j ai jamais essaier avec des lame , mon ex petite amie elle aussi pratiquer et pratique touours d ailleurs l auto mutilation on avait une belle relation et on se comprennait , un peu trop sur se sujet on se partonner et n essayer pas de se sortir l un l autre de cette merde , j ai des cictrices pas mal faut avouer , mais cette fille dont je parle aussi , n as pas la meme change , elle en est couverte , bras , une fois plein jambes plus de place ventre , seul c sein , son dos et son visage n en son pas couvert , faite attention a vous et soigner vous , c bon pour le moment mais peut vous causser beaucoup de tore ... des gens voyant vos bras ou des employeurs posserons des questions , ...
Re: mon auto destruction
Posté par noibz le 03/03/2006 13:41:48
j ai le meme problème c est fou ce que sa peut soulagé les gens qui ne le font pas ne comprennent absolument pas sa et c est vrai que sa parait stupide mais ce n est pas le cas. C est un soulagement intense mais dangereux, le matin quand je vois mes bras, leurs états, jai envie de pleuré parles en a tes proches, famille ou ami, mon silence ne m a jamais aidée ne fait pa la meme bétise. Et puis cette été quand tu sera en manche courte tt le monde le verra....

Modifié le 03/03/2006 13:43:11
Re: mon auto destruction
Posté par picamiye le 20/10/2004 14:35:43
ben ca fait 4 ans que je m'automutile et je comprends tout a fait quand tu dis que c'est comme une drogue... J'ai réussi a arreter pendant 2 mois et demi et la j'ai "replongé".
Je sais pas si tu connais le site www.automutilation.org
tu peux aller y faire un ptit tour si tu as le temps, tu trouveras pas mal de personnes dans le meme cas que toi et avec qui tu pourras parler (dont moi :-D )
bye courage

Modifié le 20/10/2004 14:36:19
Re: Mon auto destruction
Posté par florent08- le 17/10/2004 18:41:18
y faut arreter sa ... sinon ta vie va etre en danger extreme................
Re: Mon auto destruction
Posté par plénitude le 12/10/2004 17:58:35
Merci pour tous vos commentaires...Chaque jour je découvre d'autres personnes ayant recours à l'automutilation.D'un coté ca m'attriste de voir que le nombre de personnes qui souffrent est trop important, mais d'un auttre coté, ca me rassure et me dit que je ne suis pas seule.
Merci a vous
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (20)
Publié le 08 octobre 2004
Modifié le 20 août 2004
Lu 3 187 fois

Cet article est un plagiat?
Imprimable (pdf/html)
Deviens membre (0€)
Pourquoi être membre ?
Poste tes articles !
Mot de passe perdu ?
Identification :
Login :
Pass :


News Lettre

Recevoir tous les nouveaux articles dans ta boîte à lettres ? Tu ne prends aucun risque, c'est résiliable à tout moment !
E-mail :


NEWDESIGN    DÉCLARATION CNIL N°752143