Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Mon histoire de solitude

Je vais vous raconter comment ma vie marche depuis que j'ai perdu tous ceux qui étaient mes vrais amis.


Certains se demanderont peut-être si la vie se passe bien avec des personnes qui partagent les mêmes intéresses que vous, mais pas seulement partager les intéresses comme la musique, la télé, le cinéma, etc. Mais sinon aussi de gens qui se préoccupent pour vous, pour tout ce qui vous arrive quand vous avez l'air déçu, quand quelque chose ne va pas, ils vous demandent ce qui se passe et s'il y a une façon dans laquelle ils peuvent vous aider, etc. Quelqu'un qui est là pour vous n'importe pas la situation. Bon, c'est ce que je viens de décrire, c'est maintenant, ma définition d'un ami. Une définition que j'aurais voulu avoir dans ma tête et dans mon être il y a 4 ou 5 mois.


L'erreur plus grand

J'ai fait des erreurs dans ma vie, desquels je ne regret pas du tout. Mais avoir perdu ceux qui étaient mes vrais amis, c'est l'unique erreur que je souhaite ne pas avoir fait, l'unique que je regrette, avoir abandonné ceux avec lesquels je partageais mes goûts de musique, cinéma, tv shows, etc. Et le plus important, ma vie. Malheureusement, je n'ai pas pu voir qu'ils étaient les seuls amis que j'avais.
Je ne cherchais que des "copains" qui faisait la fête, "populaires" (quelle connerie n'est pas ?) Pour aller au boites et boire de l'alcool jusqu'à voir les étoiles dans nos têtes. Malgré, je les ai trouvés. Le temps passait, j'ai commencé à leur raconter tout ce qui m'arrivait jour après jour, leur raconter ma vie. Ils ne me faisaient pas d'attention à tout ce que je leur racontais, ils n'en avaient rien à foutre, et peu à peu, je me suis rendu compte que je ne pouvais pas être avec eux. Pourquoi être avec des "copains" qui sont là seulement quand on fait "la fête" et pas quand on a besoin d'eux vraiment ?
Je les ai quitté, et j'ai ressayé de retourner avec mes vieux amis, mais c'était trop tard, ouais, ils avaient raison de ne pas me parler plus.


Solitude

Donc, je suis resté seul, je n'ai personne, il y a 3 mois que je ne parle pas à personne de ceux que je viens de dire, bon, il y a 1, mais c'est pas comme avant, on ne parle que par le chat. Je suis en train d'avoir cette nouvelle habitude d'être seul, ma vie fait chier, je ne vous mens pas, et si je pouvais reculer le temps, je le ferais. C'est le pire que j'aie fait dans ma vie, quand je vois dans les rues ou dans la télé tout ces copains et amis qui ont l'air d'être heureux et tout sa, je me demande s'il n'y a pas d'hypocras, mais s'il n'y en a pas, je me rends heureux pour eux. Je ne crois pas avoir amis à nouveaux, on dit que les meilleurs temps de la vie, c'est l'adolescence, donc, je ne veux pas savoir comment je serai dans 50 ans, si ma vie fait chier maintenant. Alors, ma recommandation, c'est : gardez vos amis, c'est le mieux que la vie peut vous donner.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (4)
Re: Mon histoire de solitude
Posté par seuser le 16/11/2006 02:13:35
merci de vos commentaires, ouais je suis au courant de mes erreurs mais merci lol mais je ne me parfectionne pas encore en francais :P! mais merci :D!
Re: Mon histoire de solitude
Posté par natoulia le 14/11/2006 16:47:54
Ton histoire est toucbante mais tu devrais accorder un peu plus d'attention à la tournure de tes phrases et à ton orthographe.
Un conseil : si ce sont des vrais amis ..Va vers eux, ils comprendront.
Re: Mon histoire de solitude
Posté par nassau le 12/11/2006 15:22:52
moi aussi ces temps si ma vie fais chier pr reprendre ton terme jai des gens avec qui je traine mais je prefere pa dire des amies quan je reflechi bien jai pa de vrai amie meme si je ne sui pa toute seule c la meme chose parfois jme sen seul alor que je sui entouré car les gens ne fon presque pa atention a moi alor je me renferme je mexclu tte seule jsui telemen desu par ceux que je consideré comme mes amies que je coupe les ponts jlai apel plus mais je ne refuse pas leur apel jprefere ne pas les importuné et si il veule me voir il on mon num alor voila bonne chance si son son des vrai ami il reviendron sinon courage
Re: Mon histoire de solitude
Posté par chaminou le 09/11/2006 00:27:05
Oui, mais personne n'est parfait, on fait tous des cowneries à un moment ou à un autre... Un manque d'attention c'est moche, mais ça arrive. Cependant, as-tu essayé de recontacter tes autres amis, les authentiques, les vrais ?!

"qui ont l'air d'être heureux et tout sa, je me demande s'il n'y a pas d'hypocras" > si c'est "qui ont l'air" peut-être ! ;o) Tu veux dire "HypoCRISIE" ? N'hésite pas à corriger un peu ton français car si tout ou presque est déductible, il reste pas mal de fautes (ortho, voca, syntaxe)...

Cha*

P.S : Ne t'inquiète pas, à cinquante ans tu seras peut-être mieux entouré ! Expériences & circonstances aidant (?!!). Et puis bon, l'âge ne veut rien dire lorsqu'on aborde un concept si... Essentiel à mes yeux ! ;o)
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (4)
Publié le 09 novembre 2006
Modifié le 21 octobre 2006
Lu 1 420 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲