Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Mon grand-père

C'est article est sans doute banal, mais pour moi il est tout, il me permet de dire ce que je ressent et d'offrir un dernier adieu à mon grand-père adoré.


Il y a maintenant 3 semaines, tu nous as quitté par un beau matin. A 7h de coeur ne battait plus. 8h, le téléphone de la maison sonne. Etrange. Je ne comprend pas, qui peut appeller à une heure pareil. Ce jour-là j'avais du me lever parce que je devais partir et en plus il neigeait. J'attend, quelqu'un dans ma maison à décrocher. Le temps passe, je prend mon petit déjeuner quand soudain, j'entends descendre dans l'escalier. Mon pere et ma mere sont là, ils entrent dans la cuisine. Ma mère est bizarre et elle me regarde, elle s'approche de moi et me prend dans ses bras. Et elle me dit : " Ton grand père est mort, il a fait un infarctus dans la nuit. Les médecins n'ont rien pu faire. " Vous vous en douterez, je me suis ecrouler, je pleurais et ne pouvais m'arreter. Mais ma mere m'a forcer à partir comme prevu, je ne partais que pour la journée, mais le coeur n'y était pas. J'avais du mal a supporter cette souffrance qui me rongeait tout le corps.
En rentrant chez moi, on a discuter et on a décidé qu'on partait le lendemain chez ma grand-mere. Le trajet (6h de route) a été long et penible. Les larmes coulaient sur les joues de chacun et la tristesse etait tel qu'un lourd silence regnait dans la voiture.
En arrivant chez ma grand-mère, il fallu dire bonjour, epreuve insupportable quand ta grand-mère, que tu as toujours connu joyeuse et souriante à les yeux rouges et des larmes perlent sur ces joues. Je n'ai pu supporter et je suis parti me refugier. Mais ça ce n'est rien compare à ce qui va suivre.
Mon grand-père, était dans le salon, oui vous m'avez bien lu, il était dans son cercueil, dans le salon. Je ne voulais pas le voir mes ma grand-mère m'y a poussé en disant que ça me ferait du bien, car j'était en train de pleurer.
Elle m'a emmener dans la salle, mais seulement à l'entrée. Et quand je suis ressorti, je n'allai pas mieux. C'est mon oncle uqi a du venir me réconforter.
Après, la journée à continuer et des gens, qu'avait connu mon grand-père défilaient pour lui dire un dernier au revoir. Ne pouvant supporter plus logtemps ce défilé je suis sorti. Et la journée c'est terminée dans cette ambiance macabre. Le lendemain ça recommencais, on était jeudi et l'enterrement était prévu pour le vendredi. Mais mes cousins sont arrivés le soir, ce qui m'a fait un peu de bien. Avant d'aller me coucher, je suis allée faire mes adieux à mon grand-père. Je me suis assise, seule, à coté de lui, et chose que je n'aurais pas du faire, j'ai deposé un bisous mouillé sur son front. La sensation du froid et du coprs tout dure mon fait craqué. Je suis partis en sanglot. Mon frère et mon cousin sont venu me voir pour m'aider et me changer les idées.
Vendredi, jour tragique, l'enterrement approche, toute la famille est au complet pour voir le cercueil se fermer. C'est à ce moment-là que je réalise que je ne le verrai plus jamais. Je vous passe l'enterrement, mais je veut juste dire que l'eglise etait pleine, qu'il y avait beaucoup plus de gens qu'on ne l'aurait imaginer, et qu'il y avait tellement de fleurs qui ont été envoyé que l'on ne voyait plus la tombe.
j'aimerai rajouter quelques lignes, un poème pas très bien ajencé mais qui est sorti du fond de mon coeur :
"Dans mon coeur tu seras, dans mon corps tu restera
Toujours présent autour de moi, je penserai encore à toi.
L'oublie n'existera pas, tu voyageras avec moi.
Grand-père tu a été pour moi,
De moments magiques, des secondes tragiques.
Ta présence m'a aider et pour toi je continuerai,
Ta vie est parti mais ton esprit toujours ici m'envahit.
Loin de la Terre mais dans mon coeur,
Je t'aime durant chaque heure,
Tes dessins me fend le coeur,
Mais l'operette me rappelera à chaque fois
Ta présence eternelle aupres de moi,
Je te garde rien que pour moi.
Ta femme on la veillera,
Elle pleure que tu sois plus là.
Je ne t'oublierai pas.
Dans mon coeur tu restera
Dans mon corps tu seras,
L'amour que je te porte,
Toujours existera.
JE T'AIME. "
Ce poème je te le dédie pépé.
Si je parle de dessin et d'operette dans mon poème c'est parce que mon grand-père jouait du trombone dans l'orchestre de l'operette de sa ville et il faisait du dessin. J'ai voulu vous en montrer un mais le scanner ne rend pas grand chose. Je le met malgré tout, c'est le petit chat roulé en boule.
Merci d'avoir lu. J'espere que cet article va m'aider ça le deuil est difficile. Je vous prie d'excuser l'ecriture qui n'est pas très bonne, mais je pense qu'elle est plus significative comme ca.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (12)
Re: Mon grand-père
Posté par eminem4ever le 06/08/2006 22:43:47
Bon texte,touchant.Moi j'ai jamais connu mon grand-père ni ma grand-mère et je croit que c'est mieux comme ça car ça me fait surement moins souffrir.Courage et bonne chance.
Re: Mon grand-père
Posté par didi1988 le 19/04/2005 17:57:57
Je suis vraiment désolée pour toi... j'ai perdu mon grand-père à l'âge de 5 ans, j'en ai maintenant 16 et je n'ai toujours pas fait mon deuil. Une personne aussi importante est imppossible à oublier! Mais il ne faut pas t'en faire, là où il est tu peux être sûre qu'il veille sur toi! Même si tu ne le vois pas il est bien présent... il est et restera toujours à tes côtés. Tu peux essayer d'établir un contact avec lui si tu veux, en pratiquant le spiritisme. Tu peux y arriver, il suffit d'y croire. COURAGE.
Re: Mon grand-père
Posté par chtiminnie le 11/04/2005 20:40:01
Salut,
Je desir vous remercier tous pour vos messages d'encouragement, ca me touche au coeur!!!!!!!
saez54 tu di "g toujour pa fé le deuil et je le ferai jamé l é dan mon coeur a tou jamé" bien sur kel sera ds ton coeur a ts jms, ce n'est pas ca le deuil!!!
encore merci et bonne continuation à vous tous.
Bisous
Re: Mon grand-père
Posté par l'ange de voldemort le 11/04/2005 20:06:02
Ton article m'a beaucoup touchée. Je l'ai trouvé très bien et plein de sentiment, j'espère que tu réussiras à en faire le deuil, moi, je ne sais pas comment c'est, je n'ai jamais connu une personne qui est morte... Mais rien que pensais à que l'un de mes grands-pères meurent, me rend triste... Bonne chance!
Re: Mon grand-père
Posté par saez54 le 11/04/2005 09:38:53
moi g perdu ma grand mere il y a plu de 10an é g toujour pa fé le deuil et je le ferai jamé l é dan mon coeur a tou jamé
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (12)
L'auteur : Claire Loulergue
29 ans, Nantes (France).
Publié le 08 avril 2005
Modifié le 16 mars 2005
Lu 6 077 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲