Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

Monnaie fiduciaire électronique (16/02/2059)

Cette décennie ou la suivante sonneront le glas de la monnaie fiduciaire conventionnelle, que l'on parle de pièces ou de billets, dans de nombreux états du monde.


Malgré les dizaines de millions de manifestants sortis dans les rues du monde entier et malgré les avis défavorables émis par nombreuses instances gouvernementales ou non, religieuses, associatives et universitaires, cette décennie ou la suivante sonneront le glas de la monnaie fiduciaire conventionnelle, que l'on parle de pièces ou de billets, dans de nombreux états du monde. Il est à noter que les états qui se proposent de passer ce pas décisif possèdent des économies tertiaires et quaternaires.

Seule source d'apaisement pour les populations les plus pauvres : la généralisation à l'échelle de la planète des "terminaux de transactions privées" (2TP, prononcez twoteepee), de la banque Indo-European - Shou Yen (IESY), héritière plus ou moins direct de la Grameen Bank, fondée par le Prix Nobel de la Paix 2006, le professeur Muhammad Yunus. Ne nécessitant aucune identification ou connexion sur les réseaux, ces terminaux permettent à leur possesseurs de réaliser toute sorte de transaction sans la moindre trace informatique, comme le permet la monnaie fiduciaire papier. Porte-monnaie électronique individuel, le 2TP reste anonyme dans la mesure où les transactions réalisées par son entremise restent inférieure à 3000 €. Cette limite suit les cours quand la transaction se fait en d'autres monnaies. La banque IESY a décidé d'appuyer le système de ses terminaux sur l'euro, monnaie qui a fait ses preuves de stabilités avec ses avantages et inconvénients que l'on connait. La EISY est devenue européenne en 2036 suite à une succession de rachats qui ont provoqué la dissolution de la Grameen Bank dans un conglomérat. Ce dernier à malgré tout su garder l'esprit du professeur Yunus.

Le 2TP est une vraie réponse pour les plus démunis dans ce monde de plus en plus informatisé. Il suffit de se rendre dans une succursale EISY pour prendre possession de son terminal. La EISY se rémunère sur les micros crédits généralement "adossés" au 2TP.

Que l'on soit laissé-pour-compte ou personne privée désirant tout simplement faire une transaction sous seing privé, le terminal propose une solution pratique bien que présentant aussi des désagréments. Si la IESY crée la monnaie fiduciaire électronique, elle qui devient le garant de la circulation de ces sommes d'argent. Premier risque pour cette institution. Les détarcteurs du systèmes, quant à eux, promettent le retour des trousseurs de bourses c'est à dire une recrudescence de la délinquence et autres vols à la tire liés aux terminaux 2TPP. La IESY promet d'augmenter les systèmes de sécurité en intérant des détections biométriques actives avec détection de biorythmes.

© http://www.futurhebdo.com
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (0)
L'auteur : Olivier Parent
48 ans, Paris (France).
Publié le 09 juin 2009
Modifié le 03 mai 2009
Lu 3 402 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲