Non connecté. Connectez-vous ou devenez membre (gratuit).Recherche rapide :     

My wonderful life

Ah, la vie, ne devrait-on pas en faire une hymne à la joie ? Quand on pense à tout ce qu'elle nous procure; la découverte, l'apprentissage, la compréhension, le savoir. Cette article est dédié à tous ceux et toutes celles qui comme moi ne veulent plus appliquer l'adage bien connu des 3 singes de la sagesse.


Pour commencer, j'ai 23 ans et je poursuit actuellement une auto-formation dans le but de pouvoir, un jour je l'espère, trouver un job qui me conviendrais.
Ainsi, si j'écris cette article, c'est pour vous raconter de manière assez succinct, les différentes étapes, évolutions que j'ai traversées pour que je devienne le jeune que je suis. Ceci pour être une auto biographie, mais ce n'est pas dans mon intention.
Je voudrais juste vous faire partager ma vision de la vie, ma prise de conscience sur ce monde qui me paraissait fascinant, captivant. Mais aujourd'hui il me rend assez perplexe.


Au début de mon parcours

D'abord, j'ai eu la chance de naître en Europe de l'ouest, dans une famille relativement modeste, donc simple et ordinaire (est-ce une chance ??).
Comme, pratiquement tous les jeunes enfants, je fus inscrit à l'école pour apprendre et comprendre le monde dans lequel j'allais vivre désormais.

Ainsi, je ne me posais pas de questions, je ne faisais qu'écouter et assimiler pratiquement tout ce qu'on m'enseignait. J'avais donc aussi appris à connaître d'abord les personnes de ma famille, ensuite mes camarades, les professeurs et enfin, toutes les autres personnes qui m'étaient encore inconnus. De ce fait, j'avais acquis une certaine sociabilité tout en étant insouciant de la vie.

J'étais plus ou moins heureux, car j'étais nourris, logé et habillés par mes parents qui jouaient bien leur rôle, pour me protéger de pratiquement tous les maux et problématique liés à notre sociétés. J'ai donc vécus de cette façon jusqu'a l'âge adulte ou l'âge de raison.


Au milieu, quand je deviens lucide

Par conséquence, j'avais appris, pour comprendre, et donc connaître le monde et ces nombreuses, trop nombreuses règles qui le régissent.

Ainsi, durant tout le temps qui devait me servir à m'instruire, à me cultiver pour devenir une personne érudite, je vivais plus ou moins heureux selon les jours. Car j'avais le confort d'une maison, l'attention de personnes qui voulaient "mon bonheur", et donc ma réussite. (Mais je me demande aujourd'hui si ce n'était pas une façade ?? Je reste perplexe).

J'avais aussi eu la possibilité (une chance) de continuer à m'épanouir dans des camps de vacances.
Et aussi de voyager pour découvrir le monde "enchanté" dans lequel j'évoluais. En effet, j'avais eu la possibilité d'augmenter mes relations sociales, de me faire de nouveaux amis durant ces voyages. (dont je n'ai gardé aucun contact !!)


Maintenant, la fin du parcours

C'est pourquoi, pendant que je tape ces lignes, je me demande encore pourquoi je devrais continuer mon histoire si passionnant soit-elle. Car, j'ai eu l'occasion via ces différentes étapes franchies, de vivre pratiquement le bonheur d'une vie bien remplie; de joie, de tristesse, de doute et de crainte aussi. Voilà, alors que je suis encore jeune et "plein de vie", que j'ai encore plusieurs cartes en mains, qui me permettrais d'avancer pour continuer à écrire les lignes dans mon livres sur la vie. Je reste perplexe, incertain, douteux face à mon avenir plein d'espoir pour ma part. Car même si je n'ai encore pas vraiment eut de chance avec les jeux de la loterie, je peux affirmer, que j'en ai eu concernant mon évolution.

Alors que j'ai encore des possibilités (financier, orientation) pour continuer d'écrire mon histoire dans ce grand livre de la vie.
Même si j'ai pu assimiler une grande connaissance sur les principes, concepts des lois qui interagissent entre la vie de l'homme (aussi complexe soit-elle) et notre évolution dans la société d'aujourd'hui. Je n'ai pas encore pu tout découvrir de ce splendide univers et de toutes ces lois qui le régissent; de la création des premiers éléments jusqu'à la complexité de l'être vivant.

Voilà, c'est mon histoire. Et n'oubliez pas d'ajouter vos commentaires, vos conseils.
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (3)
Re: ah cette vie
Posté par the end le 14/11/2010 16:36:24
je ss musulmane et fiere de letre, pr moi jai eu une chance inouie de vivre au sein dune famille marocaine car grace a la vision de l'islam jai compris un bon nombre de trucs,je ne ss contre aucune religion biensur et peut etre ke je commence a mévader vers un autr sujet mai mon intention étai de dire ke je nai ke 17ans mais je vois et je comprend comme nimporte kel etre plus agés ke la vie est un tissu fai de bien et de mal c un mélange de plusieurs cultures et merveilles..puisque tu aime chercher et explorer de nouvelles choses tu pourrai jeter un cou doeil sur notre vrai et unique religion peut etre que tu découvrirai le vrai sens de la vie et ke tu te sentira encore plu hereux peut etre ossi ke tu pensera en lisant ca ke g besoin dun psychiatre :p ou ke je divague mai je c et jen ss certaine a 100% ke chake chose a son effet ke chake miracle arrive ds son tps et ke mme si c ds la plupart du tps c ds les histoires ke les bonnes personnes gagnent mai g la conviction ke c également ce ki se passe ds notre monde mem si y en a bcp qui sont encore malheureus et désespéré mais je c kil ya aura un commencement apré une fin et ke les bonnes personnes auront ce kils méritent soit sur terre soit chez dieu...fau tjs garder la bonne attitude te surtout surtout avoir la foi en dieu...
Re: ah cette vie
Posté par lephtic131 le 05/09/2010 12:32:02
Comme je peux le constater, vous êtes beaucoup à avoir lu mon article. C'est dommage que vous ne laissiez un com. C'est mieux quand on partage nos opinions ?? :-)
ah cette vie
Posté par morpho le 24/07/2010 13:56:28
tout d'abord, bonjour à vous lephtic131, je vous tire chapeau pour avoir si bien formuler vos pensées
je ne peux dire pourquoi vous ètes si incertain et perplexe, je ne vous connais pas et n'oserai vous juger, mais je pourrai un peu me reférer à mes 19 ans d'existance, très souvent je vois ma vie (comme vous dites) simple et ordinaire, comme tout le monde je vis, comme tout le monde je me nourris,... et je ressens un incomparable vide en moi, je me sens ensuite malheureuse, comme si je manquait de quelquechose. et dés lors je me sens coupable de n'étre que si peu reconnaissante de ce que j'ai, quand je vois les malheurs du monde.
ce manque est du, je crois bien, à la simple monontonie de la vie. ainsi la routine crée en nous un sentiment de vide et d'ennui et donc, on a sans cesse besoin de "vivre autre chose"
. Voir tous les commentaires et/ou en poster un (3)
L'auteur : Xhavier Gaspard
30 ans, Bruxelles (Belgique).
Publié le 23 juillet 2010
Modifié le 18 juillet 2010
Lu 1 602 fois

. Cet article est un plagiat?
. Imprimable (pdf/html)
Recevoir la lettre d'information :
Connectés :
    0 membres et 56 visiteurs

Blog de France-jeunes, ...OlDesign    CNIL: 752143.     |]  ▲