Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Mon cousin a tenté de me tuer

Je vais vous raconter ici une histoire vraie qui m'est arrivée le 17/07/2006. Je jour où mon "cher" cousin a essayé de me tuer.


Je vais vous conter ce qui m'est arrivé le lundi 17 juillet 2006, ce jour funeste où je suis passé près de la mort, ce jour maudit où mon cousin a essayé de me tuer.

Je suis parti à Bizerte (une ville au nord de la Tunisie) chez mon cousin. Ce dernier m'a invité chez lui afin de m'entraîner et développer mon endurance, ma force, mon agilité... Je suis arrivé à Bizerte Samedi soir, mon cousin m'a prévenu qu'il sera dur entraîneur, pour cela il n'avait pas menti. Pendant la journée du Dimanche, il m'a surentraîné à tel point que lorsque qu'on est revenu chez lui je suis allé tout de suite me coucher.

Mais le lendemain, la journée du Lundi, ce jour dont je me souviendrais jusqu'à ma mort, l'entraînement a plus que dépasser mes capacités.

Nous nous sommes réveillé à 5heures du matin, on a pris un petit déjeuné puis mon cousin m'a expliqué le programme du jour : Il y a une chaîne de petites montagnes reliant les deux plages (la première plage "la grotte" la deuxième "Aïn Damousse"), nous allions escalader cette chaîne de montagne. Puis une fois arrivé à destination nous prendrions le bus pour rentrer. J'ai accepté croyant qu'il savait ce qu'il faisait.

Nous partîmes donc à 7heures, tous les deux habillé de nos maillots de bains et de nos tee-shirts. Moi je portais un harpon et mon cousin un sac ou il y avait une bouteille d'eau "chaude" et un tee-shirt de rechange pour moi.

Nous avons marché au moins 2 km avant d'arriver à "la grotte". Là, je compris que cette chaîne de montagne était un parcours fou, gigantesque, trop dur pour quelqu'un comme moi qui n'a jamais fait d'escalade.

Je vais abréger cette escalade en quelques lignes, je vais dire qu'on escaladait cette chaîne sans équipements, la bouteille d'eau était terminée, nous avons du à plusieurs reprises nous jeter à l'eau tout habillé d'une hauteur de 10 m et à la fin je compris que la "petite chaîne" de montagne faisait 10 km (c'est pas une façon de parler)

Quand nous terminâmes l'escalade mon cousin dans son infinie fidélité s'empara de nos affaires et de notre argent pris le bus et s'en alla me laissant à 12 km dans la forêt de "Aïn Damousse", perdu. Et le pire c'est qu'il était 18 heures et que si la nuit tombait alors que j'étais encore dans la forêt je pouvais facilement être dévoré par un loup ou un sanglier (et la je précise qu'à Bizerte il y'en a beaucoup)

J'ai erré longtemps dans la forêt. La faim et la soif me déchiraient l'estomac. La fatigue n'arrangeait rien. J'étais complètement épuisé physiquement et moralement. Je marchais, marchais, marchais mais il n'y avait toujours rien... Que dalle, rien de tout.

Enfin à 20 heures je pense je suis arrivé près d'une petite maison (elle aussi au milieu de nulle part), là je fus intercepté par les chiens de gardes...

Au moment même où ils allaient m'attaquer quelqu'un derrière moi a crié :
- Arrête !!

C'était le maître de ces bestioles qui était venu pour me sauver. C'était un garçon de 17 ou 18 ans tout au plus, un campagnard d'après ce que je voyais. Il m'a demandé sans autre préambule :
- Qu'est ce que tu viens faire dans ce trou perdu ?
- Je suis perdu, lui répondis-je.
- C'est où ta maison ?
- A la corniche de Bizerte.
- Il y a une station à 3 km d'ici. Vas y et tu sera à la maison en dans une heure.
- Je n'ai pas d'argent.
- Tu as soif ?
- Oui !
Il rentra dans sa maison puis en sorti avec une bouteille d'eau fraîche et une pièce de 1D. Il m'indiqua le chemin et me dit de me presser avant que la nuit tombe.
Malgré tout, je suis arrivé à temps à la gare, la je pris le bus qui à 23 heures pile ma déposa un peu loin de la maison ais dans la ville.
A minuit j'étais à la maison, sain et sauf. Et mon cousin était là pour me dire qu'il savait que j'allais m'en sortir.

Je voudrais avant tous remercier le garçon qui m'a sauvé même si je sais qu'il ne connaîtra jamais le net.

Et comme dernier point je voulais préciser que mon cousin n'est autre qu'un membre de FJ, son pseudo est cérafa.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (16)
Re: Mon cousin a tenté de me tuer
Posté par the lord of the big hell le 07/07/2007 13:51:46
krystal --> désolé
Re: Mon cousin a tenté de me tuer
Posté par krystal le 07/07/2007 13:27:10
the lord of the big hell : Non non, c'était pour le pape.
Re: Mon cousin a tenté de me tuer
Posté par the lord of the big hell le 07/07/2007 13:25:55
krystal --> ahhhh ^^ c'était mon retard que tu évoquais alors ? :D
Re: Mon cousin a tenté de me tuer
Posté par krystal le 07/07/2007 13:23:01
the lord of the big hell : Je n'ai jamais évoqué ton cousin.
Re: Mon cousin a tenté de me tuer
Posté par the lord of the big hell le 07/07/2007 12:55:41
krystal --> tu m'as répondu c'est pour ça que je l'ai fais, en plus c'est article est à son "honneur"
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (16)
Publié le 16 septembre 2006
Modifié le 21 juillet 2006
Lu 1 179 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲