Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Mon rêve va-t-il s'écrouler ?

Mon parcours n'est vraiment pas classique et je me suis souvent laisser dérouter de mon but mais mon envie est sincère et mes espoirs bien réels... C'est l'histoire de ma vie !


Ma passion depuis ma tendre enfance est la danse, petite la danse classique, ado le moderne jazz et maintenant la danse contemporaine. Mon objectif a toujours été d'en faire mon métier malgré mon entourage qui me décourageait sans vraiment le dire mais en concluant toujours par "Il vaut mieux que cela reste un loisir". J'ai toujours écouté ce genre de remarque d'une seule oreille en gardant dans un coin de ma tête tous mes espoirs et mon rêve. J'ai donc orienté petit à petit mes choix et mon avenir vers la danse tout en gardant des études générales.
Arrivée à la fac j'ai pris naturellement un deug art du spectacle option danse et passé avec succès ma première année, mais là où le bas blesse c'est que arrivée en deuxième année on nous apprend que ce deug là doit fermer pendant quelques années parce qu'il y a trop de monde dans la filière !!!!! Et on nous propose de nous réorienter dans la filière cinéma ou théâtre comme si de rien n'était !!!!!!!!! Certains sont donc partis en théâtre tandis que moi et les autres on a pris cinéma plus par dépit que par envie ! La seule personne qui a pris la bonne décision pour moi c'est une fille qui aimait la danse classique alors que moi je suis plus contemporain, elle a pris un billet pour Paris et c'est inscrite dans une école de danse classique. Elle m'a dis de faire de même mais ma timidité m'a toujours empêché de me présenter à des concours. Aujourd'hui je ne sais pas ce qu'elle est devenue...


Pour ma part, j'ai validé mon deug et ma soeur m'a trouvé du boulot dans une boite de production prestigieuse mais pour faire standardiste ! Moi qui ai horreur du téléphone et qui ai honte d'aller chercher une baguette de pain à la boulangerie, je me vois mal en train d'acceuil des costards-cravate comme si j'étais la reine du bal ! Merci soeurette pour ce nouveau boulot et ce CDI mais avec ces horaires à la con je ne peux même pas prendre de cours de danse et mes hanches commencent dangereusement à s'alourdir... Je n'ai tenue que 7 mois...
Voilà un peu mon parcours, je suis vraiment déboussolée, Metz, Paris, et maintenant Lyon chez ma mère où elle a suivit son cher et tendre... Lyon c'est bien j'adore alors je cherche un petit boulot mais je peu toujours pas me payer de cours de danse, j'ai vraiment beaucoup de poids à perdre, le peu de souplesse que j'avais c'est envolé et mes problèmes de coeur me font plonger tête la première dans le pot de nutella !!


Une petite idée murit cependant tout doucement dans ma tête, mon copain est dans l'armée et depuis qu'il y est rentré il a perdu beaucoup de poids ça lui a bien réussi, il y a beaucoup de rigeur comme dans la danse... Et les filles que cotoie mon mec me snob parce que je ne fais pas partie du clan des "mili". Et bin c'est ce qu'on va voir, je me dis que j'en suis aussi capable que les autres mais ma timidité m'empêche d'en parler à qui que ce soit, et l'idée même d'y penser me fait rougir de honte. Je me vois moi la petite brindille au milieu d'un tas de monsieurs muscles en train de pousser des cris de guerre ! En fait l'idée est plutôt séduisante, j'ai toujours eu la fibre du mac giver ! J'en parle mine de rien à ma mère et elle prend l'idée très au sérieux !! Elle me dit pourquoi pas, il faut que tu essayes. Le lendemain nous voilà parti pour le centre de recrutement de l'armée de terre et moi, rouge cramoisi, je brois la main de ma mère en attendant que l'on nous reçoive !
Je dois passer un test de selection dans 4 mois et je fais peine à regarder, mes parents me font comprendre que je n'y arriverais pas sans entrainement alors ils m'inscrivent dans un club de forme ! Ça c'est cool mais après la deuxième journée là bas je ne peux déjà plus descendre les escaliers... J'essaye de reprendre la course à pied que j'ai arrêté depuis le collège... Je cours 5 min et j'ai l'impression que je vais mourir !
Bref je maintiens quand même le rythme et passe le test de justesse mais j'y arrive et je comprend alors que ça ne fait que commencer, 8 mois de formation militaire m'attendent et je pense que ça va être les plus durs mois de ma vie...


Ca fait maintenant 2 ans et 6 mois que je suis dans l'armée et je me demandais justement pourquoi j'avais atterris là (c'est entre autre pour ça que j'ai écris tout ça !) ou plutôt pourquoi ai-je autant déviée de mon but initial ? Je pense que c'est plus par dépis qu'autre chose, j'avais envie de me prouver que je pouvais y arriver tout en me disant que ça m'aiderai peu être à vaincre cette timidité si attachée à moi !
Dans tous les cas la timidité c'est presque envolée mais le regret de ne pas encore avoir atteind mon but dans la danse est toujours bien présent ! Et je me réveille à 25 ans, je veux arrêter l'armée (disons que dans 2 ans mon contrat se termine et que je ne vais pas le renouveler) et je n'ai aucune formation en danse et plus aucun moyen d'en avoir, même si depuis 6 mois j'ai repris la danse contemporaine et j'ai commencé la salsa.


Le sport n'est plus un problème pour moi aujourd'hui (je cours facilement mes 6 kilomètres deux fois par semaine) mais mon corps est plus musclé que élancé, sympa comme physique pour une danseuse !!??
Alors j'aimerais savoir s'il y a un moyen à 25 ans de commencer quelque chose dans la danse contemporaine parce que toutes les écoles que j'ai vu demande une expérience professionelle de minimum 2 ans pour pouvoir être accepter pour suivre la formation !
Le travail ne me fait pas peur et je me dis que si je ne tente rien aujourd'hui je serais vraiment passée à côté de ma vie ! Alors dites-moi si j'ai une chance de réaliser mon rêve ?
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (4)
Re: Mon rêve va-t-il s'écrouler ?
Posté par sialé le 01/02/2007 11:51:34
Que de rebondissement dans ta vie.
Un article trés bien écris, lisible et compréhensible ^_^.
J'éspère que tu trouveras une école pour que tu puisse continuer ton rêve.
Bon courage ^__^.
Re: Mon rêve va-t-il s'écrouler ?
Posté par ushiwa.sasuke le 31/01/2007 15:03:52
Histoire plutot étonnante mais sinon intéressant et bien écrite...

Bonne continuation !
Re: Mon rêve va-t-il s'écrouler ?
Posté par myrabelle le 31/01/2007 09:58:29
J'ai trouvé ce que tu as écrit très intéressant et bien écrit... Perso j'ai fait de la danse en amateur presque toute ma vie, j'adore ça...

Je te conseille de frapper à toutes les académies de danse, je suis certaine que tu finiras par trouver celle qui t'accueillera les bras ouverts ! certes ce sera peut-être le parcours du combattant mais dans l'armée le parcours du combattant on connaît, non ?

Voilà comment je te l'écris avec mes mots en poésie libre... :

Si vous ne pouvez résoudre un problème,
Que vous ayez en vous un grand dilemme,
Notez sur une feuille ou un parchemin,
Ce qui rend votre cœur chagrin...
Puis, essayez de le redéfinir, d'en voir toutes les facettes,...
Peut-être faudra-t-il complètement le retourner, lui mettre en bas la tête ?
-----------------
Qu'importe tous ceux qui vous disent "non"
A votre projet qui leur paraît impossible.
Un jour, quelqu'un, ayant fait l’effort (d’essayer) de partager
Et/ou de comprendre votre point de vue
Même si il(elle) n’est pas en (total) accord avec,
Vous dira "oui",
Et vous serez alors... au paradis !
----------------

Je souhaite que tu puisses réussir et formule des voeux très forts !
Ne te décourage pas ! et si tu le souhaites tu peux me tenir au courant !
Amicalement
Myrabelle (http://myrabelle.chez-alice.fr)
Re: Mon rêve va-t-il s'écrouler ?
Posté par ptit sucre le 29/01/2007 14:32:01
Pour ta question finale, je ne peux pas une répondre car j'ai fait de la danse mais il y a bien 10 ans, et je ne suis pas une experte, mais demande à tes professeurs de danse on ?
Ils te diront quoi faire, si avec ton niveau quelque chose est possible etc ...
Sinon pour l'article, il est pas mal écrit, et agreable à lire !
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (4)
L'auteur : Veronique Et compagnie
35 ans, Nogent (France).
Publié le 29 janvier 2007
Modifié le 06 janvier 2007
Lu 993 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲